Quick Links

Vice-principale adjointe, recherche et relations internationales

Professeure Sarah Stroud

La professeure Sarah Stroud occupe le poste de vice-principale adjointe, recherche et relations internationales, depuis mai 2012. 

Professeure agrégée de philosophie, madame Stroud s’est jointe au corps professoral de McGill en 1993, après avoir obtenu un B.A. en philosophie à Harvard et un doctorat en philosophie à Princeton.

Spécialiste de réputation internationale dans le domaine de la philosophie morale, y compris les sous-champs de la méta-éthique et de la théorie morale, madame Stroud a publié des articles érudits dans les deux langues officielles dans de réputées revues savantes de philosophie, et elle est régulièrement invitée à exposer le fruit de ses travaux de recherche lors de prestigieuses colloques et rencontres en Amérique du Nord et en Europe. Elle a codirigé la rédaction des neuf volumes de The International Encyclopedia of Ethics (Wiley-Blackwell 2013), qui vise à devenir l’ouvrage essentiel de référence en éthique , et achève un mandat de cinq ans à titre de codirectrice de la rédaction du Canadian Journal of Philosophy, une revue à comité de lecture cotée « INT1 » dans l’Indice de référence européen des sciences humaines.

Madame Stroud a apporté une importante contribution à la recherche au Québec grâce à sa participation à de nombreux projets subventionnés par le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture. Elle a été invitée à titre de professeure au Massachusetts Institute of Technology et de chercheuse au sein d’un groupe de recherche du Centre national de la recherche scientifique à l’Université de Provence. 

En tant que membre de la haute direction du Bureau de la recherche et des relations internationales, madame Stroud dirige des initiatives destinées à faire avancer la recherche à McGill, notamment dans le domaine des sciences humaines et sociales, en favorisant l’interdisciplinarité. Elle apporte une contribution essentielle à l’amélioration de la performance de McGill en matière de recherche, à l’actualisation de son Plan de recherche stratégique, à l’élaboration de programmes visant le rehaussement des activités de recherche étudiante et, enfin, à la valorisation de la présence de l’Université en recherche sur la scène internationale. Elle est également leader pour le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada à McGill.

La professeure Stroud jouit d’un savoir-faire reconnu en matière de gouvernance universitaire, forgé à l’issue des fonctions qu’elle a occupées au sein de nombreux organes de gouvernance et de gestion de McGill, dont le Sénat, le Comité de la planification et des politiques universitaires, ainsi que le groupe de travail sur l’amélioration du rendement mis sur pied dans le cadre de l’Initiative de recadrage stratégique de la principale. L’engagement et le dévouement de Sarah Stroud envers l’Université ne se démentent pas, comme en témoignent ses riches et nombreuses contributions en matière de gouvernance. Son intérêt à l’égard de l’Université se traduit notamment par le rôle déterminant qu’elle assume dans la mise sur pied de divers événements au profit de la Campagne de financement McGill et l’étroite collaboration qu’elle apporte depuis de nombreuses années à la Fondation Martlet et au programme de bourses d’études Prestige de McGill.