Expert: Jason Kenney démissionne après avoir remporté de justesse son vote de confiance

Nouvelles

Publié: 19mai2022

Le chef du Parti conservateur uni de l'Alberta (PCU), Jason Kenney, a remporté 51,4 % des voix lors du vote de confiance de son parti, mais il estime que c’est insuffisant pour rester en poste. Celui-ci a précédemment affirmé qu'il n'avait aucune intention de démissionner s'il obtenait plus de 50 % des votes, aussi mince que soit sa marge de victoire. (Radio-Canada)

Voici un expert de l’Université McGill qui peut s’exprimer à ce sujet :

Daniel Béland, professeur James McGill, Département de science politique et directeur, Institut d’études canadiennes de McGill

« La démission de Jason Kenney et le résultat de la prochaine course à la direction du PCU, pourraient avoir un fort impact politique bien au-delà de l'Alberta, notamment en ce qui concerne les relations intergouvernementales. L'Alberta est la quatrième province la plus peuplée du Canada, mais le gouvernement Trudeau ne détient que quelques sièges dans la province, où les libéraux fédéraux restent impopulaires. Le prochain chef du PCU mobilisera-t-il sa base contre Ottawa avant les prochaines élections albertaines ? C'est une perspective à laquelle le gouvernement Trudeau se prépare probablement ».

Daniel Béland est directeur de l’Institut d’études canadiennes de McGill et professeur James McGill au sein du Département de science politique. Il se spécialise dans la politique canadienne et comparée ainsi que dans l’étude des politiques publiques, dont les politiques sociales.

daniel.beland [at] mcgill.ca (anglais, français)

Coordonnées

Contact: 
Frédérique Mazerolle
Organisation: 
Relations avec les médias, Université McGill
Courriel: 
frederique.mazerolle [at] mcgill.ca
Office Phone: 
(514) 398-6693
Mobile Phone: 
(514) 617-8615
Back to top