Pôle d’analyse de données sociales

Porté par le CRIEM, le Pôle d’analyse de données sociales (PDS) travaille au développement d’une plateforme numérique permettant de mieux connaître les enjeux et les besoins spécifiques aux populations montréalaises. Cette infrastructure sera alimentée par le milieu universitaire, l’administration municipale et les organismes communautaires locaux de Montréal. En ce sens, il s’agit d’un outil d’intelligence collective destiné à augmenter les capacités d’analyse de phénomènes sociaux complexes.

Le projet repose sur un partenariat de données dont les membres collaborent avec le CRIEM pour définir les fonctions, les processus ainsi que les aspects légaux, technologiques et de gouvernance de la solution proposée. Dans cette perspective, le CRIEM a établi une collaboration avec Centraide du Grand Montréal, la Direction régionale de santé publique, Montréal – Métropole en santé et le Service de la diversité et de l’inclusion sociale de la Ville de Montréal.

Pôle d’analyse de données sociales

Modules du projet

Le PDS travaille au développement d’une plateforme numérique permettant de mieux connaître les enjeux et les besoins spécifiques aux populations montréalaises. Il s’articule autour de la création d’un modèle de gouvernance des données garantissant l’acceptabilité éthique et légale de leur utilisation, conformément aux attentes et aux principes dictés par la Ville de Montréal dans le cadre de sa Charte des données numériques (2020).

La solution proposée regroupe trois composantes :

Accéder au site Web du PDS pour en savoir plus.

Une communauté d’innovation

Le PDS figure parmi les 13 projets coordonnés par le Laboratoire d’innovation urbaine de Montréal (LIUM) dans le cadre de Montréal en commun. Il s’agit du volet montréalais du Défi des villes intelligentes, un concours pancanadien initié par Infrastructure Canada, dont le premier prix a été remporté par la métropole québécoise en avril 2019.

Les acteurs de Montréal en commun ont pour ambition d’améliorer la qualité de vie de la population au moyen d’outils technologiques.

La démarche du LIUM et de ses partenaires mise sur la participation citoyenne, l’utilisation judicieuse des données et la collaboration entre intervenant·e·s. Les solutions développées répondront à deux enjeux principaux : l’accès à une alimentation de qualité et le développement d’une mobilité dynamique.

Montréal en communMontréalDéfi des villes intelligentes

Membres du CRIEM impliqué·e·s

Pascal Brissette, directeur
Rôle : directeur scientifique

Karolyne Arseneault, coordonnatrice de projet
Rôle : responsable de la coordination

Audray Fontaine, coordonnatrice en transfert des savoirs
Rôle : membre de la coordination

Julien Vallières, membre étudiant
Rôle : coordonnateur du LADIREC et chargé des ressources numériques

Back to top