Archives 2011

8 décembre 2011 :  « Feeding the world without destroying the planet: What we can learn from the agricultural areas around Montreal »

Elena Bennett (Département des sciences des ressources naturelles et École de l'environnement, Université McGill)
 
Quels enseignements tirer de l'exemple des zones agricoles de la région de Montréal? Les paysages agricoles peuvent fournir plusieurs écoservices, au nombre desquels figurent la production d'aliments, l'approvisionnement en eau douce de qualité, les activités récréatives possibles et le contrôle des inondations. Pourtant, nous ne nous intéressons trop souvent qu'à la seule production d'aliments, qui peut involontairement fragiliser la prestation d'autres services clés. La notion de gestion des écoservices implique que nous tenions compte de plus d'un service et que nous nous intéressions aux interactions et rapports que présentent entre eux les écoservices d'un paysage. Or ces interactions nous sont en grande partie inconnues. La science doit donc se fixer comme objectif, pour la prochaine décennie, de mieux comprendre les modalités selon lesquelles de multiples services sont offerts dans des paysages agricoles. Quels facteurs influencent les proportions relatives de services? Peut-on atténuer les compromis ou renforcer les synergies? De concert avec la MRC Vallée du Richelieu, organisme de gouvernance régionale qui régit un territoire de 750 km2 comprenant 13 villes au sud-est de Montréal, nous travaillons à concevoir des modèles que les villes pourraient utiliser pour quantifier objectivement les effets de décisions actuelles en matière de gestion des ressources et des terres sur la prestation actuelle et future de multiples écoservices.

 


 

  10 novembre 2011 :« Primate conservation: Is the cup half empty or half full? »

 Colin Chapman (Département de biologie, Université McGill)

 Conférencier : Colin A. Chapman (Département d'anthropologie et École d'environnement de McGill)

Des presque 600 espèces et sous-espèces de primates actuelles, environ la moitié sont menacées d'extinction. De fait, une espèce d'Afrique de l'Ouest, le colobe de Miss Waldron, est vraisemblablement éteinte. De plus, le nombre de menaces avérées à la survie des primates s'est dramatiquement accru au cours de la dernière décennie. Il y a dix ans, les maladies n'étaient pas considérées comme un facteur menaçant pour les populations de primates. Mais on connaît aujourd'hui des cas alarmants de déclin de populations de primates dus à des maladies, et ce facteur est devenu un élément essentiel de la planification de mesures de conservation. De même, le changement climatique, phénomène largement ignoré dans beaucoup de pays il y a dix ans, est aujourd'hui une grave cause d'inquiétude. Dans cette conférence, je compte décrire les menaces qui pèsent sur les primates, examiner comment la perception que nous en avons a évolué et poser la question : la situation est-elle désespérément grave (verre à moitié vide) ou y a-t-il des raisons d'être optimiste (verre à moitié plein)?


13 octobre 2011: Blood Flow and Cardiovascular Development

Elizabeth Jones (Département de génie chimique, Université McGill)
 

Tous les tissus de l'organisme doivent être irrigués de sang pour recevoir les éléments nutritifs dont ils ont besoin. C'est pourquoi il y a des avantages thérapeutiques importants à contrôler le lieu et le moment auxquels se forment de nouveaux vaisseaux sanguins. Dans des maladies comme le cancer, le fait d'empêcher la croissance de vaisseaux sanguins dans une tumeur peut la priver de nutriments et inhiber sa croissance.

Nous savons certes assez bien comment induire la formation de vaisseaux sanguins très primitifs, mais les vaisseaux sanguins doivent aussi parvenir à maturité pour être fonctionnels. Ils ne dépendent pas uniquement de signaux biochimiques pour se développer. Dès qu'un vaisseau apparaît, le sang y afflue et ce flux y exerce des forces mécaniques qui déclenchent une cascade d'événements. Pour comprendre le rôle du flux sanguin, nous avons étudié le développement vasculaire embryonnaire dès les premiers battements du coeur. Cette conférence a pour propos d'expliquer le processus de développement vasculaire, les forces physiques créées par le flux sanguin en physiologie cardiovasculaire et le rôle que ces forces jouent dans le développement jusqu'à maturité d'un réseau de vaisseaux sanguins.