Quick Links

Évènements spéciaux

2 novembre, 14h: << A TRUE STORY>>

Par Denis Brault, M.Ed. McGill '80, Professeur du Latin et Grec, La Fondation Humanitas.


Archives 2013 - 2014


Pour le mois de l'archéologie : Un banquet romain

24 août, 14h 

 

Avec Stephanie Maurel (Civilisations anciennes et Archéologie, Université Concordia).  En savoir plus sur le régime des Romains, aidé à préparer des plats authentiques romains et ensuite profite
r d'un cena ou réception traditionnelle ensemble. Ce banquet de trois services aura lieu dans la salle 106 et / ou à l'extérieur (si le temps le permet). Pas d'alcool. Bilingue. Les Frais: 8 $ par adulte / 4 $ par enfant / MAX: 20 $ / famille. 
IMAGE: Garçon qui tiens un plateau de fruits et peut être un seau de crabes, dans une cuisine de poissons et de calmars, sur le panneau Juin à partir d'une mosaïque représente les mois (3e siècle).De Wikipédia Commons.

Le 28e journée des musées montréalais / 28th Montreal Museums Day 

25 mai  / May 25,  2014

Activité extérieure : Faites un moulage de fossile en plâtre

(10 h à 16 h, si la température le permet)

Observation du soleil avec la Société d’astronomie de Montréal

(10 h à 16 h), si la température le permet.  Dans le musée, à la Galerie Dawson au 2e étage: Les dinosaures du Canada avec la Société de paléontologie du Québec

Dans le hall d'entrée du musée au 1er étage: L’exposition met en lumière quelques-unes des campagnes organisées par le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (CDB) à Montréal, qui inclut la Décennie des Nations Unies pour la biodiversité (2011-2020), Green Wave (qui familiarise les jeunes avec la biodiversité), la journée internationale de la diversité biologique et le Protocole de Cartagena sur la biosécurité (un protocole visant à assurer le maniement sécuritaire, le transport et l’usage d’organismes génétiquement modifiés résultant de la biotechnologie moderne et qui pourraient avoir des effets négatifs sur la diversité biologique mais aussi comporter des risques pour la santé humaine). Pour plus d’information, consultez le www.cbd.int


Présentation pour la fête des Mères : The Golden Eagle Hunters: un essai photo kazakh

11 mai 14 h

Par Bonnie Folkins

GRATUIT, pour tous. À l’auditorium du musée.


Lecture publique : Vies parallèles du monde gréco-romain

Dimanche 4 mai 14 h

Par Denis Brault, professeur de latin et de grec à la Fondation Humanitas. Les biographies écrites en grec par Plutarque au milieu du premier siècle de notre époque présentaient des parallèles intéressants entre les vies des grands hommes de la Grèce antique et de l’histoire romaine. À quel point des hommes tels qu’Alexandre le Grand et Jules César ainsi que Démosthène et Cicéron se ressemblaient-ils? Le violoncelliste Vincent Bélanger accompagnera la lecture. Cette présentation fait partie d’une série de lectures publiques. GRATUIT. Pour tous, bien que cette lecture ne soit pas appropriée pour les jeunes enfants. À l’auditorium du musée. Image : Pendentif datant du 4e siècle estampé du portrait d’Alexandre le Grand. De la Walters Art Gallery de Baltimore. Photo tirée de Wikimedia Commons.


La flore du Mont Royal: Histoire de forêts, histoire d'humains

9 mai, 17h

Avec Eric Richard (Directeur des services éducatifs, Les Amis de la montagne) et Kakwiranó:ron Cook (Aboriginal Outreach, McGill).

On retrouve encore sur le mont Royal plusieurs centaines d’espèces végétales. Chacune a son histoire, ayant développé des stratégies pour survivre, se reproduire et interagir avec les autres espèces de la forêt. Les humains ont su tirer parti de cette incroyable biodiversité pour se nourrir, se guérir, fabriquer des objets utiles à leur survie ou pour le confort de leur habitation. 

A travers une conférence et une randonnée, Les amis de la montagne vous invitent à découvrir quelques unes de ces histoires :  celle de Jacques Cartier qui découvre la forêt du mont Royal avec les Amérindiens d’Hochelaga; ou celles de plusieurs espèces de plantes qui ont été introduites par les Amérindiens et les Européens en raison de leur vertus médicinales comme le tussilage et le Podophylle pelté , ou encore celle des petits chênes rouges semés par des élèves de la région de Montréal pour verdir la ville dans quelques années. Nous voyagerons à travers le temps, de la préhistoire amérindienne à aujourd’hui pour découvrir quelques espèces de la montagne et les liens que nous avons développés avec celles-ci.   

