Acfas stories from the Reporter

Subscribe to Acfas stories from the Reporter feed
Updated: 19 hours 13 min ago

McGill accueille 6 000 personnes lors du Congrès de l’Acfas

Thu, 05/18/2017 - 13:34

Le Congrès annuel de l’Acfas (Association francophone pour le savoir), plus grand rassemblement scientifique du monde universitaire francophone, a eu lieu à McGill du 8 au 12 mai dernier. L’événement a été une véritable réussite. Les chiffres sont éloquents : 6 000 congressistes venus de 40 pays, et 3 400 communications scientifiques présentées dans plus de 200 séminaires portant sur 30 domaines de recherche. En outre, plus de 1 000 personnes ont participé aux 11 activités grand public de l’événement Science-moi!

« Nous sommes extrêmement fiers du succès qu’a connu le Congrès », se réjouit Allison Flynn, responsable de l’événement. « La coordination d’un événement d’une telle envergure à McGill n’est pas une mince affaire, et cette année, c’était plus complexe que jamais en raison des chantiers. Mais il y a tellement de gens – de dizaines d’unités un peu partout sur le campus – qui ont mis la main à la pâte et contribué à ce travail d’équipe colossal. Les choses se sont passées comme sur des roulettes. »

Il fallait notamment coordonner l’utilisation d’une centaine de salles réparties dans 20 immeubles du campus du centre-ville. Plus de 100 bénévoles de la communauté mcgilloise ont assuré la bonne marche de l’événement, servant de guides aux congressistes, répondant à leurs questions dans les kiosques d’information ou s’assurant du bon fonctionnement du matériel audiovisuel et informatique lors des présentations.

L’Acfas donne la priorité aux jeunes chercheurs, puisqu’elle souhaite leur permettre de parfaire leurs aptitudes de communicateurs et d’enrichir leur curriculum vitæ. Les 240 employés et étudiants de McGill qui ont fait des exposés sur les diverses tribunes provenaient de disciplines variées.

Comme le fait observer la principale Suzanne Fortier, le choix du campus comme cadre du Congrès permet aux organisateurs d’éviter la location d’un centre de congrès, ce qui représenterait des coûts énormes vu l’ampleur de l’événement. Or, ce sont les jeunes chercheurs et les étudiants qui profitent de cette économie, puisqu’ils peuvent assister au Congrès à moindre coût. En outre, la principale Fortier a confié au quotidien montréalais francophone Le Devoir que le français était de plus en plus présent à McGill, environ 60 pour cent des personnes sur le campus – étudiants et employés – étant en mesure de converser dans cette langue. « Nous encourageons nos étudiants à apprendre le français pendant leur passage à McGill. La culture francophone compte pour beaucoup dans l’attrait qu’exercent la ville de Montréal et l’Université McGill. »

Le Congrès de l’Acfas a eu droit à une excellente couverture médiatique. En effet, quelque 70 journalistes accrédités se sont mêlés aux congressistes, et leur présence s’est traduite par la publication de plus de 350 articles et entrefilets. Le Devoir a publié un supplément Acfas et Radio-Canada a organisé La semaine des sciences. Par ailleurs, de nombreux présentateurs du Congrès ont parlé de leur travail dans le cadre d’entrevues diffusées à la radio et à la télévision.

Enfin, #Acfas a été l’un des mots-clics les plus populaires sur Twitter à Montréal, et on a enregistré au-delà de 12 000 mentions « J’aime » sur la page Facebook de l’événement.

 

McGill welcomes 6,000 people for Acfas Congress

Thu, 05/18/2017 - 13:21

By McGill Reporter Staff

With the dust still settling following the end of the Acfas (Association Francophone Pour Le Savoir) conference, held at McGill from May 8-12, the numbers speak to the event’s success. The annual congress, the largest scientific event in the French-speaking academic world, drew some 6,000 attendees from 40 countries and included 3,400 scientific papers in more than 200 seminars in 30 fields of research. As well, the 11 public events under the “Science moi!” banner attracted more than 1,000 people.

“We are so proud of the success of this year’s Congress,” said Allison Flynn, McGill’s Congress Director. “Coordinating an event of this size at McGill can be pretty complex, and this year’s ongoing construction projects added an extra layer of complexity. But so many people – from dozens of units across campus – contributed to this colossal team effort. It all really came together in the end.”

That team effort included coordinating the use of approximately 100 rooms in some 20 buildings on the downtown campus. More than 100 volunteers from the McGill community helped keep the event running smoothly, doing everything from working as guides and managing information booths to supporting classroom AV/IT.

Acfas prioritizes the work of young researchers, giving them an opportunity to build up their communication skills and CVs. The 240 McGill staff and students who presented in various forums were from a wide cross section of disciplines.

Principal Suzanne Fortier pointed out that holding a conference of this calibre on campus permits organizers to avoid the high cost of booking a commercial conference venue. Those savings are passed on to young researchers and students, allowing them to attend at a lower cost. Prof. Fortier also told Montreal’s Le Devoir newspaper that French is more and more prevalent at McGill, with roughly 60 per cent of those on campus – students and employees – able to converse in French. “We encourage our students to use their time at McGill to learn French. French language culture is a big asset which draws people to Montreal and to McGill.”

Acfas received ample media coverage. Some 70 accredited journalists attended the Congress, generating more than 350 articles and news items. Le Devoir published a special Acfas supplement and Radio-Canada organized “La semaine des sciences.” Many of those who presented at the conference were asked to do interviews about their work on the radio and television.

#Acfas trended on Twitter in Montreal, and exceeded 12,000 “likes” on its FB fan page.

 

McGill met la main à la pâte en prévision du congrès de l’Acfas

Thu, 05/04/2017 - 09:31

Pour la troisième fois depuis sa création, le congrès annuel de l’Acfas – le plus important événement scientifique universitaire francophone – a lieu à l’Université McGill. (L’établissement a également été l’hôte du congrès de l’Acfas en 1996 et en 2006.)

La conférence réunira plus de 5 000 chercheurs et chercheurs étudiants originaires de 40 pays. Le programme comprend 3 400 articles scientifiques présentés lors de 213 séminaires, dans 30 domaines de recherche. Tous les secteurs y seront représentés : sciences de la santé, sciences naturelles, mathématiques et génie, arts et sciences humaines, sciences sociales et éducation.

Au-delà de 240 employés et étudiants mcgillois présenteront leurs travaux de recherche menés dans un large éventail de disciplines.

