Défi urbain Montréal

Défi urbain 

Concevoir des projets concrets, créatifs et régénérateurs pour réenchanter le quotidien des Montréalais·e·s.

Le Défi urbain est un concours étudiant interuniversitaire, une initiative issue d’un partenariat entre HEC Montréal, le CRIEM et le Coopérathon produit par Desjardins Lab. Ses objectifs sont de réunir des étudiant·e·s de différentes universités et disciplines et de leur donner l’occasion de collaborer en vue de développer un projet qui contribuera à améliorer la qualité de vie des citoyen·ne·s montréalais·es. Ce projet mobilisera différents acteurs et partenaires des milieux universitaire et communautaire, du monde municipal et des affaires, autour d’enjeux liés au développement durable. Le concours vise à développer des concepts, des produits, des services, des modèles d'affaires et des partenariats innovants, afin d’améliorer les composantes essentielles du système de transport montréalais.

 

Déroulement du concours

Le Défi urbain propose la formation d’équipes pluridisciplinaires d’étudiant·e·s de premier et de deuxième cycles universitaires. Les membres de ces équipes seront inscrits dans des facultés d’ingénierie, d’administration, des arts et sciences; il leur sera offert d’élaborer un projet sous le thème spécifique de la mobilité dans une perspective de développement durable. Cette compétition se déroulera en deux phases et tiendra compte du calendrier universitaire et des obligations des participant·e·s.

Phase 1 : Coopérathon

La première phase du Défi urbain s’inscrit dans le cadre du Coopérathon produit par Desjardins Lab, c’est-à-dire une plateforme compétitive qui permet la co-création de projets innovants à fort impact social. Plus spécifiquement, cet événement correspond à un parcours de 25 jours divisé en cinq grandes étapes au travers desquelles les équipes devront voir à l’analyse et la compréhension de la thématique prescrite, à la définition d’une problématique et finalement, au développement d’une solution qui devra faire l’objet d’un plan de mise en œuvre. Cette plateforme qui s’échelonne sur un total de cinq semaines offre également une dizaine d’heures de formation spécialisée dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Phase 2 : Validité du concept

La phase 2 du Défi urbain suivra la présentation du Coopérathon. Présentée à la session d’hiver, cette seconde phase qui correspond également à l’étape finale du concours permettra aux équipes de faire la démonstration de la validité et de la viabilité du concept (développement d’une preuve) proposé en phase 1.

Mentorat, évaluation et incubation des projets

Pour veiller au bon déroulement de chacune de ces phases, chaque équipe sera parrainée par un·e étudiant·e de MBA qui devra principalement guider la réflexion et le processus de conception. Le Laboratoire de l’innovation urbaine de Montréal (LIUM) fournira aussi une aide aux étudiant·e·s, en mettant à leur disposition divers lots de données ouvertes disponibles à la Ville de Montréal, par exemple.

À chacune des phases du Défi, les projets seront évalués et un jury composé de professeur·e·s-chercheur·e·s et de partenaires de différents milieux (par exemple : administration municipale, organismes et associations, milieux professionnels) leur attribueront une note. Seules les équipes ayant obtenu la note la plus élevée seront invitées à passer à l’étape suivante, à l’exception de la dernière phase, qui couronnera la ou les équipes gagnantes.

Mobilité à Montréal 

Comment faire face aux défis de la mobilité à Montréal causés par l’urbanisation rapide, le changement climatique et la croissance de la population ?

Le thème « Mobilité à Montréal » pour l’année universitaire 2018-2019 vise à stimuler l’innovation sociale au moyen de solutions créatives qui répondent aux enjeux importants auxquels fait face le système de transport urbain. Les solutions et les idées reproductibles proposées par les étudiant·e·s devront aborder les nombreux défis de la mobilité sous un ou des angles précis, afin de favoriser une croissance durable et inclusive non seulement à Montréal, mais également à l'échelle mondiale, grâce à la conception de « données ouvertes ». 

Les équipes sont encouragées à repérer et sélectionner différentes composantes du thème général de la mobilité et à définir leur énoncé de problème (problématique) selon un ou des aspects spécifiques liés au système de transport urbain. Par conséquent, les solutions et les idées proposées doivent répondre à un problème simple et défini, en plus d’avoir un impact durable sur l’ensemble de la communauté urbaine.

Toutes les idées axées sur les différentes composantes associées aux défis de la mobilité urbaine sont acceptées, et ce, même si elles ne sont pas encore matures. Le partenariat exclusif du Défi urbain avec le Laboratoire de l’innovation urbaine de Montréal (LIUM) — vise à susciter de nouvelles solutions et à les soutenir pour atteindre les stades du prototypage et de l’implémentation. Les équipes qualifiées suite à la deuxième phase de la compétition sont donc fortement encouragées à profiter des données et autres ressources disponibles à travers le LIUM.

