Quick Links

Groupe d’étude de la principale sur la diversité, l’excellence et l’engagement communautaire

Veuillez soumettre vos questions ou commentaires à diversityexcellencecommunity [at] mcgill [dot] ca (Diversity, Excellence and Community)

Vision

L’Université McGill a pour mission de faire progresser l’acquisition de connaissances par son enseignement, ses travaux de recherche et les services qu’elle rend à la société. Pour s’en acquitter, elle offre la meilleure éducation qui soit à des étudiants exceptionnels de 1er, 2e et 3e cycles, elle effectue des travaux de recherche jugés excellents selon les normes internationales les plus élevées et elle rend des services à la société dans les domaines où elle possède une expertise reconnue.

Fondée par un pionnier issu de l’immigration, située au carrefour des deux grandes communautés linguistiques et culturelles du Canada au cœur d’une vibrante métropole, McGill est une université publique à forte intensité de recherche, centrée sur les étudiants, qui exerce une influence et un rayonnement importants sur la scène internationale. McGill souscrit aux idéaux et valeurs fondamentales de la liberté universitaire, des échanges d’idées libres et sans entrave et de l’ouverture sur le monde. Elle compte des diplômés dans 180 pays et accueille chaque année des étudiants de 160 pays. Au cours des neuf dernières années, nous avons recruté près de 900 nouveaux professeurs, dont 500 issus de grandes institutions étrangères.

Organes d’enseignement et d’éducation des générations futures, les universités font le lien entre passé et avenir. Elles appuient les chercheurs et les érudits qui apportent une pluralité de points de vue (intellectuels, sociaux et culturels) à la poursuite de la mission universitaire, pour mettre à profit et questionner les réalisations du passé, approfondissant ainsi la connaissance de soi et du monde qui nous entoure. Les universités apprennent aux étudiants à assumer le rôle professionnel qui leur est confié après l’obtention de leur diplôme, et peut-être, surtout, à assumer leur rôle de membre de la société civile.

McGill aspire à offrir à ses étudiants la meilleure éducation possible, à faire progresser les connaissances et à les porter au plus haut niveau de la réussite humaine, tout en offrant des services exemplaires à la société. La poursuite de l’excellence, guidée par des critères de recherche rigoureux et une évaluation très stricte du rendement, alliée à une volonté d’ouverture sur une pluralité de points de vue, d’expériences et d’horizons, sont le prolongement logique des valeurs fondamentales. Ces aspirations sont essentielles pour établir un pont entre le passé et l’avenir, et pour que McGill puisse poursuivre sa mission universitaire au plus haut niveau. Et même si elle y réussit depuis près de 190 ans, elle peut mieux faire dans cette quête de l’excellence, en évaluant plus soigneusement ses résultats à l’aune des critères de performance les plus élevés, en recentrant ses activités chaque fois que leur qualité et leur influence peuvent être améliorées, et en s’engageant chaque jour davantage en faveur de la diversité auprès de ceux qu’elle sert et de ses partenaires.

Valoriser et soutenir chacun des membres de la communauté mcgilloise et contribuer à leur épanouissement renforcent notre capacité collective à jouer le rôle formateur qui est le nôtre et à atteindre l’excellence dans la poursuite de notre mission d’enseignement, de recherche et de service à la communauté. McGill entend être une communauté universitaire inclusive et aider l’ensemble de ses membres à atteindre l’excellence dans la poursuite de leurs ambitions.

MM. Philippe Gros, Wagdi G. Habashi et François Ricard, lauréats d’un Prix Killam
Principale université à forte intensité de recherche du Canada et seul établissement canadien d’enseignement supérieur à figurer pendant cinq années consécutives au palmarès des 25 meilleures universités du monde établi par le Times Higher Education, McGill attire des étudiants et professeurs parmi les plus brillants de la planète. Les membres de notre corps professoral remportent plus que leur part de prix nationaux et internationaux, et nos étudiants obtiennent de nombreuses bourses et prix à l’échelle nationale et internationale. Les membres de notre personnel dévoué restent à notre service pendant une moyenne de 13 ans et aujourd’hui, plus de 2 400 employés en service actif et à la retraite comptent au-delà de 25 ans d’ancienneté. Nous avons donc tout lieu d’être fiers de la qualité de notre université, mais nous pouvons mieux faire pour renforcer nos atouts, et réaliser pleinement nos aspirations et idéaux.

L’exercice de planification universitaire auquel nous nous sommes livrés, de même que les recommandations du Groupe d’étude de la principale sur la vie étudiante et l’acquisition de connaissances, et les réponses administratives qui y ont été apportées, ont donné lieu à la formulation d’objectifs ambitieux. Les progrès accomplis en vue d’atteindre ces objectifs sont prometteurs, mais incomplets, d’une part parce que leur matérialisation s’inscrit nécessairement dans la durée et, d’autre part, parce que nous n’avons pas toujours eu la discipline d’évaluer notre rendement, année après année, et de le comparer à celui de nos homologues.

Par rapport à la mondialisation et au rétrécissement de l’espace mondial, l’intégration d’un concert de voix de plus en plus pluriel apparaît comme une nécessité incontournable pour offrir un environnement universitaire à la fois stimulant et hautement performant. Le foisonnement d’idées et de méthodes variées au sein d’une même discipline, et même par-delà les frontières disciplinaires traditionnelles, est vital pour nous aider à remettre en question certaines hypothèses et à approfondir notre connaissance du monde qui nous entoure, de même que les contributions que nous lui apportons. De plus, pour apporter des solutions à plusieurs questions sociales, professionnelles, universitaires et scientifiques complexes, nous avons tout à gagner de l’ouverture sur les points de vue de personnes d’origines et d’horizons variés qui s’identifient à différents segments de la communauté. L’engagement en faveur de la diversité, dans le contexte de l’excellence universitaire, façonne nos amitiés, multiplie nos sources d’inspiration et favorise un engagement et des partenariats communautaires plus efficaces à l’échelle locale, nationale et internationale.