Richard Shearmur de l’École d’urbanisme

Le professeur Richard Shearmur de l’École d’urbanisme est ravi de prendre part à l’événement. Il a mis sur pied deux tables rondes et un événement public. Organisé en collaboration avec l’Union des municipalités du Québec, l’événement public (qui se déroule dans le cadre d’un 5 à 7), réunit à McGill les 20 finalistes du concours d’innovation municipale  qui a eu lieu cette année. Les participants pourront en apprendre davantage au sujet d’innovations dans le secteur des services municipaux et de solutions originales mises au point en réponse à des problèmes concrets.

Le professeur Shearmur souligne que les étudiants et professeurs du Québec sont privilégiés de pouvoir travailler en français.

« Bon nombre d’idées formidables, largement véhiculées au sein de la francophonie, ne sont connues dans le monde anglophone qu’une fois traduites. C’est un avantage exceptionnel de ne pas avoir besoin de recourir à la traduction, et de pouvoir capter les nuances d’une tradition intellectuelle entièrement différente », de préciser Richard Shearmur. « La tendance qu’ont les non-francophones à ne pas tenir compte des recherches rédigées et transmises en français, les jugeant non pertinentes et de piètre qualité, s’explique bien souvent par des paramètres fallacieux, dont les facteurs d’impact et les citations. S’il est vrai qu’un nombre plus restreint de personnes peuvent lire des recherches publiées en français et s’y intéresser, cela ne signifie pas néanmoins que celles-ci soient d’intérêt ou de qualité moindres. »

Céline Le Bourdais, directrice du Département de sociologie

Céline Le Bourdais, directrice du Département de sociologie et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en statistiques sociales et changement familial, est la coorganisatrice d’un colloque intitulé « Le partage des rôles dans la famille : une transition inachevée », qui porte sur la distribution du travail au sein des familles.

La professeure Le Bourdais invite l’ensemble de ses collègues sur le campus à participer au congrès de l’Acfas. « Professeurs, chercheurs et étudiants sont tous invités à assister à cette importante conférence, et, plus particulièrement, à visiter les kiosques des éditeurs et des partenaires dans le hall d’entrée du Pavillon Leacock, précise-t-elle. D’excellents événements publics auront lieu au Pavillon Redpath, dont la diffusion des Années lumière, l’une des émissions scientifiques les plus écoutées au pays, à l’Espace Radio-Canada. C’est un point de rencontre parfait pour l’apéro d’après-midi. »

Première principale francophone de l’Université McGill, Suzanne Fortier soutient que « la conférence de l’Acfas favorise l’innovation interdisciplinaire et offre aux professeurs et aux étudiants aux cycles supérieurs une plateforme idéale où présenter les plus récents fruits de leurs recherches. L’Université McGill est très fière d’être l’hôte de cet événement et d’accompagner les visiteurs à la découverte de Montréal – récemment couronnée du titre de meilleure ville étudiante du monde – et de la longue tradition d’innovation mcgilloise. »

McGill rolls up its sleeves in preparation for Acfas conference

Thu, 05/04/2017 - 09:14

By McGill Reporter Staff

For the third time in its history, the Association francophone pour le savoir (Acfas) Conference, the largest scientific event in the French speaking academic world, is being hosted by McGill (The University also hosted Acfas in 1996 and 2006). The 2017 Conference will run from May 8 to 12.

The Conference will bring together more than 5,000 researchers and student researchers from 40 countries. The program includes 3,400 scientific papers in 213 seminars, in 30 fields of research. All sectors will be represented: health sciences, natural sciences, mathematics and engineering, arts and humanities, social sciences and education. Some 240 McGill staff and students will present their work in a wide cross-section of disciplines.

Richard Shearmur of the School of Urban Planning.

Richard Shearmur of the School of Urban Planning is an enthusiastic participant in Acfas. He has organized two round-table discussions and a public event. The public event (5 à 7), organized in conjunction with l’Union des Municipalités du Québec, brings the 20 finalists of this years’ municipal innovation competition to McGill. Twenty kiosks will showcase examples of municipal services’ innovations and original solutions to real problems.

Shearmur says Quebec students and faculty are fortunate to be able to work in French.

“Many great and original ideas are common knowledge in the Francophone world and are rediscovered by English speakers only when they are translated. There is a huge advantage to not needing translation, and to understanding a different intellectual tradition,” says Shearmur. The tendency for non-French speakers to dismiss research that is written and communicated in French as irrelevant or of low quality is often based on spurious metrics such as impact factors and citations. While it is true that fewer people will read and engage with work in French, this should not be confused with French-language research being of less interest or value.”

Céline Le Bourdais, Chair of the Department of Sociology.

Céline Le Bourdais, Chair of theDepartment of Sociology  and Canada Research Chair in Social Statistics and Family Change, has co-organized a colloquium entitled “Le partage des rôles dans la famille: une transition inachevée” about the distribution of labour in families.

Le Bourdais invites all her colleagues on campus to attend Acfas. “Professors, researchers, students are all invited to drop in to this important conference, especially to take in the publishers’ and partners’ kiosks in the entrance hall of the Leacock Building,” she says. “There are also excellent public events in the Redpath Hall, including a broadcast of one of Canada’s most important science programs  « Les années lumières » at l’Espace Radio-Canada. It will be great meeting place and a great spot for the afternoon apéro.”

Suzanne Fortier, the University’s first francophone principal, says “The Acfas Conference fosters interdisciplinary innovation and offers both professors and graduate students an ideal platform to present their latest discoveries. McGill is proud to welcome attendees. It is a great honour for us to help them discover our city – recently named the best student city in the world – and the long tradition of innovation so cherished by McGill.”

 

ACFAS: Des activités grand public gratuites pour tous les goûts

Tue, 05/02/2017 - 13:41

Du 8 au 12 mai 2017, l’Université McGill accueille la 85e édition du Congrès de l’Association francophone pour le savoir – ACFAS. En plus de recevoir plus de 5 000 participants francophones, McGill et l’ACFAS proposent, en marge du congrès, Science-moi!, un riche programme d’activités grand public gratuites, soutenu et présenté par Hydro-Québec. La programmation de Science-moi! comprend concours, expositions, théâtre, visite à la ferme, émissions de radio, visites guidées, balade, foire et débat. Profitez de cet accès unique aux découvertes qui façonneront le monde de demain. Toutes les activités sont gratuites et la plupart demandent une réservation.

