Dix étudiants de McGill obtiennent les plus grandes bourses d’études du Canada dans les disciplines STIM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques)

Nouvelles

Les futurs Schulich Leaders 2022 à McGill remportent des bourses de 100 000 $ et de 80 000 $ pour des études de premier cycle
Publié: 6sep2022

Au total, dix étudiants ont été nommés lauréats de l’Université McGill des prestigieuses bourses Schulich Leader, les plus importantes du Canada dans les disciplines STIM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques).

Créées par un diplômé de McGill, Seymour Schulich, B. Sc. 1961, MBA 1965, D. Litt. 2004, les bourses Schulich Leader sont attribuées à des étudiants animés d’un esprit d’entreprise qui ont fait preuve d’excellence dans leurs études, de leadership, de charisme et de créativité.

Parmi les 350 000 candidats potentiels de partout au Canada, 1 400 personnes ont été proposées. Pour la troisième année consécutive, 50 bourses supplémentaires sont décernées, pour un total de 100 bourses. Les dix lauréats qui entament leurs études à McGill constituent la plus importante cohorte de Schulich Leaders que McGill a accueillie à ce jour.

Cinq des Schulich Leaders 2022 de McGill entrent à la Faculté de génie, et ils ont chacun reçu une bourse de 100 000 $ : Aerin Brown, Nicolas Dolgopolyy, Sophia Li, Alexander Lyakishev et Kristina Kerkelova. La Faculté des sciences accueille cinq Schulich Leaders ayant chacun reçu une bourse de 80 000 $ : Tavio Ficaccio, Maya Foster Thompson, Josh Gertsvolf, Eya Ibrahim et Allison Tsypin.

Aerin Brown, diplômée de la Southridge School de Surrey (Colombie-Britannique), étudie le génie logiciel. En plus de son excellence académique, elle a travaillé avec une équipe d’étudiants entrepreneuriaux en STIM de partout au Canada dans le cadre d’un projet primé visant à réduire le gaspillage d’eau.

Nicolas Dolgopolyy, diplômé du Collège André-Grasset de Montréal, entre dans le programme de génie logiciel. En plus de ses excellents résultats scolaires, il travaille sur un projet en association avec une entreprise en démarrage de Montréal pour mettre au point un robot sous-marin autonome pour l’inspection des pipelines afin de prévenir les déversements.

Sophia Li, diplômée de Prince of Wales à Vancouver, fera ses études en génie logiciel. Mis à part sa réussite scolaire exceptionnelle, elle a coorganisé un marathon de programmation qui a réuni plus de 150 personnes — des codeurs débutants et expérimentés — provenant de neuf pays.

Alexander Lyakishev, diplômé des écoles de l’Université de Toronto, s’inscrit au programme de génie mécanique. En plus de son excellence académique, il a participé aux Olympiades internationales scientifiques juniors de l’équipe canadienne en 2019, où il a remporté une médaille de bronze.

Kristina Kerkelova, diplômée du Vincent Massey Collegiate de Winnipeg, étudiera la bioingénierie à McGill. En plus de son excellence académique, elle a créé avec des pairs un robot à partir de zéro en utilisant l’impression 3D, le codage et la menuiserie. D’ailleurs, elle espère un jour mettre au point des prothèses robotiques.

Tavio Ficaccio, diplômé de la Renert School de Calgary, étudiera la science informatique. Outre son excellence académique, il a fondé un studio de conception de jeux vidéo géré par des étudiants dont il est le chef de projet et le principal concepteur de jeux.

Maya Foster Thompson, diplômée de la Dartmouth High School de Dartmouth (Nouvelle-Écosse), entre dans le programme de science informatique. En plus de ses excellents résultats scolaires, elle a assumé des rôles de leadership à l’école et à l’extérieur de l’école, y compris au sein de son club d’aviron local.

