Quick Links

La qualité

Est-il nécessaire de rehausser la qualité de l’éducation? Une bonne qualité ne suffit-elle pas?

S’il est vrai que le réseau universitaire québécois est de bonne qualité, nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers pour autant. Aux quatre coins du monde, les administrations investissent davantage dans leur réseau universitaire et rivalisent pour attirer des étudiants et des professeurs de talent. En outre, les employeurs ont plus que jamais besoin de travailleurs qualifiés, et l’économie doit de plus en plus compter sur une main-d’œuvre avertie, polyvalente et instruite. L’enseignement, la recherche et les services de soutien aux étudiants et aux professeurs se doivent d’être concurrentiels, sans quoi les découvertes, l’expertise et les contributions économiques des gens de talent d’ici profiteront à d’autres collectivités.

Les universités québécoises sont en danger, bien que leurs difficultés ne soient pas toujours apparentes : infrastructures ayant besoin de réparations urgentes, déficits accumulés et enjeux relatifs aux régimes de retraite. Pour survivre et demeurer concurrentielles au 21e siècle, nos universités doivent pouvoir compter sur un financement suffisant afin d’offrir un enseignement et des services aux étudiants de premier ordre.