Séminaire |  Politique et financement de l’intelligence artificielle au Canada

Évènement

Prix: 
gratuit

La Fondation McConnell et le Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises vous invitent à découvrir les dernières recherches de la Professeure praticienne de la Fondation McConnell au CRIEM 2019-2021, Ana Brandusescu. Le rapport Artificial intelligence policy and funding in Canada: Public investments, private interests examine l’écosystème de l’intelligence artificielle (IA) au Canada, les politiques et le financement de l’IA ainsi que l’IA au Québec et à Montréal. « Puisqu’une grande partie de l’IA relève du secteur privé, il convient de se demander de quelle façon l’économie de l’innovation – et, par extension, l’élaboration des politiques publiques en matière d’IA – est influencée par des intérêts et des pouvoirs privés », postule Ana Brandusescu.

 

Conclusions du rapport :

  1. Les investissements publics dans les technologies de l’IA profitent avant tout au secteur privé, où le financement gouvernemental de l’IA va principalement à l’industrie et au milieu universitaire adjacent à celle-ci.
  1. Même si le Canada possède une politique fédérale en matière d’IA, il n’y a pas de stratégie gouvernementale dans ce domaine.
  1. Des entreprises liées à des violations des droits de la personne peuvent se préqualifier en tant que fournisseurs gouvernementaux de l’IA.
  2. La concentration du pouvoir procure des avantages à une poignée d’entités avec des ressources financières, des données et des technologies réparties dans quelques universités et les organisations à but non lucratif, jeunes entreprises et (grandes) entreprises technologiques internationales qui leur sont associées.

 

Accompagnée d’expert·e·s de la société civile en matière de politique technologique, de marchés publics et de transparence gouvernementale, Ana Brandusescu partagera des recommandations et idées (de politiques) quant à la responsabilité publique en matière de financement et de l’acquisition de technologies d’IA. En bref, comment pouvons-nous promouvoir le développement de réseaux de la société civile en vue d’une responsabilité publique en matière d’IA?

Animatrice :

  • Bianca Wylie – défenseure de la technologie publique; cofondatrice de Tech Reset Canada

Panélistes :

  • Yuan Stevens – chargée de mission sur la technologie, la cybersécurité et la démocratie, Ryerson Leadership Lab
  • Nabeel Ahmed – chargé de programme senior, NordOuvert
  • Jhessica Reia – boursier·ère postdoctoral·e BMO, CRIEM; chercheur·euse postdoctoral·e Andrew W. Mellon, Département d’histoire de l’art et d’études de la communication, Université McGill
  • Valentine Goddard – directrice générale, AI Impact Alliance

 

Lieu : Espace Montréal via la plateforme Zoom

Date : 18 mars, de 12 h 30 à 14 h

L’événement se déroulera en anglais, et l’inscription est nécessaire pour accéder au lien de connexion.

INSCRIPTION 

 

Back to top