McGill Alert / Alerte de McGill

Updated: Fri, 07/12/2024 - 12:16

McGill Alert. The downtown campus will remain partially closed through the evening of Monday, July 15. See the Campus Safety site for details.

Alerte de McGill. Le campus du centre-ville restera partiellement fermé jusqu’au lundi 15 juillet, en soirée. Complément d’information : Direction de la protection et de la prévention

Nouvelles

Experts : Mois de l’histoire des Noirs | Février 2022

Publié: 23 February 2022

Chaque année en février, à l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs, les Canadiens sont invités à prendre part aux célébrations et aux activités qui soulignent le patrimoine des Canadiens noirs et de leurs communautés. Le thème du Mois de l’histoire des Noirs 2022 est En février et en tout temps: Célébrons l’histoire des communautés noires aujourd’hui et tous les jours. (Patrimoine canadien)

Voici des experts de l’Université McGill qui peuvent s’exprimer à ce sujet :

Wendell Nii Laryea Adjetey, professeur adjoint, Département d'histoire et d'études classiques

« L'histoire, c'est le pouvoir. L'histoire, c'est l'autodétermination. Ceux qui ont le pouvoir d'exercer leur autodétermination ont le pouvoir de contrôler la rédaction et la promotion de leur histoire. Par conséquent, la célébration de l'histoire des Noirs et du Mois de l'histoire des Noirs est plus qu'un exercice superficiel de reconnaissance des Noirs de la diaspora africaine et de l'Afrique. L'enseignement, la recherche et la promotion de l'histoire d'un groupe racial globalement subordonné et assujetti constituent un acte d'autodétermination anodin mais profondément révolutionnaire ».

Wendell Nii Laryea Adjetey est professeur adjoint au Département d'histoire et d'études classiques et historien des États-Unis post-reconstruction, spécialisé dans l'expérience afro-américaine. Ses recherches se concentrent sur les intersections des États-Unis, du Canada et de la diaspora africaine.

wendell.adjetey [at] mcgill.ca (anglais)

Kimani Daniel, chargée d’enseignement, École des sciences infirmières Ingram

« Le Mois de l'histoire des Noirs est une occasion essentielle de célébrer le dynamisme et les contributions de la communauté noire à l'histoire du Canada. Toutefois, cette célébration doit être considérée comme faisant partie du besoin, tout au long de l'année, de voir des reflets positifs de la communauté dans la construction de notre société actuelle. Cette reconnaissance de notre histoire commune est importante pour la santé et le bien-être de chacun ».

Kimani Daniel est chargée d'enseignement à l'École des sciences infirmières Ingram. Dans son rôle d'infirmière clinicienne spécialisée en santé maternelle et infantile au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal, elle était la responsable du site pour le programme d'amélioration de la qualité, MOREOB, un programme complet d'amélioration du rendement qui vise à créer une culture de la sécurité des patients dans les unités d'obstétrique.

kimani.daniel [at] mcgill.ca (anglais)

Philip S. S. Howard, professeur adjoint, Département d’études intégrées des sciences de l’éducation

« Le Mois de l'histoire des Noirs est une occasion importante de célébrer, d'affirmer et de concentrer l'attention au sein des communautés noires qui font le travail quotidien d'affirmation de notre humanité. C'est une occasion de plus pour les personnes et les communautés noires d'embrasser la joie noire inhérente à la célébration des façons dont nous avons fait de la vie noire une réalité malgré l'omniprésence du racisme anti-Noir. Dans les institutions dominantes, cependant, la célébration ne peut et ne doit pas prendre la place de la responsabilité et de l'obligation de rendre des comptes, qui se manifestent par une attention significative et substantielle au démantèlement du racisme institutionnel anti-Noir, et qui vont au-delà du Mois de l'histoire des Noirs ».

