Une tradition de soutien

Grâce à un don de 15 millions de dollars, le programme de Bourses de recherche doctorale en génie Vadasz accentue le soutien accordé à des étudiants qui réalisent des travaux de recherche novateurs.

Après avoir fui la révolution hongroise en 1957, Les Vadasz (B. Ing. 1961, D. Sc. 2007) a obtenu un baccalauréat de la Faculté de génie de McGill et a ensuite connu une brillante carrière, notamment auprès d’Intel Corporation. Membre de la première équipe de direction du géant technologique, il a dirigé la conception du premier microprocesseur commercialisé du monde.

Aujourd’hui à la retraite, Les Vadasz est reconnaissant des belles expériences que ses études à McGill lui ont permis de vivre, et il témoigne de cette gratitude en versant un don remarquable de 15 millions de dollars. Ce don procurera une aide supplémentaire aux doctorants exceptionnels qui réalisent des recherches novatrices à la Faculté de génie de McGill. Il contribuera également à asseoir la réputation de Montréal à titre de centre névralgique des technologies et du génie en permettant à McGill de recruter un plus grand nombre d’étudiants parmi les plus talentueux.

Les Vadasz et son épouse Judy accordent depuis longtemps leur appui indéfectible aux étudiants aux cycles supérieurs de la Faculté de génie de McGill. En 2008, leur dotation a permis la création des Bourses de recherche doctorale en génie Vadasz, grâce auxquelles le nombre d’étudiants inscrits au programme de doctorat à la Faculté de génie de McGill a connu une croissance fulgurante (63 pour cent depuis 2005). Les programmes de recherche aux cycles supérieurs y ont également connu un essor considérable. À ce jour, 176 étudiants ont obtenu une Bourse de recherche doctorale en génie Vadasz.

Grâce à ce plus récent don, le programme de Bourses de recherche doctorale en génie Vadasz offrira à des doctorants un soutien financier plus important chaque année et pendant plus longtemps, soit quatre ans, période généralement nécessaire pour obtenir un doctorat en génie. Ces bourses de recherche, qui comptaient déjà parmi les plus généreuses au Canada, permettront à McGill de recruter des étudiants aux cycles supérieurs exceptionnels qui contribueront à façonner l’avenir du génie et à enrichir la main‑d’œuvre et l’économie canadiennes au cours des prochaines décennies.

Principalement destinées aux citoyens canadiens ou aux résidents permanents, les bourses de recherche doctorale en génie Vadasz aideront maintenant jusqu’à 60 doctorants à la fois pendant quatre ans, dont 15 nouveaux chaque année.

« J’attache une grande valeur à la formation que j’ai reçue à l’Université McGill, et le programme de bourses de recherche est une façon d’éliminer les obstacles financiers pour les étudiants en génie afin qu’ils puissent se concentrer sur leurs travaux de recherche doctorale et réaliser leur plein potentiel », affirme M. Vadasz. Ce programme témoigne de ma gratitude envers McGill et le Canada, qui m’ont donné la chance de poursuivre mes études, et de mon désir d’appuyer la recherche novatrice à McGill, véritable moteur du progrès. »