Contexte

Au cours des dernières années, l’économie de Montréal a connu un essor considérable et par conséquent une urbanisation et une croissance démographique rapide, en plus d’affecter l’environnement. Ces changements se sont répercutés, entre autres, sur l’ensemble du système de transport montréalais, augmentant ainsi les temps de trajet, le nombre d’accidents de la route, en plus de surcharger le système de transport public. Sur le plan humain, la vie urbaine devient de plus en plus stressante et pénible pour les Montréalais·e·s.

Connue comme l’un des principaux pôles d’intelligence artificielle (IA) au monde, la future économie montréalaise est prometteuse et son potentiel de croissance demeure élevé. Par conséquent, l'urbanisation, l’accroissement de la population et les divers changements environnementaux exigent un système de transport mieux adapté, et ce, afin de permettre une mobilité plus efficace des résident·e·s, des voyageur·euse·s, des biens et des services. En effet, les villes sont en partie définies par leur système de transport urbain distinct. Une mobilité urbaine efficace constitue la base d’une économique forte et soutenue qui favorise une meilleure connexion entre les étudiants, les travailleurs, les industries et leurs idées. Si les villes ne soutiennent pas davantage l’idée d’une plus grande mobilité, des secteurs tels que l’éducation, le commerce et la productivité en seront assurément perturbés et la compétitivité des villes amoindrie. La contribution de la communauté étudiante, au développement d’un système de transport urbain durable, améliorera davantage la productivité, l’attractivité et la qualité de vie des Montréalais·e·s.

Exemples d'idées

  • Un trajet commode, sûr et peu coûteux;
  • Des initiatives favorisant l’harmonie entre cyclistes et automobilistes;
  • L’utilisation de technologies visant à réduire la congestion pour les usagers de la route;
  • Des solutions qui augmentent la résilience lors de travaux routiers ou de constructions;
  • Des initiatives qui encouragent une plus grande utilisation du système de transport de la ville;
  • Des idées axées sur les déplacements rapides vers la ville;
  • Des initiatives favorisant le covoiturage dynamique.

Quelques faits et statistiques sur la mobilité à Montréal

  • 69 % : Travailleurs qui se rendent au travail en voiture;
  • 7 % : Travailleurs qui utilisent le vélo ou marchent pour aller au travail;
  • 36 % : Réseaux routiers avec pistes cyclables exclusives;
  • 1 million : Montréalais qui font du vélo au moins une fois par semaine;
  • 87 minutes : Temps moyen passé par jour dans les transports publics;
  • 14 minutes : Temps moyen d’attente par jour dans une gare ou un arrêt;
  • 4,8 millions : Voyages effectués en vélo libre-service en 2017;
  • 700 : nombre moyen d’accidents de vélo par an.

Inscription

Pour prendre part au Défi, complétez votre inscription dans la section « Énergie-Environnement » du Coopérathon avant le 5 octobre 2018. Faites vites! Jusqu'au 5 octobre, les étudiants bénéficient d'un tarif promotionnel!

Dates importantes

Critères d'évaluation

  Définition

Définition de la problématique (40%)

  • La problématique témoigne d’une compréhension approfondie d’un problème de mobilité urbaine;
  • La problématique fait ressortir un défi qui est clairement définiet qui intègre les dimensions de diversité et d'inclusion;
  • La problématique témoigne d’une compréhension des besoins des utilisateurs cibles (milieux preneurs montréalais);
  • La problématique fait état d’une compréhension de l'écosystème dans lequel s'insère le défi proposé.

Solution proposée (50%)

1) Innovation

  • La solution proposée est distincte ou fondamentalement différente des approches existantes;
  • La solution proposée est issue d’une approche interdisciplinaire;
  • La solution proposée présente une proposition de valeur forte.
2) Impact social
  • La solution proposée démontre un potentiel d’application à large échelle;
  • La solution proposée améliore la vie des utilisateurs cibles (milieux preneurs montréalais);
  • La solution proposée aide les communautés montréalaises à faire preuve de résilience, soit à développer leur capacité à s’adapter aux conditions sociales ou écologiques actuelles.
3) Viabilité
  • La solution proposée présente un plan détaillé pour le déploiement et la durabilité de la solution proposée, notamment sur le plan économique;
  • La solution proposée est technologiquement viable;
  • La solution proposée peut rapidement et facilement être mise en œuvre avec des investissements limités;
  • La solution proposée est viable dans le cadre de la réglementation de la Ville de Montréal.

 

Dynamisme d'équipe (10%)

  • L'équipe est composée d’étudiants de différentes disciplines (équipe interdisciplinaire);
  • L'équipe a identifié ou s’est engagée dans une forme de coopération avec des partenaires potentiels;
  • L'équipe a validé ses hypothèses auprès des utilisateurs cibles.​​​​​​

 

Pour toute question, contactez defiurbain [at] hec.ca

Suivez le Défi urbain sur LinkedIn et Faire Montréal!