Expert: La possession de petites quantités de drogues bientôt décriminalisée en C.-B.

Nouvelles

Publié: 6juin2022

À compter de l'an prochain, une personne prise en possession de petites quantités de drogues illégales pour usage personnel sur le territoire de la Colombie-Britannique ne sera ni arrêtée ni mise en accusation. Avec cette nouvelle mesure, qui prendra effet le 31 janvier 2023, les adultes de 18 ans et plus pourront être en possession d’une quantité cumulative maximale de 2,5 grammes d'opioïdes, de cocaïne, de méthamphétamine et de MDMA pour leur consommation personnelle. (Radio-Canada

Voici un expert de l'Université McGill qui peut s’exprimer à ce sujet:  

Nicholas King, professeur agrégé, Unité d'éthique biomédicale et Département des études sociales de la médecine 

«La décriminalisation de la possession de petites quantités de drogues illicites représente une approche humaine, compatissante et raisonnable en politique publique. Cependant, même si elle réduira probablement les méfaits associés à la criminalisation, sans mesures politiques supplémentaires, elle pourrait augmenter les méfaits dans d'autres domaines et devrait être surveillée de près à l'avenir ».  

Nicholas King est professeur agrégé à l'Unité d'éthique biomédicale et au Département des études sociales de la médecine. Il est également membre du Département d'épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail, de l'Institut de recherche sur les politiques sociales et de santé et de l'École de politiques publiques Max Bell. Ses travaux portent sur l'éthique et les politiques de la santé publique.  

nicholas.king [at] mcgill.ca (anglais)  

Coordonnées

Contact: 
Claire Loewen
Organisation: 
Media Relations, McGill University
Courriel: 
claire.loewen [at] mcgill.ca
Office Phone: 
Mobile Phone: 
438-837-3735
Back to top