Quick Links

Le professeur John E.C. Brierley

Le Pr J.E.C. Brierley (1936-2001) détenait un baccalauréat ès arts de Bishop’s University, une licence en droit de l’Université McGill et un doctorat en droit de l’Université de Paris. En 1960, il a été nommé teaching fellow à la Faculté de droit de l’Université McGill. Il deviendra plus tard professeur adjoint (1964), professeur agrégé (1968) et professeur titulaire (1973). Il a enseigné le droit privé canadien et québécois, particulièrement le droit des biens, le droit comparé et les fondements du droit canadien.

Il a aussi été doyen de la Faculté de droit de 1974 à 1984 et directeur intérimaire de l’Institut de droit comparé de l’Université McGill en 1994. Il a été nommé Sir William Macdonald Professor of Law en 1979; puis, de 1994 à 1999, il fut titulaire de la chaire Wainwright en droit civil.

À la suite de sa retraite de l’Université McGill en 2000, il a été nommé titulaire émérite de la chaire Wainwright en droit civil. Il s'est éteint en 2001 ( Obituary - Notice biographique Johh E.C. Brierley ).

À maintes reprises, le professeur Brierley a été invité à prononcer une conférence et à visiter d’autres facultés comme professeur invité, notamment l’Université de Montréal, la University of Toronto, la Dalhousie University, et l’Institut de droit comparé de l’Université Paris II.

Le professeur Brierley est l’auteur ou le co-auteur d’un grand nombre d’ouvrages et d’articles, en anglais ou en français, destinés aussi bien au public canadien qu’au public international. On remarquera, parmi les publications avec d’autres auteurs, Quebec Civil Law: An Introduction to Quebec Private Law avec le professeur R.A. Macdonald et al. (1993), Code Civil 1866-1980 – Une édition historique et critique avec le professeur P.-A. Crépeau (1981), Private Law Dictionary and Bilingual Lexicons avec le professeur R.P. Kouri et al. (1991), Dictionnaire de droit privé et lexiques bilingues avec le professeur P.-A. Crépeau et al. (1991), ainsi que Les grands systèmes de droit contemporains. Une approche comparative avec le professeur René David, en contribuant à la première (1968), la seconde (1978), et la troisième éditions (1985).

Tout au long de sa carrière, John E.C. Brierley a été impliqué dans plusieurs associations et a agi comme consultant pour divers projets. Il a été membre de l’exécutif de la Canadian Society for Legal History, de la section canadienne de l’Inter-American Commercial Arbitration Commission, du conseil national de la Fondation canadienne des droits de la personne, et de la délégation canadienne d’experts auprès d’UNIDROIT. Il a beaucoup travaillé à l’Office de révision du Code civil, plus particulièrement comme secrétaire du comité sur le droit des biens et du comité sur le droit des successions, testaments, fiducies et donations, de même qu’en qualité de président du comité sur la terminologie juridique. Il a aussi agi comme consultant du greffier de l’Assemblée nationale du Québec.

De nombreuses institutions ont reconnu publiquement la contribution du professeur Brierley. En 1965, il a obtenu le Prix Robert Dennery de la Faculté de droit de l’Université de Paris, et l’un de ses articles lui a valu le premier prix du Concours de la Revue du Notariat en 1992. L’Assemblée nationale du Québec l’a nommé fiduciaire de la Fondation Jean-Charles Bonenfant (1981-1988). Il a été élu à plusieurs postes, notamment comme membre du conseil de rédaction de l’American Journal of Comparative Law (1989), membre associé de l’Académie internationale de droit comparé (1991), membre de l’International Academy of Estates and Trusts Law, San Francisco (1992) et plus tard membre de son exécutif (1994-1999). Il a été élu fellow de la Société Royale du Canada (Académie I) en 1995.

Publications

Conférences