Josh Gertsvolf, diplômé de la Sir Robert Borden High School d’Ottawa, est inscrit à un programme de baccalauréat ès sciences à McGill. En plus de ses excellents résultats scolaires, il a été un leader étudiant actif et il prévoit combiner sa passion pour les STIM et son aptitude à l’entrepreneuriat dans sa future carrière.

Eya Ibrahim, diplômée de la Glenlyon Norfolk School de Victoria (Colombie-Britannique), s’inscrit au programme de baccalauréat ès sciences. En plus de ses résultats scolaires, elle a remporté des prix à l’Expo-sciences, dont un prix de la Société pour les femmes canadiennes en science et technologie.

Allison Tsypin, diplômée du Collège Marianopolis de Westmount (Québec), s’inscrit au programme de mathématiques avec spécialisation. En plus de son dossier scolaire remarquable, elle a remporté de nombreux concours de mathématiques et tournois d’échec. D’ailleurs, elle espère combiner les concepts mathématiques et le pouvoir de l’intelligence artificielle pour ouvrir de nouvelles voies à la recherche scientifique appliquée.

McGill a maintenant accueilli 40 Schulich Leaders depuis que la Fondation Schulich a mis sur pied le fonds de bourses d’études en 2012.

« Nous sommes fiers de célébrer plus de dix ans de bourses d’études Schulich Leader, un programme de bourses STIM d’avant-plan au Canada et dans le monde. Ces 100 étudiants d’exception représentent le meilleur de ce que le Canada a à offrir. Ils contribueront de manière exceptionnelle à la société au niveau national et mondial. Grâce aux dépenses universitaires entièrement couvertes, ils pourront se concentrer sur leurs études, projets de recherche, activités extrascolaires et initiatives entrepreneuriales. Ils représentent la prochaine génération d’innovateurs en technologies axés sur l’entrepreneuriat », a déclaré le fondateur du programme Seymour Schulich.

À propos des bourses d’études Schulich Canada

En 2012, pour souligner l’importance grandissante et l’impact des disciplines des STIM sur la prospérité des générations futures, l’homme d’affaires et philanthrope Seymour Schulich a mis sur pied un fonds de plus de 100 millions de dollars en bourses d’études pour encourager nos meilleurs diplômés à devenir des universitaires Schulich Leader : la prochaine génération d’innovateurs du domaine des technologies avec aptitudes d’entrepreneuriat.

Distribuées par l’intermédiaire de la Fondation Schulich, ces bourses prestigieuses remises en début d’études sont offertes à 100 diplômés des établissements secondaires et collégiaux inscrits dans un programme de premier cycle des disciplines des sciences, technologies, ingénierie ou mathématiques (STIM) à l’une des 20 universités partenaires du Canada. Chaque année, tous les établissements d’enseignement secondaire ou collégial au Canada peuvent soumettre une candidature pour une bourse Schulich Leader en fonction de l’excellence scolaire dans les disciplines des STIM, du leadership d’entrepreneuriat et des besoins financiers.


L’Université McGill

Fondée en 1821, l’Université McGill accueille des étudiants, des professeurs et des employés d’exception de partout au Canada et du monde entier. Année après année, elle se classe parmi les meilleures universités du Canada et du monde. Établissement d’enseignement supérieur de renommée mondiale, l’Université McGill exerce ses activités de recherche dans trois campus, 11 facultés et 13 écoles professionnelles; elle compte 300 programmes d’études et au-delà de 39 000 étudiants, dont plus de 10 400 aux cycles supérieurs.

Son adhésion au développement durable ne date pas d’hier : il remonte à des dizaines d’années et se déploie à l’échelle tant locale que planétaire. Comme en témoignent les énoncés de durabilité qu’elle a signés, l’Université souhaite contribuer à façonner un avenir où l’être humain pourra s’épanouir dans le respect de la planète.

Coordonnées

Contact: 
Shirley Cardenas
Organization: 
Relations avec les médias, Université McGill
Courriel: 
shirley.cardenas [at] mcgill.ca
Office Phone: 
(514) 398-6751
Mobile Phone: 
Back to top