Jeudi 4 mai
De 19 h 00 à 21 h 00; Espace pour la vie – Jardin botanique, 4101, rue Sherbrooke Est

Concours – Finale nationale de Ma thèse en 180 secondes

Des étudiants chercheurs relèvent le défi de présenter leurs travaux de recherche au grand public, de manière originale, passionnante et… en 180 secondes! Les gagnants du 1er et du 2e prix s’envoleront ensuite vers Liège, en Belgique pour participer à la finale internationale du concours, en septembre prochain.

Samedi 6 mai
De 16 h 00 à 18 h 30 ; Université McGill, Moyse Hall, 853, rue Sherbrooke Ouest

Théâtre et sciences – binôme

Binôme est une série de spectacles théâtre et science nés de la commande en écriture à un auteur dramatique à la suite de son entretien filmé avec un chercheur. Deux projections et lectures-spectacle auront lieu.

Dimanche 7 mai
De 10 h à 15 h ; Campus Macdonald – 21 111, rue Lakeshore, Sainte-Anne-De-Bellevue

Visite à la ferme – De l’étable à la table

Pour mieux comprendre l’origine de ce qui se retrouve dans notre assiette, l’Université McGill vous invite à sa ferme du Campus Macdonald, la dernière ferme laitière située sur l’île de Montréal. Suivez les équipes d’étudiants et de chercheurs pour en apprendre davantage sur le bien-être des vaches laitières, la gestion des ressources en eau ou les innovations développées pour répondre aux défis de la sécurité alimentaire. Venez goûter à des aliments innovants conçus spécialement pour pallier aux carences alimentaires et visitez l’étable des veaux et la mini-ferme.

Mardi 9 mai
De 12 h à 13 h ; Départ : coin University et Milton

Balade – Penser la ville pour mieux se déplacer

Venez découvrir, au travers d’un circuit piétonnier d’une durée de 60 minutes, de quelle manière l’utilisation du sol, par exemple la densité et la diversité des commerces, constitue l’un des facteurs clés à considérer dans la planification des transports.

Mardi 9 mai
De 17 h à 19 h ; Université McGill, Pavillon Trottier – Mezzanine, 3630, rue University

Exposition et entretiens – Rendez-vous avec la ville de demain

Des responsables municipaux présenteront une vingtaine d’innovations récentes développées par des municipalités québécoises. Diane Bérard, chroniqueuse au journal Les Affaires, animera l’activité et s’entretiendra avec des politiciens de la scène municipale et des chercheurs.

Mercredi 10 mai
De 17 h à 19 h ; Université McGill, Pavillon de musique Elizabeth Wirth – 527, rue Sherbrooke Ouest

Foire musicale et débat – La technologie en recherche et création musicale. Composer avec l’industrie.

Venez rencontrer des chercheurs et des étudiants qui vous présenteront leurs projets de recherche en musique, en sciences et en technologie et participez au débat : « La technologie en recherche et création musicale, quel impact pour l’étudiant, le chercheur et l’industrie? », animé par Michel Rochon, journaliste scientifique à Radio-Canada.

Jeudi 11 mai
De 12 h à 14 h ; Université McGill, Redpath Hall – Espace Radio-Canada, 3461, rue McTavish

Émission de radio – Les années lumière

Le public est invité à rencontrer Yanick Villedieu et toute l’équipe de l’émission radio Les années lumière. Ils seront sur la scène Radio-Canada pour enregistrer une émission entièrement consacrée aux questions et recherches abordées dans le cadre du congrès.

Jeudi 11 mai
De 17 h à 19 h ; Université McGill, Institut et hôpital neurologiques de Montréal – 3801, rue University

Visites guidées interactives et exposition – À la découverte de la matière grise

Pour en apprendre plus sur les fondements de l’anatomie cérébrale, venez rencontrer une équipe chevronnée de chercheurs à l’endroit même ou de grands scientifiques tels que Wilder Penfield ou Brenda Milner, et plusieurs autres chefs de file, ont percé de nouvelles voies en neuroscience.

Du lundi 8 au jeudi 11 mai
De 12 h à 14 h ; Université McGill, Musée Redpath, 859, rue Sherbrooke Ouest

Haltes découvertes du musée Redpath – Spécimens et artéfacts exposés au grand jour

Fossiles, coquillages, minéraux, météorites, momies, animaux empaillés et curiosités diverses, le Musée Redpath est un petit bijou bien caché au cœur du campus de l’Université McGill.

Déjà foisonnant toute l’année, le musée sortira de ses réserves des items exclusifs dans le cadre du congrès.

Du dimanche 7 mai au vendredi 12 mai
De 7 h 30 à 19 h 00 ; Université McGill, Redpath Hall – Espace Radio-Canada, 3461, rue McTavish

Exposition – La preuve par l’image

Dédié aux images issues de recherches scientifiques dans tous les domaines de la connaissance, le concours lancé par l’ACFAS s’est étendu en 2016 à l’échelle canadienne, grâce à la collaboration du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et son volet Science Exposed. L’exposition est également présentée au Biodôme d’Espace pour la vie.

Du lundi 8 mai au vendredi 12 mai 2017 (sauf le jeudi 11 mai)
De 12 h à 13 h ; Université McGill, Redpath Hall – Espace Radio-Canada, 3461, rue McTavish

Émission de radio – L’œuf ou la poule

L’œuf ou la poule est une émission de radio scientifique hebdomadaire diffusée sur CHOQ.ca, la radio web de l’UQAM, qui vous invite à découvrir et comprendre la recherche réalisée près de chez vous – au Québec -, par le biais de chroniques et de rencontres avec des chercheurs et des étudiants.

 

Science in the spotlight during free public Acfas events

Tue, 05/02/2017 - 12:01

By McGill Reporter Staff

From May 8 to 12, McGill is hosting the 85th edition of the Congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas). Over 5,000 researchers and graduate students from some 40 countries will be at McGill to present 3,400 scientific papers, 213 seminars, in 30 fields of research.

But, as part of the Congrès, the public is invited to participate in “Science-moi!”, a series of free science-oriented public events that will feature the work being done in neuroscience, urbanism, music technology, the City of the Future, and the last working dairy farm on the Island of Montreal at Macdonald Campus.

“Science-moi” is sponsored by Hydro-Québec and features activities for adults and children, including exhibitions, theatre, live radio shows, guided visits, hikes and debates. All activities are free, but reservations are recommended.

Here is a guide to some of the events being offered as part of “Science-moi!”