Philip S. S. Howard est professeur adjoint au Département d’études intégrées des sciences de l’éducation. Il travaille dans les domaines des études raciales critiques, anticoloniales et sur la présence du racisme anti-noir en éducation. Ses projets de recherche actuels portent sur le visage noir canadien contemporain en tant que phénomène postracialiste, et sur la lutte des Noirs dans les contextes éducatifs à Toronto, Halifax et Montréal.

philip.howard [at] mcgill.ca (anglais)

Myrna Lashley, professeure adjointe, Département de psychiatrie

« Nous devons TOUS faire face à notre histoire collective et l'affronter avec sincérité. Ce faisant, nous pouvons entamer le processus de co-construction d'un nouveau monde et travailler ensemble à la création d'espaces dans lesquels nous sommes tous égaux et dont nous partageons la responsabilité. De cette manière, un groupe ne sera plus placé dans une position où il doit "attendre, demander ou supplier" pour être considéré comme digne d'être invité à la table. En devenant un co-constructeur, il disposera automatiquement – et ne se verra pas seulement accorder – d'un statut et de droits égaux ».

Myrna Lashley est professeure adjointe au Département de psychiatrie et chercheuse affiliée à l'Institut Lady Davis pour la recherche médicale de l'Hôpital général juif. Elle est présidente de la Table ronde transculturelle sur la sécurité, ainsi que vice-présidente du conseil d'administration de l'École nationale de police du Québec. Ses recherches portent sur les aspects culturels de la santé mentale des jeunes et sur les aspects culturels de la radicalisation menant à la violence.

myrna.lashley2 [at] mcgill.ca (anglais)

Emmanuel Tabi, professeur adjoint, Département d’études intégrées des sciences de l’éducation

« Le Mois de l'histoire des Noirs est l'occasion de communiquer et de mettre en lumière la résistance, la résilience, les soins, l'espoir et la joie de la diaspora africaine, malgré les blessures physiques, émotionnelles, sociales et politiques dont nous continuons à naviguer et à guérir. C'est le moment de parler de nos triomphes et de nos diverses histoires, de ce que nous étions avant l'esclavage et la colonisation, de la façon dont nous continuons à évoluer vers une forme de libération qui soutient et célèbre les vies et les nombreuses contributions des transgenres, des femmes et des homosexuels noirs, et de la façon dont nous vivons, fonctionnons et nous épanouissons aujourd'hui dans un monde qui est, à bien des égards, anti-Noir ».

Emmanuel Tabi est professeur adjoint au Département d’études intégrées des sciences de l’éducation. Son cadre d'étude intersectionnel des études noires, ses recherches basées sur les arts et l'engagement communautaire au sein des communautés noires, ainsi que sa vaste expérience de travail avec les conseils scolaires pour aborder les questions d'équité, le placent à la pointe des conversations cruciales sur l'éducation et des collaborations école-communauté-université au Canada.

emmanuel.tabi [at] mcgill.ca (anglais)

Pascaline Kengne Talla, professeure adjointe, Faculté de médecine dentaire et des sciences de la santé orale

« Le Mois de l'histoire des Noirs est une occasion inédite et renouvelée de mettre en lumière la diversité de la population canadienne et les contributions passées, présentes et futures à la mosaïque de notre pays. C'est aussi l'occasion de sensibiliser le public aux problématiques que la communauté noire continue de vivre, à sa sous-représentation dans certains domaines et secteurs d'activité, et surtout à l'urgence de poursuivre la dynamique d'inclusion ».

Pascaline Kengne Talla est professeure adjointe à la Faculté de médecine dentaire et des sciences de la santé orale. Ses recherches actuelles portent sur la sensibilisation des communautés et les innovations pour favoriser l'accès aux soins bucco-dentaires dans une perspective d'équité, de diversité et d'inclusion au sein d'une vision des déterminants sociaux de la santé, et d'une approche holistique de la santé.

pascaline.kengnetalla [at] mcgill.ca (anglais, français)

Back to top