Quick Links

Code of Ethics for Student Teachers

Code of ethics for student teachers

Printable version: Code of Ethics for Student Teachers

A. Preamble – A student-centered perspective

Mandate:

A joint subcommittee consisting of members from two standing committees of the Faculty of Education (Faculty of Education Ethical Review Board and Student Standing) was created to develop a Code of Ethics for Student Teachers and to examine the ways in which this Code will be communicated to students, faculty members and educational partners.

Goals and rationale:

The interests of the two Standing Committees of the Faculty of Education in promoting appropriate ethical and professional conduct have led us to develop the following Code of Ethics for Student Teachers. This code seeks to respond to, and address the following needs:

  • The Code addresses the interdependent duties, rights and responsibilities of student teachers, faculty members and educational partners.
  • By addressing common issues and needs, the Code seeks to articulate and make explicit ethical principles that transcend disciplinary boundaries. These principles reflect the fundamental values that are expressed in the duties, rights and responsibilities of all involved in Teacher Education.
  • The Code requires a reasonable flexibility in the implementation of common principles. It is designed to help those involved in Teacher Education, as a matter of sound ethical reasoning, to understand and respect the contexts in which they work and accommodate the needs of others.
  • The Code seeks to encourage continued reflection and thoughtful response to ethical issues. It does not seek definitive answers to all ethical questions or situations. Rather, it seeks to outline the guiding principles to ethical conduct and to identify major issues which are essential to the development and implementation of this Code.

Context of an ethics framework for student teachers

The principles and norms guiding ethical conduct are developed within an ever-evolving complex societal context, elements of which include the need for reflective action and ethical principles.

Education is premised on a fundamental moral commitment to advance and construct knowledge and to ensure human understanding and respect for individual and collective well being and integrity.

The moral imperative of respect translates into the following ethical principles that assume a student-centred perspective as articulated in the Quebec Curriculum Reform and Competencies outlined for Teacher Education.

B. Academic freedom and responsibilities

Teachers enjoy, and should continue to enjoy important freedoms and privileges. However, with freedoms come responsibilities and ethical challenges. This Code of Ethics is in keeping with the philosophy and spirit of the New Directions that are embedded in the document Teacher Training: Orientations, Professional Competencies (Ministère de l’Éducation 2001) and the reflective practice literature.

The role of the teacher and the contexts of teaching have changed. Thus, new resources (knowledge, skills, attitudes) are required to practice the profession and meet the challenges of teaching and learning in whatever contexts student teachers may find themselves and to engage in professional development individually and with others.

C. Ethics and law

“Teaching is governed by a legal and regulatory framework” (MEQ p. 120). The law affects and regulates the standards and norms of teaching behaviors in a variety of ways such as respecting privacy, confidentiality, intellectual property, competence. Human rights legislation prohibits discrimination and recognizes equal treatment as fundamental to human dignity and well being. Teachers should respect the spirit of the Canadian Charter of Rights and Freedoms particularly the sections dealing with life, liberty and the security of the person as well as those involving equality and discrimination and the Education Act that sets out the obligations and rights of teachers.

D. Guiding ethical principles

Ethical student teachers should respect the following guiding ethical principles:

  1. Respect for human dignity
    • Speaks and acts towards all students with respect and dignity; and deals judiciously with them at all times, always mindful of their individual rights and personal sensibilities.
    • Respects the dignity and responsibilities of cooperating teachers, peers, principals, parents and other professionals or para-professionals within the school, school board and community.
  2. Respect for vulnerable persons
    • Respects and recognizes ethical obligations towards vulnerable persons. This principle recognizes that students are in a vulnerable position and that student teachers are in a privileged relationship with students and their families and will always refrain from exploiting that relationship in any form or manner.
  3. Respect for confidentiality and privacy
    • Respects the confidential nature of all information related to students and their families and will share such information in an appropriate manner only with those directly concerned with their welfare.
    • Respects the confidential nature of all information related to all school personnel and will share such information in an appropriate manner.
  4. Respect for justice
    • Respects and recognizes the right of individuals to be treated with fairness and equity and the importance of avoiding conflicts of interest.
  5. Respect for safety of students
    • Respects the right of individuals to expect that student teachers will engage in practices that aim to ensure the physical, psychological and emotional safety of students.
  6. Respect for existing ethical codes and professional standards
    • Respects the authority, roles and responsibilities of the cooperating teacher and agrees to adhere to the responsibilities and obligations for teachers as outlined in the Education Act, Faculty and University handbooks as well as all local agreements by host school boards and schools.
  7. Balancing harm and benefits
    • Acknowledges that any potentially harmful practices (eg. Science Labs and Physical Education Activities) must be balanced with anticipated benefits and conducted in a prudent informed manner.

