Quatre membres du CRIEM obtiennent des subventions du CRSH

Nouvelles

Publié: 29avr2020

Le CRIEM félicite chaleureusement Harold Bérubé, Mary Anne Poutanen, Nik Luka et Julie Ravary-Pilon pour avoir obtenu des subventions du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) !

Harold Bérubé - Membre associé à l'axe « Culture numérique, art, littérature et performance »

Titre du projet : « Lire la ville à travers ses journaux : Montréal et sa presse à grand tirage (1884-1929) »

L’objectif général du projet est de mieux comprendre les rapports étroits qui existent entre la presse à grand tirage et le milieu urbain en explorant le cas de Montréal entre le milieu des années 1880 et la fin des années 1920. Plus spécifiquement, il s'agit de comprendre comment la ville « fait » les journaux – en rendant l’existence de la presse à grand tirage possible – et la façon dont les journaux « font », à leur tour, la ville – notamment en la mettant en scène dans leur reportage. Pour y arriver, ils étudieront de plus près le rôle des journaux comme institutions urbaines à part entière (comme entreprises et comme réalités matérielles dans le tissu urbain); comme acteurs dans les grands débats politiques qui agitent la société urbaine; comme vecteur à travers lequel se construisent d'influentes représentations des quartiers de la ville et de ses ambitions métropolitaines; et, enfin, comme source d'informations pratiques pour ce citadin qui souhaite s'y retrouver dans la « jungle urbaine », dans ces métropoles industrielles en transformation qui caractérisent la période étudiée.

Mary Anne Poutanen - Membre régulière de l'axe « Immigration, conditions de vie et religion »

Mary Anne Poutanen (chercheuse principale) et Sherry Olson (collaboratrice) sont récipiendaires d'une subvention Savoir du CRSH [2020-2024] de 73 946 $. Leur projet, « Public Houses and Hidden Networks of Sociability in Mid-19th-Century Montreal », se penche sur les réseaux de sociabilité des femmes gérantes de brasseries - des pubs du coin les plus modestes aux hôtels haut de gamme - entre 1840 et 1860, une période d'agitation politique et sociale. Les capillaires fins de communication et d'échange étaient cruciaux aux relations de confiance dans lesquelles le commerce, les comportements sociaux et la politique étaient ancrés. L'analyse de Poutanen sur les mariages de ces femmes et leurs mobilités résidentielles dévoilera des stratégies semi-cachées employées par les familles en temps de besoin, et divulguera des réseaux de collaboration, ainsi qu'une nette ascension sociale parmi leurs enfants. La contribution de Olson se concentrera sur des méthodes pour rendre ces réseaux sociaux « visibles » et évaluer l'interdépendance des ménages.

Julie Ravary-Pilon - Boursière postdoctorale BMO 2019 - 2020

La journée d’étude État des lieux sur la recherche et l’enseignement du cinéma québécois entend prendre la mesure des changements, drastiques ou souterrains, qui ont modelé le paysage médiatique, politique et social du cinéma au Québec depuis le tournant du dernier millénaire.

Cette activité engagera un dialogue entre une vingtaine de spécialistes du cinéma québécois qui œuvrent dans des institutions variées (au Québec, au Canada, aux États-Unis et à l’international).

L’événement s’articule autour de quatre axes de réflexion : « recherche », « enseignement », « archives », « publications ». Les trois premiers prendront la forme de tables rondes thématiques, où chaque intervenant.e sera appelé.e à présenter les défis rencontrés au cours de ses recherches et de ses enseignements. Pour l’axe des publications, une soirée de réseautage centrée sur les enjeux éditoriaux de la diffusion des savoirs sera également organisée la veille de la journée d’étude.

Nik Luka - Membre associé à l'axe « Mobilité, aménagement et environnement »

Back to top