Quick Links

Expositions temporaires

À l'affiche

Water is Life/L'eau — au coeur de la vie

Cette nouvelle exposition didactique consacrée aux ressources hydriques et à leur conservation a été montée grâce à l'appui du Fonds des projets de durabilité de McGill. Elle est présentée au 4e étage du Pavillon Stewart (biologie), de janvier à avril 2013. Pour en savoir davantage sur l'eau et différentes façons de la conserver chez vous, au travail et ici même sur le campus, consultez le site Web L'eau : au coeur de la vie. Nous vous invitons également à écouter l'interview Water is Life réalisée par la station de radio CKUT et une visite auto-guidée centrée sur l'eau à McGill.


Expositions temporaires antérieures

Retrouvailles 2011 : Les jardins secrets de la science

                  

Dans le cadre des Retrouvailles, l'activité Les jardins secrets de la science a été pour le musée Redpath l'occasion de présenter une petite exposition à partir d'objets historiques comme le microscope de Sir John William Dawson (prêt du musée McCord) et ses fiches d'enseignement (photo ci-dessus, à gauche), ainsi que le carnet de notes de zoologie de Maude Abbott (prêt des Archives de McGill). Plus de 500 personnes ontadmiré cette exposition les 15 et 16 octobre 2011. PHOTO : I. Birker.

La nature en verre : les modèles des Blaschka (presentée en 2010)

Dans le cadre de Montréal, Ville de Verre présenté avec la collaboration de la Société des directeurs des musées montréalais, le Musée Redpath présente une exposition temporaire consacrée à sa collection de modèles en verre des Blaschka. Le Musée Redpath possède en effet 27 modèles en verre des Blaschka, dont certains compteraient parmi les plus anciens d'Amérique du Nord. Malheureusement, en raison de leur fragilité, peu de spécimens sont intacts. Ils seront exposés dans le hall, près de l'entrée, jusqu'au 20 décembre.

Qui étaient les Blaschka? Les verriers allemands Blaschka, père et fils, ont été actifs à Dresde (Allemagne du Nord) à la fin du 19e siècle. Ils ont créé des séries de modèles d'animaux marins, de fleurs et même d'organismes microscopiques comme les hydrozoaires. Les modèles des Blaschka ont été acquis par des musées et des universités de par le monde. Ces sculptures en verre, représentations anatomiquement détaillées et scientifiquement exactes de centaines d'animaux marins et d'organismes microscopiques reproduits à fort grossissement, sont des exemples uniques. Elles sont si détaillées qu'elles atteignent souvent un degré de réalisme étonnant. Aucun verrier moderne n'a réussi à recréer ces sculptures étonnantes et complexes qui, encore aujourd'hui, font figure de « prodiges artistiques dans le domaine de la science et de prodiges scientifiques dans le domaine de l'art. »


Exposition de minéraux (présentée de mars à décembre 2009)

À l'invitation de la bibliothèque de sciences et de génie Schulich, le Musée Redpath a assemblé une exposition de minéraux présentée dans la nouvelle vitrine de la bibliothèque. L'exposition comprend de la dawsonite, ainsi nommée en l'honneur Sir William Dawson, de l'adamsite-(Y), ainsi nommée en l'honneur de Frank Dawson Adams, des artéfacts rassemblés par Adams durant ses travaux novateurs sur la déformation des roches, des minéraux aussi recueillis par lui durant ses travaux au Sri Lanka et un exemplaire de son ouvrage charnière Birth and Development of the Geological Sciences. Y figure aussi un choix de spécimens de minéraux de la collection du Musée. L'exposition est présentée au rez-de-chaussée de la bibliothèque de sciences et de génie Schulich.


Beaver Art (présentée en 2008)
Exposition de sculptures sur bois réalisées par des castors. Assemblés par Henry Mintzberg (Faculté de gestion Desautels, Université McGill) et exposés tels quels, ces objets témoignent du rôle que ces rongeurs emblématiques jouent dans l'environnement en évolution. L'exposition fournit également des informations sur l'histoire naturelle du castor, sa place dans notre société et ses rapports mouvementés avec les humains.


Planches pédagogiques de Dawson (exposées en 2007 et l'automne 2010)

Sir William Dawson a été le premier directeur du Musée Redpath qui a d'ailleurs été construit pour lui. Quelques manuels, guides et articles rédigés par Dawson, ainsi que des planches pédagogiques entoilées, peintes par sa fille Anna, ont été exposés durant l'automne 2007. Les planches pédagogiques sont conservées aux Archives de l'Université. Les manuels et les articles de Dawson, ainsi que ses fossiles, sont exposés à l'entrée de la Galerie Dawson, au 2e étage du musée.


Oiseaux rares : trésors de la bibliothèque Blacker-Wood (exposition présentée en 2003)

Cette exposition de livres et de dessins originaux dus à certains des meilleurs artistes naturalistes de la période qui va du 17e au 20e siècle comprenait des gravures originales d'Audubon. Tous les livres provenaient du fonds de la bibliothèque de biologie Blacker-Wood. Y figurait un exemplaire rare du « livre de plume » dans lequel toutes les illustrations d'oiseaux sont uniquement faites avec des plumes véritables!


