Les mystères de Montréal par M. Ladébauche

Couverture du livre "Les mystères de Montréal par M. Ladébauche" book coverHector Berthelot. Les mystères de Montréal par M. Ladébauche, Montréal, Nota Bene, 2013.

Lecture commentée par Julien Vallières, membre étudiant (juillet 2020) :

Paru originellement en 1879-1881. Dans un roman qui se lit facilement, inscrit par son titre dans la série des mystères urbains, Hector Berthelot nous promène entre Montréal et Saint-Jérôme, au nord. La narration y est déléguée à un personnage de l’invention de l’auteur, Baptiste Ladébauche, sans toutefois que le texte fournisse de justification à l’artifice de ce pseudonyme transparent. Le récit fait se succéder les péripéties, qu’une intrigue un peu lâche noue ensemble, dans l’esprit des romans-feuilletons de la petite presse. Le style, marqué par le négligé de l’écriture journalistique, présente néanmoins des caractéristiques intéressantes, en particulier le lexique associé à la langue des personnages de modeste extraction, qui donne à penser qu’un français presque argotique propre à Montréal était en usage alors parmi ses classes populaires. Rare roman urbain de la période prenant la métropole québécoise pour théâtre, on a plaisir à y rencontrer la mention de coins de ville de l’époque, notamment le Carré Saint-Louis et ce quartier Faubourg Québec si important dans la caractérisation de l’espace habité montréalais alors. L’appareil critique fait le mérite du livre, surtout la postface de Micheline Cambron, qui offre une occasion rare de s’introduire à la personnalité originale d’Hector Berthelot, pionnier de la bohème montréalaise, et avec Arthur Buies, l’un des plus célèbres journalistes du dernier tiers du XIXe siècle québécois.

Le CRIEM soutient les librairies indépendantes et vous encourage à vous procurer cet ouvrage via Les Libraires.

Back to top