Thursday May 4
From 7 to 9 p.m.; Espace pour la vie – Montreal’s Botanical Gardens (4101 Sherbrooke East)

No time to be bored: Finals of  Ma thèse en 180 secondes

Come watch Ma thèse en 180 secondes, a crash course in the latest work by student researchers. Students present their research topics in an original, interesting and extremely succinct manner – in just three minutes! The first and second prize winners will fly to Liège, Belgium, to participate in the international finals of Ma thèse en 180 secondes in September.

Saturday, May 6
From 4 to 6:30 p.m.; Moyse Hall, McGill University, (853 Sherbrooke West)

What happens when you mix Theatre and Science? – Binôme

Binôme, which means duality, is a series of theatre and science productions that are the result of work done by a theatre artists who meet and discuss scientific research with a scientist. A dramaturge meets a scientific researcher, comes up with an idea and then actors portray it. The result is a video of their meeting and discussion, a lecture/show by performers, a reaction from the scientist and a public discussion.

Sunday, May 7
From 10 a.m. to 3 p.m.; Macdonald Campus (21 111 Lakeshore, Sainte-Anne-De-Bellevue)

Farm visit: From the stable to the table, Montreal’s last working dairy farm

Where does our food come from? McGill invites you to its Macdonald Campus Farm to better understand food production. Learn more about the wellbeing of dairy cows, water resource management and innovations in food security. You can also taste food produced to help address nutritional deficiencies. The calves are waiting for you at the mini farm. Bring a picnic and spend a day in the country in the city! (Free shuttle bus from McGill College Avenue, between President Kennedy and Mansfield.)

Tuesday, May 9
From noon to 1 p.m. Departure point: University and Milton, McGill downtown campus

Urban Planning walking tour: Rethinking the cityscape to better get around

During a 60-minute walking tour discover some ways a city can be made more livable and easier to move around in. Take a look at the pedestrianization of Place des Arts, learn about the impact of bike paths and go on a stroll in Montreal’s famed underground city.

Tuesday, May 9
From 5 to 7 p.m.; Trottier Pavillon, Mezzanine, McGill University (3630 University)

Rendez-vous with the city of tomorrow: Exhibition and public panel

Five of Quebec’s leading experts on cities will speak on a panel about some of the little known innovations implemented in municipalities across Quebec. Panelists include Richard Shearmur, Professeur at McGill’s School of Urban Planning; Bernard Sévigny, Mayor of Sherbrooke and President of the Union of Municipalities of Quebec; Peter Trent, Mayor of Westmount; Gérard Beaudet, Urbaniste and Professeur à l’Université de Montréal; and Marie-Josée Fortin, Canada Research Chair in Regional Development at l’Université du Québec à Rimouski. Diane Bérard, columnist at Les Affaires, will moderate the event.

Wednesday, May 10
From 5 to 7 p.m.; Elizabeth Wirth Music Building (527 Sherbrooke West)

Music festival and debate: Technology and research in musical creation

Music and autism, bionic ears and hearing, and sonic design are just some of the topics being explored in the music and science fair being held in the foyer of the Wirth Building. Take in a debate entitled  La technologie en recherche et création musicale, quel impact pour l’étudiant, le chercheur, et l’industrie? hosted by Michel Rochon, science reporter at Radio-Canada. The panel of researchers and experts will discuss everything from audio for video games and careers in contemporary music production, to changes in the music industry.

Thursday, May 11
From noon to 2 p.m.; Redpath Hall, Espace Radio-Canada, (3461 McTavish), McGill University

Live pan-Canadian radio broadcast – Les années lumière

The public is invited to watch and listen to the live cross-Canada broadcast of Radio-Canada’s award-winning science radio program. It is also a chance to meet renowned science journalist and broadcaster Yanick Villedieu and his production team. They will set up and broadcast a live show from the Radio-Canada stage about the research being focused on at the Acfas conference.

Thursday, May 11
From 5 to 7 p.m. Montreal Neurological Institute (3801 University)

Discovering the Montreal Neurological Institute (MNI): Your brain and you

How do brain surgeons operate on delicate brain tissue? How does the brain see? Dr Richard Alby will give a presentation on the neuroscience of vision and optical illusions; and Dr Sandra McPherson will take visitors on a tour of the Neurospeed and Neuroimaging Labs at the MNI.

Get to know McGill and Montreal’s famed Neuro, home to some of the most innovative research in cognitive and brain science in the world.

From Monday May 8 to Thursday, May 11
Noon until 2 p.m., every day

Discover one of the jewels of the McGill campus: Tours of the Redpath Museum

Meet Sarah the Dinosaur, see the collection of fossils, shells, minerals, meteorites, mummies, stuffed animals and curiosities of all kinds on exhibition at the Redpath Museum, a gem hidden in the heart of McGill’s downtown campus. Museum curators have gone into the vaults and put on display items linked to the subjects being discussed at Acfas.

From Sunday May 7 to Friday May 12
7:30 a.m. to 5 p.m.; Redpath Hall – Espace Radio Canada, (3461 McTavish), McGill University

Exhibition: La preuve par l’image

A photo exhibition of compelling images from all fields of scientific research, these are photos submitted to Acfas in the context of a pan-Canadian competition supported by Science Exposed, a project of the Conseil de recherches en sciences naturelles et en genie du Canada. These images will also be on show at the Biodome in the Espace pour la vie adjoining the Botanical Garden.

From May 8 to May 12
Every day at noon; Redpath Hall, Espace Radio-Canada (3461 McTavish), Montreal

L’oeuf ou la poule

Live daily radio broadcast produced and hosted by young dynamic science journalists of tomorrow – the producers and hosts of L’oeuf ou la poule radio show.

Rising stars of science journalism will interview some of the leading researchers at Acfas around the broadcast table of CHOQ.ca, l’Université du Québec à Montréal’s web radio.

Get the complete “Science-moi!” schedule

 

 

 

 

 

Le Congrès de l’Acfas à McGill, la grande fête du savoir, a besoin de vous!

Tue, 03/07/2017 - 12:11

L’organisme est à la recherche de bénévoles parmi ses étudiants et son personnel

Par l’équipe rédactionnelle du Reporter

Du 8 au 12 mai, les salles de cours et les amphithéâtres de l’Université McGill accueilleront érudits et chercheurs des quatre coins du monde, à l’occasion du Congrès de l’Acfas, l’association francophone pour le savoir; le plus important événement scientifique multidisciplinaire de la Francophonie. Mais le déploiement d’un événement d’une telle ampleur – dans le cadre duquel quelque 6 000 chercheurs prendront part à plus de 200 colloques et à des centaines de présentations sous forme d’affiches – requiert une abondante main-d’œuvre. Ainsi, les organisateurs sont à la recherche de quelque 150 bénévoles désireux de fournir leur aide.

