Quick Links

Mesures pour faire face aux défis budgétaires

Chers membres de la communauté mcgilloise,

Je sais que vous attendiez des précisions sur l’incidence des compressions budgétaires annoncées par le gouvernement répercuté à l’Université McGill, ainsi que la façon dont elles pourraient vous toucher personnellement. Après avoir mené de vastes consultations et étudié attentivement les options à notre portée, nous pouvons maintenant annoncer les mesures concrètes qui seront mises en œuvre.  

Je tiens d’abord à vous assurer que, dans l’ensemble, notre institution demeure solide. La mission de McGill et l’excellence universitaire qui a fait sa réputation à l’échelle mondiale continueront de nous guider et d’être au cœur de nos préoccupations. En cette période difficile, nous entendons continuer d’offrir des programmes universitaires de haut niveau et au besoin, développer des moyens d’appuyer nos étudiants et nos professeurs. Des universités ailleurs au Canada et en Amérique du Nord doivent également composer avec des compressions budgétaires qui les obligent à effectuer d’importants changements. 

Je tiens à remercier personnellement tous ceux qui nous ont offert de précieuses suggestions sur les moyens de réduire nos coûts dans le cadre du processus de consultation mené auprès de l’ensemble de la communauté universitaire. Nous prévoyons déjà mettre en œuvre des mesures non salariales de réduction des coûts qui nous ont été suggérées et qui nous permettront de dégager des économies de 7,5 millions de dollars qui, ainsi, s’ajouteront à celles que nous avons réalisées dans le cadre de l’Initiative de recadrage stratégique. L’ampleur des compressions budgétaires annoncées par le gouvernement du Québec et l’annulation de la hausse des droits de scolarité nous obligent toutefois à réduire nos dépenses de près de 43 millions de dollars, principalement dans notre budget de base.

Plus de 75 % du budget de fonctionnement de base de McGill étant consacré à la rémunération et aux avantages sociaux, les décisions que nous devons prendre sont extrêmement difficiles. Dans une première étape visant à réduire au minimum les pertes d’emplois, nous réduirons le coût de la rémunération par l’attrition et le gel des salaires. Dans le cadre du processus de consultation, plusieurs d’entre vous se sont dits prêts à faire des sacrifices pour préserver les emplois et je les remercie de leur générosité.  

Au cours de la dernière semaine, les membres de la haute direction ont rencontré les représentants de chacun des groupes d’employés afin d’étudier différentes options. À la suite de ces discussions, les mesures suivantes seront mises en œuvre :

  • une réduction de 3 % et un gel du salaire de tous les membres de la haute direction entreront en vigueur le 1er mai 2013, qui marque le début du prochain exercice financier;
  • le budget d’exploitation des vice-principaux, ainsi que des Bureaux de la principale et du vice-principal exécutif, sera réduit de 7 à 9 pour cent;
  • un programme de départ à la retraite volontaire et limité dans le temps sera offert aux membres du personnel administratif et de soutien âgés de 60 ans et plus. Les modalités de ce programme seront annoncées le 2 avril prochain et les employés admissibles recevront alors une lettre personnalisée décrivant les diverses options proposées. En outre, le programme actuel de départ volontaire à la retraite pour les membres du personnel enseignant sera maintenu;
  • un gel de l’embauche pour le personnel administratif et de soutien entrera en vigueur le 2 avril 2013;
  • un gel temporaire de la révision des postes et des demandes salariales particulières pour le personnel administratif et de soutien entrera également en vigueur le 2 avril 2013.

De plus, pour nous aider à composer avec cette situation financière extrêmement difficile, nous avons demandé à tous les groupes d’employés d’accepter un gel des salaires pendant une période d’un an. L’Association des professeurs et bibliothécaires de McGill (APBM) a déjà accepté ce gel des salaires à compter du 1er mai. Toutefois, les professeurs adjoints qui occupent un poste menant à la permanence recevront une augmentation de salaire générale de 1 pour cent, car nous reconnaissons la nécessité de les appuyer en début de carrière. Les représentants des autres groupes nous feront part de leur décision à l’issue de leur propre processus de consultation interne.    

Dans une deuxième étape, d’autres mesures de réduction des coûts devront vraisemblablement être adoptées, y compris l’abolition de postes. La nature et l’importance de ces mesures seront déterminées en fonction des économies financières réalisées grâce aux initiatives décrites précédemment. Nous nous efforçons de réduire au minimum les répercussions de ces compressions budgétaires sur les employés en privilégiant cette approche en deux étapes qui nous permet de mettre en œuvre des mesures moins sévères dans un premier temps, puis d’en évaluer l’incidence budgétaire. Soyez assurés que je regrette l’incertitude et l’anxiété que cette période d’attente pourrait entraîner chez plusieurs d’entre vous.

Nous savons que les prochains mois seront difficiles pour toute la communauté. La force de McGill repose sur la contribution et le talent de ses professeurs, de ses étudiants et des membres de son personnel administratif et de soutien. Nous sommes conscients que la réduction des effectifs résultant des compressions budgétaires aura une incidence sur la vie et le travail de plusieurs employés et sommes désolés que ces mesures, bien que nécessaires, soient une source d’inquiétude pour les membres de notre communauté. Nous vous donnerons plus de précisions sur la nature des mesures additionnelles de réduction des coûts dès que nous le pourrons et vous demandons de faire preuve de patience pendant cette période.   

Le Service des ressources humaines aidera les diverses unités à gérer les changements résultant du départ d’employés et à explorer d’autres moyens de réaliser des économies et des gains d’efficacité.   

Je sais que vous comprendrez que nos principales priorités seront de protéger la mission académique fondamentale de McGill et d’assurer, du mieux que nous le pouvons, la réussite de nos programmes d’enseignement et de recherche, le soutien à nos étudiants et à nos professeurs et le bien-être de tous les membres de la communauté mcgilloise.

En terminant, je vous remercie de vous engager résolument à faire ce qui est le mieux pour assurer la pérennité de l’Université McGill. Nous vous sommes reconnaissants de votre dévouement et de votre volonté de faire des sacrifices au nom de McGill. L’Université a déjà composé avec des compressions budgétaires et fait face à l’adversité et est demeurée, malgré ces obstacles, un endroit privilégié pour étudier et travailler. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation ou de l’adoption de nouvelles mesures dès que nous disposerons de renseignements à ce sujet.  

Cordialement,

Professeure Heather Munroe-Blum
Principale et vice-chancelière
Université McGill

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la Foire aux questions