Musée Redpath Museum à 17h. La randonnée terminera sur le Mont Royal à la sommet  à 19h.

IMAGE: Sanguine en mai. Les amis de la montagne.

Le jour de la terre : Les insectes autour de nous 

13 avril, 13h

Zoom vers le monde grouillant des insectes! Accompagné d'un naturaliste, découvrez ce univers méconnu. Faites la différence entre vertébrés, invertébrés et insectes. Apprenez-en plus sur les différentes parties anatomiques qui forment le corps de ces derniers. Comment utilisent-ils leurs pattes, leur tête et leur abdomen? Voyez les spécialisations de ces petits animaux à travers différents jeux et manipulations. Observez également la diversité de ces petites bêtes à travers la présentation de notre collections d'insectes! (en francais).

 

IMAGE: Wikimedia Commons.

Synthetic Futures on Film : Événements du jour de la Terre au musée : Un avenir synthétique en film

13 avril, 14h

Par Britt Way (en anglais).

a biologie synthétique représente le plus récent avancement en matière de génie génétique qui modifie les systèmes vivants à des fins humaines, en appliquant la « mentalité d’ingénieur » à la complexité de la nature. De la nourriture, aux carburants, à la médecine en passant par la résurrection d’espèces disparues, le but de la biologie synthétique est de remplacer la cellule vivante par une production artificielle. Comment s’y prend-on? Quelles sont les répercussions sociales, éthiques, environnementales d’un éventuel futur synthétique? Britt Way est une chercheuse en biotechnologie et une productrice de radio qui conçoit des émissions pour la chaîne CBC. Britt animera une discussion autour de la biologie synthétique. Sa présentation sera accompagnée d’extraits du documentaire à paraître réalisé par la Field Test Film Corps qui porte sur la biologie synthétique et pour lequel elle a travaillé comme assistante d’édition à Portland en Oregon. À l’auditorium du musée.


L’Heure pour la Terre au Musée Redpath : Vive les étoiles!

29 mars – 19 h à 22 h

Joignez-vous aux étudiants membres des clubs d’astronomie de McGill et du Musée Redpath pour une soirée de géologie et d’observation d’étoiles. L’événement débute dans l’auditorium du Musée Redpath avec une brève introduction à la fascinante science de la Terre et du ciel et se poursuit par une promenade jusqu’au sommet du Mont-Royal pour y observer les étoiles. (Si la température le permet)

Durée : 19 h à 19 h 25 au musée, 20 h 30 – 21 h 30 sur le belvédère du Mont-Royal. Lieu de rencontre : 19 h au Musée Redpath,

Contribution suggérée à la porte : 4 $ adulte OU 2 $ étudiant/enfant/aîné, 10 $ famille  (inclut le chocolat chaud au sommet, veuillez apporter vos propres tasses)


Jardin écologique de la paix du Collège Dawson

Le 10 août 2013, de 13 h à 14 h   

Point de rencontre : à l’extérieur, à l’extrémité nord-ouest du terrain du Collège Dawson, à l’intersection de la rue Sherbrooke Ouest et de l’avenue Wood

Joignez-vous à Gabrielle Caron, directrice du Jardin écologique de la paix, afin de découvrir les trois sentiers en forme de boucles infinies qui abritent des centaines de plantes et d’insectes.

ACTIVITÉ GRATUITE. Bienvenue à tous. Il n’est pas nécessaire de réserver.

Ces présentations mensuelles sont inspirées de la chronique Les arbres de l’île, de Bronwyn Chester. Une reproduction à tirage limité d’un article de Bronwyn Chester sur le pin gris sera offerte à tous les participants qui verseront une contribution minimale de 15 $ à l’entrée.

Exposition spéciale : Lady Into Fox

1 aout, à 11 h et 15 h, et lundi 12 aout à 12 h (à confirmer)

L'exposition Lady Into Fox renvoie à la fin de l'époque victorienne et à un conte qui relate les tribulations d'une femme soudainement changée en renard et de son mari. Elle interroge les notions de fait, de fiction, de science, d'autorité et de miraculeux. Le Pr Aidan Buller commentera un court métrage consacré au conte et animera une visite guidée de la collection d'objets Lady Into Fox. Un thé suivra. GRATUIT. En anglais. Sans réservation. Bienvenue à tous.