« L’Université invite ses étudiants et les membres de son personnel à lui prêter main-forte à cette occasion », a indiqué Rosie Goldstein, vice-principale à la recherche et à l’innovation, et coprésidente de la 85e édition du Congrès de l’Acfas. « Par leur soutien, les bénévoles font la promotion de l’identité bilingue de notre communauté, tout en participant à l’une des plus riches conférences multidisciplinaires de langue française en Amérique du Nord, voire à l’échelle mondiale. »

« Nous remercions les membres de la communauté mcgilloise de leur collaboration, laquelle permettra de faire du Congrès de l’Acfas une formidable réussite », a ajouté Antonia Maioni, doyenne de la Faculté des arts et coprésidente de la 85e édition du Congrès de l’Acfas.

Les bénévoles qui offriront huit heures de leur temps auront droit à un laissez-passer qui leur permettra d’assister à chacun des ateliers. En échange de leur accès au Congrès, les bénévoles devront donner de leur temps durant une période déterminée, une demi-journée par exemple. Parmi les rôles que les bénévoles seront appelés à jouer, mentionnons ceux de guides, de gestionnaires des comptoirs de renseignements/pavillons et de techniciens responsables de l’équipement audiovisuel et des technologies de l’information.

Les bénévoles doivent :

  • pouvoir s’exprimer en français (le niveau de maîtrise de la langue sera déterminé en fonction du mandat confié);
  • posséder une connaissance minimale du campus inférieur de l’Université;
  • faire preuve d’enthousiasme et d’intérêt envers les invités.

Les bénévoles devront par ailleurs assister à l’une des deux séances de formation offertes :

  • le jeudi 4 mai, de 17 h 30 à 19 h 30 ou
  • le vendredi 5 mai, de midi à 14 h.

L’Association francophone pour le savoir, l’Acfas, est un organisme canadien voué à la diffusion des recherches axées sur la promotion des percées en sciences au Québec et dans la francophonie canadienne. Le Congrès, que les organisateurs décrivent comme « la grande fête du savoir », est l’un des événements scientifiques multidisciplinaires les plus importants. Principalement formé de chercheurs, l’événement accueille également des étudiants aux cycles supérieurs et postdoctoraux.

Vous aimeriez devenir bénévole? Veuillez remplir le formulaire en ligne avant le 31 mars.

Suivez l’Acfas sur Facebook et Twitter.

 

 

 

Acfas wants you

Tue, 03/07/2017 - 12:11

Organizers of “la grande fête du savoir” are looking for student and staff volunteers

By McGill Reporter Staff

From May 8 to 12, Later this spring, McGill the classrooms and amphitheatres at McGill will echo with discussions between scholars and researchers from across Canada and the world at this year’s edition of the annual Congress of Acfas (l’Association francophone pour le savoir), the largest French-language scientific congress in the world. But an event this size – which will draw some 6,000 researchers taking part in more than 200 colloquia and hundreds of oral and poster presentations – won’t run itself. Organizers are looking for approximately 150 volunteers or the week to lend a helping hand.

“McGill encourages the spirit of volunteerism among our students and staff,” says Rosie Goldstein, Vice-Principal (Research and Innovation) and Co-Chair of the 85th Acfas Congress. “Volunteering at the Acfas Congress is an excellent opportunity for the McGill community to demonstrate and promote our bilingual identity, as well as to participate in one of the most dynamic French-language interdisciplinary conferences in North America, if not the world.”

In return for eight hours of time volunteers will get a free pass to attend all sessions. Volunteers will be asked to dedicate specific short blocks of time (e.g. a half day) in return for access to the Congress. Some of the tasks will include working as guides, managing info desks/pavilions, and supporting classroom AV/IT.

Volunteers should

  • Be French speakers (different levels of French required depending on the tasks)
  • Have a basic knowledge of McGill’s lower campus
  • Be enthusiastic and welcoming

All volunteers are required to attend one of two training sessions:

  • Thursday May 4, from 5:30 to 7:30 p.m., or
  • Friday May 5, from noon to 2 p.m.

Acfas is a Canadian organization dedicated to the dissemination of research in all disciplines the French umbrella body that promotes the advancement of science in Quebec and French-speaking Canada. The Congress, which organizers call “la grande fête du savoir,” is considered to be one of the most important multi-disciplinary scientific events on the calendar. Congress participants From May 8-12, somare primarily researchers, but also include grad students and post docs.

In return for eight hours of time, volunteers will get a free pass to attend all sessions.

Interested in helping out? Fill out the online application form by March 31

Keep an eye on what Acfas is up to by following them on Facebook and Twitter.

 

 

 

Register for the Acfas Congress today

Tue, 01/17/2017 - 11:36

Registration is now open for the 85th Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir (Acfas). From May 8–12, McGill will host Acfas, the largest French-language interdisciplinary conference in the world, welcoming an estimated 6,000 delegates from 40 countries. The Congress, which will feature some 200 colloquia from a wide variety of disciplines, is open to everyone, including students, staff and faculty.

The theme of the 2017 Acfas Congress is “Vers de nouveaux sommets,” and the event will highlight cutting-edge research, while also celebrating a rich legacy of past discoveries. The preliminary program can be viewed online.

Register online today.

Related stories

Congrès de l’Acfas : les préparatifs vont bon train

Getting ready for Acfas

Le congrès de l’Acfas : un « grand rassemblement scientifique à nul autre pareil »

Acfas conference “an exciting scientific party that has no equal”

McGill défraie les coûts d’inscription à l’Acfas

McGill will foot bill for students’ Acfas registration

 

Congrès de l’Acfas : les préparatifs vont bon train

Fri, 11/18/2016 - 15:48

Le 85e Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir (Acfas) n’aura lieu que dans cinq mois, mais l’Université McGill est déjà à pied d’œuvre afin d’être prête à accueillir le rendez-vous scientifique international et multidisciplinaire le plus important de la francophonie.

À compter du 1er décembre prochain, les professeurs Céline Le Bourdais et Michel Tremblay, coprésidents du Comité scientifique, amorceront l’évaluation des nombreuses propositions de colloques qu’ils ont reçues. Le processus de soumission de propositions de colloques est maintenant terminé, mais les étudiants aux cycles supérieurs et les postdoctorants ont jusqu’au 28 novembre pour soumettre des propositions de présentations orales ou de séances de communication par affiches, aussi appelées communications libres.