La Salle des oiseaux (exposition présentée en 2000)
Cette exposition se composait d'admirables cyanotypes de spécimens d'oiseaux et de documents anciens du Musée Redpath. Loren Williams avait aussi disposé des oeufs d'oiseaux dans des livres partiellement évidés (notamment How to Raise Poultry de Mark Twain, et ainsi créé une collection au carrefour de la science et de l'art.


Camera Obscured: Photographic Documentation and the Public Museum (exposition présentée en 2000)
Cette exposition présentait des documents photographiques réalisés par les musées eux-mêmes, ayant pour sujet leurs propres structures et expositions, souvent saisies durant le processus de préparation d'une exposition. Ces images prises dans les coulisses, dans plusieurs cas au 19e et au début du 20e siècle, présentent les musées et leurs activités comme des artéfacts historiques en soi. Organisée par le photographe torontois Vid Ingelevics, cette exposition examinait l'histoire sociale des musée publics et la nature de la représentation.


Fauna Secreta de Joan Fontcuberta et Pere Formiguera (présentée en 1999)
Cette exposition était consacrée aux recherches de Peter Ameisenhaufen, découvertes en 1987 dans un grenier de Glascow. Durant sa vie, Ameisenhaufen a découvert beaucoup d'animaux bizarres, notamment une palourde armée d'une massue, une créature ressemblant à un centaure et un serpent à douze pattes. Ces découvertes avaient toutes suscité une vive controverse avant sa mort, survenue en 1955. L'exposition comprenait des photographies, des notes scientifiques et des spécimens de ces découvertes étranges. Art ou Science?


L'histoire de la vie (exposition présentée en 1996)
La vie est apparue sur Terre il y a 3,7 milliards d'années. Cette exposition en retrace le cheminement à travers les ères et les âges. Une grande partie de son contenu a été créé en vue de la nouvelle exposition géoscientifique présentée à la Galerie Dawson. Cette dernière illustre certains des événements les plus remarquables de l'histoire de la Terre survenus dans ce qui constitue aujourd'hui le Québec et le Canada : les premiers balbutiements de la vie, les étranges créatures issues de l'explosion cambrienne, le passage de la mer à la terre, l'essor des dinosaures, les glaciations, et bien d'autres choses.


Le mont Saint-Hilaire (exposition présentée en 1996)

Le mont Saint-Hilaire est la plus haute des collines montérégiennes et la dernière encore couverte de sa forêt d'origine. La diversité animale et végétale y est riche et, du fait de son histoire géologique singulière, on y trouve beaucoup de minéraux rares. De nos jours, la moitié du domaine est ouvert au public, l'autre étant réservé à la recherche écologique. Cette colline a-t-elle déjà été un volcan? Y a-t-il des monstres marins dans le lac Hertel? Trouvez les réponses à ces questions et à bien d'autres, et découvrez cette colline fascinante!


Neuf grenouilles et un crapaud (exposition présentée en 1995)

Cette exposition bilingue décrivait la vie et les amours de la grenouille (et du crapaud), et mettait l'accent sur leur histoire naturelle unique et la fragilité de leur existence sur la Terre. Faisant largement appel aux recherches portant sur la santé menacée des populations de grenouilles, à des documents photographiques, à des spécimens, à des jeux interactifs et à des techniques audio, cette exposition révélait le monde merveilleux des neuf grenouilles et du crapaud qui habitent le Québec.


Mapping the Past: The Life and Work of T.H. Clark (exposition présentée en 1994)
La vie de Thomas Henry Clark est fascinante. Né à Londres (Angleterre), il sert dans l'U.S. Army Medical Corps durant la Première guerre mondiale. Après avoir obtenu un doctorat à l'Université Harvard, il s'établit à Montréal et enseigne à l'Université Mcgill. Il y acquiert rapidement la réputation de meilleur géologue du Canada et devient conservateur, puis directeur du Musée Redpath. Doué d'une inépuisable énergie, il prend sa retraite à l'âge de 100 ans. Le minéral thomasclarkite a été nommé en son honneur.


Splendours of the Hive (exposition présentée en 1993)
Cette exposition consacrée à l'artiste lauréate Wendy Simon se composait de 40 gravures illustrant la vie des abeilles, et notamment l'une d'elles, très intense, intitulée Danse macabre, ainsi que de abeilles vivantes, des ruches, des rayons de miel et les outils de gravure de l'artiste.


Wanted Alive! The St. Lawrence River Valley (exposition présentée en 1992)
Les eaux fécondes de vie du Saint-Laurent abritent une faune et une flore très riches. La vallée qui enserre le Saint-Laurent s'étend des Grands Lacs au golfe du Saint-Laurent. Les espèces végétales et animales qui y vivent représentent plus de la moitié de la faune et de la flore autochtones de l'est de l'Amérique du Nord. Le cinquième de la population humaine du Canada y vit également. La vallée et son fleuve souffrent aujourd'hui de surutilisation et de détérioration. Cette exposition décrivait certains des problèmes qu'on y observe et proposait des solutions pour préserver ce précieux environnement.