Archives 2012


17 novembre : Cérémonie d’inauguration de l’arbre de Bronwyn Chester

Si vous désirez participer au financement de l’aménagement paysager de McGill, veuillez envoyer un chèque au nom de la fondation Bronwyn Chester, Université McGill ou à la dotation n⁰ 05187. Postez au : Services de dons et de dossiers, Université McGill, Maison Martlet, 1430 Peel, Montréal, Québec, H3A 3T3. L’arbre Bronwyn, Amelanchier laevis, connu sous le nom d’amélanchier, d’amélanchier glabre, ou d’Indian pear, pousse dans les zones légèrement ombragées. Bronwyn l’affectionnait car il était l’un des arbres indigènes qui produisaient ses fruits tôt dans la saison. Voici ce qu’elle en disait dans un article sur cette espèce : « Dans mon livre à moi, une ville agréable est celle où l’on y trouve des fruits à cueillir! » Tiré de l’article intitulé  Paying service to service berries.

Nous vous invitons également à visionner le court documentaire de l'ONF Sacrée montagne - Les arbres, consacré à l'amour de Bronwyn pour les arbres.

12 octobre, 2012 : History of Women in Science and Medicine:  Reflections on a century

14 h - 15 h 

Conférencière principale :  Margaret Rossiter (titulaire de la chaire d'histoire de la science Marie Underhill Noll de l'Université Cornell)

Cette communication a inauguré le symposium WISEMS (Women in Science, Engineering and Medicine Symposium), qui a eu lieu le lendemain et qui a marqué le centenaire de la nomination à un poste de professeur à McGill de la généticienne Carrie Derick, première femme à occuper de telles fonctions au Canada.  Introduction : Ruby Heap (Département d'histoire, Université d'Ottawa).

En anglais. Amphithéâtre du musée Redpath. GRATUIT. 

  Communications sur le thème Activisme scientifique et politique des femmes à Montréal 

Mot de bienvenue : Rima Rozen (vice-principale associée, recherche et relations internationales, Université McGill)

Animatrice :  Elsbeth Heaman (Université McGill)
Participants :
Peter Campbell (Université Queen's) :  Carrie Derick, Eugenics, and the Legacy of First Wave Feminism
Ruby Heap (Université d'Ottawa)
Ariane Marelli (Université McGill, Faculté de médecine, Université Harvard)

 15 h 30 : Julie Payette

(B. Eng., McGill, 86; déléguée scientifique du Québec à Washington)

Présentations : Susan Gaskin (Faculté de génie, Université McGill).

Née à Montréal, Julie Payette a intégré le corps d'astronautes de la NASA en 1996 et a participé à deux missions à bord des navettes Discovery et Endeavour. Elle a été le premier astronaute à prendre part à une mission de construction de la Station spatiale internationale. En janvier 2011, elle a reçu une bourse d'études en politiques publiques au prestigieux Woodrow Wilson International Center for Scholars, à Washington (DC). En octobre de la même année, elle a été nommée délégué scientifique du Québec et chargée de promouvoir la collaboration et la création de liens entre les établissements de sciences et de technologie des États-Unis et du Québec. Mme Payette est chevalière de l'Ordre du Québec, et officière de l'Ordre du Canada depuis 2011. PHOTO : ASC.

 16 h 30 - 18 h :  The State of Women in Science and Medicine Today 

Communications et discussion en table ronde portant sur des questions d'actualité centrées sur les femmes menant des carrières scientifiques.   

Animatrice : Ingrid Birker (Vulgarisation scientifique McGill)
Marianna Newkirk (Université McGill) : Scientific Research – Do males and females do it differently?
Catherine Potvin (Universté McGill) 
Tracy Webb (Université McGill) 

18 h 30 :   Suzanne Fortier (présidente, CRSNG) :  

Imagining the Future of women in Science

On remarque, dans de nombreux champs des sciences, une présence accrue des femmes aux cycles universitaires supérieurs et au niveau postdoctoral. Quels changements souhaitons-nous en ce qui a trait au milieu universitaire, aux carrières, aux priorités de la recherche et au recrutement? De quels avantages ces changements sont-ils porteurs sur les plans individuel et collectif pour nous, femmes de science?  Présentation et conclusion : Rose Goldstein (vice-principale, recherche et relations internationales). PHOTO : CRSNG

Introduction et remerciements : Rose Goldstein (vice-principale, recherche et relations internationales)

Samedi 13 octobre 

13 h 30 - 15 h : Historical Perspectives on Women’s Scientific and Political Activism

Cette conférence est présentée grâce à l'aide financière du Comité des conférences commémoratives Beatty, du projet Situer la science (CRSH), de Vulgarisation scientifique McGill (doyen de la Faculté des sciences), de l'Institut d'études canadiennes de McGill (IECM), du Département d'histoire et d'études classiques et de la Faculté de médecine de l'Université McGill.