Expert : Budget féderal 2022

Nouvelles

Publié: 7avr2022

Ottawa injecte 7,4 milliards de nouvelles dépenses en 2022-2023, notamment pour rendre le logement plus abordable et rehausser les capacités militaires du Canada. Si la ministre des Finances voulait relancer l’économie il y a un an, cette fois-ci, avec le dépôt du budget 2022-2023, Chrystia Freeland tente surtout de répondre aux effets inattendus de la crise sanitaire sur le coût de la vie et à ceux de la guerre en Ukraine. (Radio-Canada)

Voici un expert de l’Université McGill qui peut s’exprimer à ce sujet :

Dirk Druet, membre affilié, École de politiques publiques Max Bell et professeur associé, Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale

« Que le budget de la défense du Canada représente 1,4 % ou 2 % du PIB, l'objectif de cet investissement doit être le retour à un ordre international fondé sur la règle du droit Les F-35 seuls ne nous y mèneront pas. L'invasion de l'Ukraine par la Russie a mis à nu les conséquences pour la sécurité mondiale lorsque des États comme les États-Unis et le Canada signalent qu'ils ne sont pas attachés aux normes et aux institutions qui ont permis d'éviter une troisième guerre mondiale depuis plus de 75 ans. Une augmentation majeure du budget de la défense du Canada manquera donc la cible si elle n'est pas accompagnée d'un réengagement majeur envers le rôle du Canada dans la coopération internationale et les droits universels de la personne. Cela signifie que nous devons cesser d'échanger nos valeurs contre nos intérêts commerciaux en Chine et dans le monde entier. Cela signifie que le Canada doit assumer un rôle de leader aux Nations Unies pour défendre les normes internationales de comportement. Et cela signifie un réengagement véritable et soutenu des Forces armées canadiennes dans les activités internationales de maintien de la paix. Les Canadiens doivent comprendre qu'un rôle fort pour le Canada sur cette scène internationale est dans l'intérêt de notre sécurité nationale. »

Dirk Druet est membre affilié à l’École de politiques publiques Max Bell et professeur associé au Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale, où il dirige une initiative de recherche sur le renseignement, la surveillance et la coopération multilatérale. Il conseille plusieurs institutions de recherche et de politique. En 2020, il a été membre d'une équipe indépendante chargée de procéder à un examen stratégique de la protection des civils dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies, mandatée par le Secrétaire général.

dirk.druet [at] mcgill.ca (anglais)

Coordonnées

Contact: 
Frédérique Mazerolle
Organisation: 
Relations avec les médias, Université McGill
Courriel: 
frederique.mazerolle [at] mcgill.ca
Office Phone: 
(514) 398-6693
Mobile Phone: 
(514) 617-8615
Back to top