Un scanneur 3D pour évaluer les blessures chez les vaches

News

À 24 ans, Jessica St-Pierre est formelle : « Le fait d’avoir grandi dans une ferme laitière m’a poussée à choisir l’agronomie comme domaine d’études. J’y ai développé une véritable passion! Pour moi, le bien-être des vaches est une priorité. » 

En mai dernier, alors tout fraîchement diplômée en agronomie, [Jessica St-Pierre, BScAgEnvSc'18] a entamé un projet d’été subventionné par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Le but de sa recherche : tester l’efficacité d’un scanneur 3D portatif pour prendre des images des jarrets des vaches laitières. Une fois analysées par ordinateur, ces images permettent d’évaluer le niveau de blessure (absente, légère ou sévère) des animaux.

PHOTO: Jessica St-Pierre et Tanguy Bruneau testent le scanneur 3D sur le jarret d’une vache à la ferme du Campus Macdonald. Crédit photo : Sarah McPherson, Terre de Chez Nous

Lire dans La Terre de Chez Nous