Selon Allison Flynn, responsable du Congrès à McGill, l’appel de propositions a suscité un vif intérêt et les organisateurs s’attendent à un très haut taux de participation en mai prochain. « Ce sera un événement d’envergure », affirme-t-elle. « L’année dernière, le congrès organisé par l’UQAM a été le théâtre de plus de 200 colloques, et la tendance se maintient. »

Le Congrès de l’Acfas se tiendra du 8 au 12 mai 2017. L’événement, qui se déroulera sous le thème Vers de nouveaux sommets, permettra de jeter un regard sur les travaux de recherche de pointe réalisés aujourd’hui dans toutes les disciplines, tout en mettant à l’honneur le riche héritage que nous ont légué les scientifiques et découvreurs d’hier. Les préparatifs vont déjà bon train afin d’accueillir comme il se doit environ 6 000 délégués de quelque 40 pays qui convergeront vers le campus du centre-ville de l’Université McGill.

« Il nous faudra disposer d’une centaine de salles sur le campus au cours de la semaine », estime Allison Flynn. « Nous nous efforçons, dans la mesure du possible, de centraliser les activités autour du campus inférieur. C’est pourquoi nous travaillons en étroite collaboration avec les responsables des horaires de cours afin de trouver suffisamment de locaux. Le Service de graphisme de McGill est à préparer de nouveaux panneaux indicateurs puisque les activités du Congrès se tiendront vraisemblablement dans une vingtaine de bâtisses réparties sur l’ensemble du campus. »

« Le Comité de logistique est à pied d’œuvre afin d’assurer le bon déroulement du Congrès, notamment en nouant des partenariats avec des hôtels et Tourisme Montréal et en retenant les services de traiteurs et d’entreprises de location de mobilier », ajoute la responsable du Congrès. « Il nous faut également répondre aux besoins en matière de matériel audiovisuel et informatique, et le Service de réseautique et communications travaille en collaboration avec des électriciens afin d’installer suffisamment de fiches d’alimentation électrique et autres pièces essentielles. Il nous faudra prévoir des espaces réservés à l’inscription des congressistes. Les presses universitaires installeront des kiosques et les quelque 60 journalistes qui couvriront l’événement devront disposer de salles de presse et d’une galerie de presse. De plus, pendant la semaine du Congrès, Radio-Canada installera un studio sur le campus afin de diffuser des émissions axées sur la recherche. L’organisation d’un tel événement est un travail colossal. »

Outre des colloques, le programme du Congrès prévoit une série d’événements gratuits et ouverts au public, consacrés exclusivement à la recherche, qui se tiendront pendant toute la semaine. Pascal Brissette, président du Comité des activités grand public, et Stéphan Gervais, membre de ce comité (tous deux du Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises de McGill), évaluent actuellement les propositions d’événements afin de mettre la dernière main au programme. Le McGill Reporter publiera l’horaire complet des activités du Congrès dès que les derniers détails auront été réglés.

 

Getting ready for Acfas

Fri, 11/18/2016 - 15:48


By Bud Martin

The 85th Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir (Acfas) may be five months away, but McGill is already busy getting ready to host what is the largest French-language interdisciplinary conference in the world.

Beginning December 1, professors Céline Le Bourdais and Michel Tremblay, co-presidents of the scientific committee, and colleagues will start evaluating the stacks of colloquia submissions that they’ve received. (Colloquia submissions are closed, but grad and postdoc students still have until November 28 to pitch their proposals for “communications libres” – that is, oral presentations or poster sessions.)

Interest was strong, says Allison Flynn, McGill’s Congress Director, so next May’s event promises to be packed. “It’s going to be big,” she says. “Last year’s congress at UQAM had well over 200 colloquia, and the trend is holding up.”

The 2017 Acfas congress will run from May 8 to 12. The theme is “Vers de nouveaux sommets,” and the event will highlight cutting-edge research in all disciplines while also celebrating a rich legacy of past discoveries. With an estimated 6,000 delegates from some 40 countries expected to flock to McGill’s downtown campus, event planning is already well underway.

“We’ll need about a hundred rooms on campus for the week,” says Flynn. “We’re trying to center activities as much as we can around lower campus, so we’re working closely with class scheduling to find enough rooms. McGill Graphic Design is working on signage and wayfinding materials, which will be important because events will likely be spread out across 15 to 20 buildings.”

“The logistics committee has been hard at work doing everything from forging partnerships with hotels and Tourisme Montréal to getting in touch with caterers and furniture rental companies,” she adds. “We’re coordinating audio-visual and computer equipment, and NCS [Network and Communications Services] is working alongside electricians to install the necessary plugs and hardware. We’ll need registration areas. The university presses will be setting up kiosks. We’re expecting something like 60 journalists, so we’ll need media rooms, we’ll need a press gallery. Radio-Canada will be setting up a studio for the week to do research-related programming. It’s a big endeavour.”

In addition to the colloquia, the Acfas congress will feature a week of free, research-focused events that will be open to the public. Pascal Brissette, president of the Comité des activités grand public, and committee member Stéphan Gervais (both from McGill’s CRIEM) are currently putting the finishing touches on event proposals. The McGill Reporter will publish a full schedule of Acfas events when details are finalized.

Acfas conference “an exciting scientific party that has no equal”

Thu, 10/20/2016 - 15:22

Researchers urged not to miss Nov. 1 deadline for colloquia proposals

By Neale McDevitt

McGill organizers of the 85th Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir (Acfas) have a few words of advice for researchers who are wondering if they should submit colloquia proposals for next year’s conference: Submit now. Don’t miss the Nov. 1 deadline.

“Acfas is a wonderful opportunity for researchers to present their work to a wide audience,” says McGill sociology professor Céline Le Bourdais, co-chair of Acfas’ scientific committee. “This is especially true for graduate and postdoctoral students who don’t always get the chance to showcase their research at a major conference.”

And, with an estimated 6,000 delegates from some 40 countries expected to attend the Conference at McGill from May 8 to 12, 2017, Acfas isn’t just a major event – it is the largest French-language interdisciplinary conference in the world.

“Acfas is a rich milieu for the international French-speaking scientific community to meet and exchange ideas,” says Dr. Michel Tremblay, biochemistry professor and the other scientific committee co-chair. “The Conference is a great place to make contacts, enrich scientific knowledge and extend the networks of our scientists with colleagues of Quebec, Canadian and international universities.”