À l’instar du palmarès qu’elle affiche sur le plan des études, le bilan de McGill en matière de services communautaires est solide. En voici quelques exemples éloquents :

  • création en 1891 d’un programme de repas à faible coût pour les travailleurs de Montréal par l’Association des diplômés de McGill;

  • participation du professeur de droit John Humphrey à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1946;
  • mise en œuvre du programme d’études postsecondaires de la Faculté des arts en Indonésie il y a 25 ans, et notamment à Aceh depuis les trois dernières années;
  • présentation d’environ 700 concerts et spectacles annuels par l’École de musique Schulich, auxquels assistent près de 100 000 personnes des communautés universitaires, régionales et internationales;
  • interventions de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement en matière d’alimentation et de nutrition dans le Grand Nord et identification des espèces sauvages permettant de répondre aux besoins alimentaires et diététiques;
  • mise en œuvre du programme du Musée Redpath de la Faculté des sciences, lequel inclut les Vendredis insolites, et de l’Organisation pour la science et la société rattachée au Département de chimie, qui s’adresse chaque année à des milliers de participants par le biais de conférences et d’activités publiques sur les aspects les plus courants de la science;
  • création de cliniques à la Faculté de droit et à la Faculté de médecine dentaire au service de Montréalais dans le besoin;
  • participation d’étudiants, de professeurs et de membres du personnel à diverses initiatives, allant de l’élaboration de technologies vertes à la construction de logements écologiques et abordables, en passant par le rétablissement de la paix au Moyen-Orient et la prestation de services de santé de qualité aux collectivités du Nord québécois.

Programme de rayonnement communautaire de la Faculté de médecine dentaire de l’Université McGill

Fidèle à sa vocation publique, l’Université existe enfin pour servir la société : en s’engageant auprès du monde qui l’entoure, en formant les étudiants, en créant du savoir, des services et des technologies et en en assurant la diffusion. Pour contribuer de manière durable et décisive au développement de Montréal, du Québec et du Canada, McGill peut lancer encore plus loin ses filets sur le territoire local, national et international, afin d’attirer vers elle un groupe diversifié et exceptionnel d’étudiants, de professeurs et de membres du personnel administratif et de soutien. Nous avons beaucoup à offrir, mais aussi et surtout, beaucoup à apprendre des partenariats que nous serons appelés à nouer avec la communauté et diverses structures en termes d’idées, d’atouts et d’influence. Nous pouvons aller à la rencontre de ceux qui ont le potentiel de réussir parmi nous mais n’en n’ont pas les moyens, et faire en sorte de les inclure et de les encourager. Nous pouvons multiplier les occasions de redistribuer ce qui nous a été donné, et mettre les immenses talents, les connaissances et la motivation des membres de la communauté mcgilloise au service de nos concitoyens, ici et ailleurs dans le monde. Nous pouvons conforter nos assises en mettant à profit les talents, idées, activités, occasions de collaboration et d’apprentissage de nos multiples partenaires, au Canada et à l’étranger.

La diversité, l’excellence et l’engagement communautaire sont le fruit de l’histoire de McGill, de son caractère fondamental et de sa mission unique. Ce sont aussi des thèmes complémentaires. Améliorer l’accès à la communauté mcgilloise et s’engager résolument en faveur de sa diversité sont autant d’initiatives qui nous permettront de servir plus efficacement la collectivité. Les partenariats communautaires et autres permettront à différentes voix de se faire entendre, ouvriront des perspectives inédites et apporteront des solutions novatrices aux enjeux sociaux les plus épineux, améliorant par conséquent notre compréhension et notre engagement, et contribuant à l’excellence dans le domaine de la recherche, de l’enseignement et du service. Pour préserver notre tradition d’excellence au sein de la société du savoir du XXIe siècle, nous devons nous donner les moyens d’exploiter plus judicieusement les talents de nos étudiants, de nos professeurs, de notre personnel et de nos partenaires, et d’aider efficacement les membres de notre communauté à donner la pleine mesure de leurs talents et de leurs ambitions.

Au cours des 18 prochains mois, nous solliciterons vos réflexions sur les multiples moyens à mettre en œuvre pour accroître la qualité et le rayonnement de nos programmes d’études, de recherche et d’enseignement et faire de la diversité de notre communauté un levier de l’excellence qui a toujours été le signe distinctif de McGill. Pour honorable que soit son palmarès actuel et passé, McGill peut mieux faire. Nous souhaitons que l’Université devienne un chef de file mondial plus efficace. Pour y parvenir, nous allons évaluer activement nos principales forces et faiblesses, dans un esprit d’ouverture et de dynamisme, en veillant à ne jamais sombrer dans la complaisance. Le Groupe d’étude nous fournit l’occasion de réfléchir et de débattre, mais aussi de préciser le rôle qu’un engagement plus décisif en faveur de la diversité, de l’excellence et de l’apport auprès de la communauté peut jouer dans la consolidation de nos assises. Nous voulons comprendre comment la promotion de ces valeurs, selon les normes internationales les plus élevées, peut être mise au service de notre mission et de sa réalisation.