Adelle Blackett nommée au comité d’experts du Programme de contestation judiciaire

Nouvelles

La Faculté de droit a le plaisir d’annoncer que la professeure Adelle Blackett, Ad. E., a été nommée au comité d’experts en droits de la personne du Programme de contestation judiciaire du Gouvernement du Canada.

Le Programme de contestation judiciaire (site web) fournira une aide financière aux gens ou groupes au Canada qui désirent présenter une requête ou se joindre à une requête constituant une cause type sur les droits en matière de langues officielles ou les droits de la personne qui n’a pas encore été entendue par les tribunaux canadiens. Les comités d’experts sur les langues officielles et sur les droits de la personne évalueront les demandes de financement de causes types d’importance nationale et seront responsables d’accorder les appuis financiers du Programme.

Adelle Blackett est professeure de droit et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit transnational du travail et développement. Ses sujets d’enseignement et de recherche sont le droit du travail, le commerce international, le droit et le développement, la critical race theory et l’esclavage et le droit.

Le 29 novembre, la professeure Blackett a donné sa conférence inaugurale à titre de titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit transnational du travail et développement, intitulée « Beyond a Boundary: On Transnational Labour Law, Discontent, and Emancipation » (voir photos).

Au cours de la session d’hiver, la professeure Blackett offrira également un cours intitulé « Transnational Futures of International Labour Law — La justice sociale dans le monde du travail » pour souligner le centenaire de l’Organisation internationale du travail. Subventionné par la Fondation Pierre Elliot Trudeau, ce cours de douze semaines accueillera hebdomadairement des conférenciers venus d’à travers le monde. Les présentations des conférenciers seront ouvertes au public et diffusées en ligne en direct. De l’information complémentaire sera disponible sous peu sur le site web de la Faculté et sur ses réseaux sociaux.