Unlike conferences that explore specific topics in a single discipline, Acfas gathers researchers from a wide variety of disciplines. This unique multidisciplinary nature gives participants the chance to enhance their research in ways they may never have imagined. “What better way for us at McGill to cross research fields and see what are colleagues from other faculties are doing?” says Tremblay. “By bringing into the discussion researchers from diverse disciplines, we can forge novel links that may facilitate resolving major challenges facing our planets,” continues Dr. Tremblay. “It will be an exciting scientific party that has no equal at our sister universities outside Quebec.”

To sweeten the deal, McGill will cover the cost of registration, including Acfas membership, for grad students and postdoctoral students presenting at the conference. Details can be found here.

“Money is often an issue,” says Le Bourdais. “But with the Conference being held at McGill and with the University paying for registration, those costs should be quite minimal.”

In addition to the Nov. 1 deadline for colloquia proposals, Acfas has issued a Nov. 28 deadline to graduate and postdoctoral students for papers and posters. More details can also be found on the conference website.

 

Related story

McGill will foot bill for students’ Acfas registration

 

 

Le congrès de l’Acfas : un « grand rassemblement scientifique à nul autre pareil »

Thu, 10/20/2016 - 15:21

Les chercheurs ne doivent surtout pas rater l’échéance du 1er novembre pour la soumission de leurs propositions

Par Neale McDevitt

Les organisateurs mcgillois du 85e Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir (Acfas) ont un conseil à donner aux chercheurs qui se demandent s’ils devraient soumettre des propositions de colloques pour le congrès de l’année prochaine : faites-le maintenant. Ne ratez pas l’échéance du 1er novembre.

« Le congrès de l’Acfas est l’occasion idéale pour les chercheurs de présenter le fruit de leur travail à un vaste auditoire », affirme Céline Le Bourdais, professeure de sociologie à McGill et coprésidente du Comité scientifique de l’Acfas. « Cela est particulièrement vrai pour les étudiants aux cycles supérieurs et les postdoctorants, qui n’ont pas toujours la chance de présenter leurs travaux dans le cadre d’un prestigieux congrès. »

Environ 6 000 participants de quelque 40 pays sont attendus à McGill du 8 au 12 mai 2017, ce qui fait du congrès de l’Acfas un événement de toute première importance, mais également le rendez-vous scientifique international et multidisciplinaire le plus important de la francophonie.

« Pour les membres de la communauté scientifique francophone internationale, l’Acfas est un milieu propice aux rencontres et au foisonnement des idées », affirme Michel Tremblay, professeur de biochimie et coprésident du Comité scientifique. « Le Congrès est le lieu par excellence pour nouer des liens, contribuer à enrichir le savoir scientifique et permettre à nos scientifiques d’étendre leur réseau professionnel en compagnie de leurs collègues venus d’universités québécoises, canadiennes et étrangères. »

Contrairement à d’autres congrès principalement axés sur des sujets précis touchant une seule discipline, celui de l’Acfas regroupe des chercheurs œuvrant dans divers domaines. Le caractère multidisciplinaire unique de l’événement offre aux participants l’occasion de donner un nouvel élan à leur travail d’une façon qu’ils n’auraient jamais pu imaginer. « Il n’existe pas de meilleur moyen pour les chercheurs de McGill de découvrir ce que font leurs collègues d’autres disciplines et d’autres facultés », affirme le professeur Tremblay. « En invitant des chercheurs de tous les horizons à se joindre au dialogue, nous pouvons forger des liens qui, peut-être, permettront de trouver des solutions aux problèmes les plus criants auxquels notre planète est confrontée », poursuit Michel Tremblay. « Ce congrès sera une formidable rencontre scientifique pour laquelle il n’existe aucun équivalent dans nos universités sœurs à l’extérieur du Québec. »

L’occasion est d’autant plus avantageuse que McGill paiera l’inscription, y compris les droits d’adhésion à l’Acfas, des étudiants aux cycles supérieurs et des postdoctorants qui feront une présentation au Congrès. Les détails à ce sujet se trouvent ici.

« L’argent est souvent un problème », déplore la professeure Le Bourdais. « Toutefois, comme le Congrès a lieu à McGill et que l’Université assume les frais d’inscription, les coûts ne devraient pas être trop élevés. »

Outre l’échéance du 1er novembre pour la soumission de propositions de colloques, l’Acfas a fixé au 28 novembre la date limite pour les communications orales ou par affiches des étudiants aux cycles supérieurs et des postdoctorants. Pour plus de détails à ce sujet, consultez le site Web du Congrès.

 

 

McGill will foot bill for students’ Acfas registration

Thu, 09/15/2016 - 12:03


By McGill Reporter Staff

Given the current buzz of back-to-class excitement, it’s easy to forget that May can be rather quiet at McGill. Exams are over, convocation has yet to begin.

Next May is going to be a much different story.

From May 8 to 12, 2017, McGill will play the proud host to the 85th Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir – popularly known as simply Acfas. During those five days, an estimated 6,000 delegates will come to the downtown campus for what is the world’s largest French-language interdisciplinary conference. The organizers anticipate that professors and graduate students from some 40 countries will present their work at more than 200 colloquia. The conference is also expected to attract upwards of 60 journalists.

Acfas recently issued its calls to professors and postdocs for colloquia proposals (deadline November 1) and to graduate and postdoctoral students for papers and posters (deadline Nov. 28). More details can also be found on the conference website. To encourage grad student and postdoc participation, McGill will cover the cost of registration, including Acfas membership, for students presenting at the conference; details are here.

The conference changes location each year, rotating through host institutions across the province. (Last year’s conference was held at UQAM.) The 2017 conference will mark the third time McGill has hosted the Acfas conference; the event was here in 2006 and 1996.

The conference co-chairs are Dr. Rosie Goldstein, Vice-Principal (Research and Innovation) and Antonia Maioni, Dean of the Faculty of Arts. Professors Céline Le Bourdais (sociology) and Michel Tremblay (biochemistry) are co-chairing the scientific committee.

“This is a great opportunity to highlight McGill’s bilingual atmosphere and culture, which are less known in the global arena,” says Goldstein. “It’s also a very good opportunity for our students and faculty to participate, in French, in an international congress without having to travel. It doesn’t matter what your area is, because the Acfas conference is everything: humanities, social science, science, education, interdisciplinary…. Last year, 88 McGill faculty and students participated, and next year we hope it will be even more.”

Acfas was founded in 1923 to promote knowledge creation and exchange, in French, among researchers within the Francophonie. There are approximately 5,000 Quebec researchers, representing all domains, in the association.

The theme of the 2017 Acfas conference is “Vers de nouveaux sommets,” and the event will highlight cutting-edge research, while also celebrating a rich legacy of past discoveries.

“Between Acfas and the Montreal 375 and Canada 150 celebrations, 2017 is going to be a big year at McGill,” says Antonia Maioni. “It’s exciting that the University will be celebrating all these different communities and vibrant histories that we are so proud to be part of.”

An event of this scope will require many hands. A call for volunteers will go out to the McGill community early in the new year.

McGill défraie les coûts d’inscription à l’Acfas

Thu, 09/15/2016 - 12:00

À la rentrée, le campus fourmille d’activité. Difficile de croire qu’en mai, les lieux sont plutôt paisibles : les examens sont terminés, les cérémonies de collation des grades n’ont pas encore débuté…

Toutefois, en mai prochain, ce sera une tout autre histoire!

En effet, du 8 au 12 mai 2017, McGill accueillera avec fierté le 85e Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir, mieux connue sous l’acronyme « Acfas ». Pendant ces cinq journées, environ 6 000 délégués convergeront vers le campus du centre-ville en prévision du rendez-vous scientifique international et multidisciplinaire le plus important de la francophonie. Les organisateurs attendent des professeurs et des étudiants aux cycles supérieurs de quelque 40 pays, qui présenteront le fruit de leur travail dans plus de 200 colloques. On s’attend également à recevoir une soixantaine de journalistes.

Le lieu du congrès change chaque année, les institutions québécoises accueillant les délégués à tour de rôle. L’an dernier, l’université hôte était l’UQAM. En 2017, McGill recevra les congressistes de l’Acfas pour la troisième fois, après les congrès de 2006 et de 1996.

L’événement est coprésidé par la Dre Rosie Goldstein, vice-principale (recherche et innovation), et la Pre Antonia Maioni, doyenne de la Faculté des arts. Les professeurs Céline Le Bourdais (sociologie) et Michel Tremblay (biochimie) coprésident pour leur part le comité scientifique. L’Acfas a lancé récemment un appel de propositions aux professeurs et aux étudiants postdoctoraux (colloques; échéance : 1er novembre) ainsi qu’aux étudiants aux cycles supérieurs et aux postdoctorants (communications libres; échéance : 28 novembre). Pour en savoir davantage, consultez le site Web du congrès. Afin d’encourager la participation des étudiants aux cycles supérieurs et des postdoctorants, McGill prendra à sa charge les frais d’inscription, y compris les droits d’adhésion à l’Acfas, de ses étudiants qui présenteront une communication scientifique. Consultez les modalités de l’entente ici.

« Ce congrès est une formidable tribune pour mettre en valeur le bilinguisme et la dynamique interculturelle qui caractérisent McGill, méconnus à l’étranger », se réjouit la Dre Goldstein. « Qui plus est, nos étudiants et nos professeurs pourront participer à un congrès d’envergure internationale, en français, sans avoir à se déplacer. Chacun trouve son compte au congrès de l’Acfas, parce que l’offre y est vaste : lettres et sciences humaines, sciences sociales, sciences, éducation, domaines interdisciplinaires… L’an dernier, 88 professeurs et étudiants de McGill ont fait des exposés. En 2017, nous espérons que les McGillois et McGilloises seront encore plus nombreux à participer. »

Fondée en 1923, l’Acfas a pour mission de promouvoir la création et l’échange des savoirs au sein de la francophonie, dans la langue de Molière. Elle réunit quelque 5 000 chercheurs québécois issus de toutes les sphères de la recherche scientifique.

En 2017, le Congrès de l’Acfas se déroulera sous le thème « Vers de nouveaux sommets ». Nous y saluerons la recherche de pointe d’aujourd’hui, tout en demeurant fermement ancrés dans le riche patrimoine des découvertes d’hier.

« McGill connaîtra une année faste en 2017, puisqu’au Congrès de l’Acfas s’ajouteront les festivités du 375e anniversaire de Montréal et du 150e anniversaire du Canada », fait observer la Pre Antonia Maioni. « Quel bonheur de rendre hommage à ces collectivités et à cette grande histoire auxquelles nous sommes si fiers d’appartenir. »

Un événement d’une telle envergure nécessite une mobilisation générale des troupes. Nous lancerons donc un appel de bénévoles à la communauté mcgilloise au début de 2017.

 

L’Université McGill accueille le 85e Congrès de l’Acfas

Mon, 06/06/2016 - 11:00

L’Université McGill est fière d’accueillir le 85e Congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir – Acfas sur son campus situé au cœur du centre-ville de Montréal du 8 au 12 mai 2017.

L’année 2017 sera une année de célébrations pour les Montréalais et les Canadiens à l’occasion des 375e et 150e anniversaires de la Ville de Montréal et de la Confédération du Canada. Le congrès se déroulera sous le thème Vers de nouveaux sommets et mettra en lumière les découvertes et la recherche d’aujourd’hui et de demain, tout en reconnaissant les avancées scientifiques du passé.

« Le congrès annuel de l’Acfas est depuis toujours un haut lieu d’échanges et d’innovation, » fait observer Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière de l’Université McGill. « McGill accueillera avec fierté les congressistes en 2017 pour célébrer 85 ans d’idées lumineuses et porteuses d’avenir. »

« L’Acfas est heureuse de revenir, pour la troisième fois de l’histoire de son congrès annuel, sur le campus de l’Université McGill. Je suis convaincu que cette nouvelle édition sera atteindre de nouveaux sommets comme ce fut le cas en 2006 où près de 210 colloques scientifiques avaient été organisés. De plus, ce congrès sera plus que jamais l’occasion de renforcer le dialogue sciences et société à la vue de l’ensemble des célébrations qui auront lieu en 2017, » précise Frédéric Bouchard, président de l’Acfas.

Les professeurs Céline Le Bourdais du Département de sociologie et Michel Tremblay du Département de biochimie seront les coprésidents du comité scientifique.

Depuis 1933, les Congrès de l’Acfas se sont tenus tant en région que dans les grands centres urbains du Québec. L’Université McGill a accueilli le congrès en 1996 et en 2006.

À propos de l’Acfas

Créée en 1923, l’Association francophone pour le savoir – Acfas s’attache à promouvoir l’activité scientifique, à stimuler la recherche et à favoriser la diffusion du savoir. Établie au Québec, l’Association regroupe quelque 5 000 scientifiques de tous les secteurs de la connaissance.