Writing committee members for the code of ethics

Associate Deans Mary Maguire, Christopher Milligan,
Professors Spencer Boudreau, Elizabeth Wood, Jon Bradley, Ron Morris, Myrna Hynes, Greg Reid

Approved by
Faculty Council
Academic Policy Committee
Faculty of Education Ethics Review Board
Student Standing Committee

Code de déontologie des futurs enseignants

Version imprimable Code de déontologie des futurs enseignants


A. Préambule – perspective privilégiant l’étudiant

Mandat :

Un sous-comité mixte regroupant des membres de deux comités permanents de la Faculté des Sciences de l’éducation (Comité d’évaluation éthique et Comité permanent des étudiants de la Faculté des Sciences de l’éducation) a été mis sur pied dans le but d’élaborer un Code de déontologie des futurs enseignants et d’explorer les mécanismes potentiels de diffusion de ce code aux étudiants, membres du corps professoral et partenaires universitaires.

Objectifs et raison d’être :

La volonté des deux comités permanents de la Faculté des Sciences de l’éducation de promouvoir un comportement éthique et professionnel approprié nous a incités à élaborer le présent Code de déontologie des futurs enseignants. Ce code entend combler les besoins suivants :

  • Ce code traite des obligations, droits et responsabilités complémentaires des futurs enseignants, des membres du corps professoral et des partenaires universitaires.
  • Ce code cherche à énoncer et à expliquer les principes déontologiques communs à toutes les disciplines en abordant les problèmes et besoins courants. Ces principes font appel aux valeurs fondamentales mises en évidence par les obligations, droits et responsabilités de tous les intervenants impliqués dans la formation à l’enseignement.
  • Ce code requiert une certaine souplesse au niveau de l’application des principes communs. Il est conçu de manière à développer chez les intervenants en formation à l’enseignement une dialectique déontologique saine afin qu’ils comprennent mieux leur milieu de travail, qu’ils le respectent et qu’ils tiennent compte des besoins d’autrui.
  • Ce code favorise une réflexion soutenue et une intervention raisonnée en cas de problèmes d’éthique. Il ne prétend pas apporter des solutions définitives à tous les problèmes d’éthique. Il cherche plutôt à énoncer les principes directeurs de déontologie et à identifier les principaux points sur lesquels reposent l’élaboration et l’application du présent code.

Cadre déontologique contextuel des futurs enseignants

Les principes et normes qui déterminent l’éthique sont le fruit d’un cadre social évolutif et complexe, dont certains aspects incitent à la réflexion et à l’application de principes déontologiques.

L’éducation est fondée sur un engagement moral fondamental, soit l’avancement et l’acquisition de savoirs dans le respect humain du bien-être collectif et d’autrui ainsi que de l’intégrité.

Les impératifs moraux du respect sont à l’origine des principes déontologiques ci-après, établis en fonction d’une perspective axée sur l’étudiant, tel que recommandé par la Réforme québécoise des programmes et compétences en matière de formation à l’enseignement.

B. Libertés et responsabilités en matière d’enseignement

Les enseignants bénéficient, et doivent continuer à bénéficier, de libertés et privilèges appréciables. Ces libertés s’accompagnent cependant de responsabilités et de problèmes d’ordre déontologique. Le présent Code de déontologie respecte la philosophie et l’esprit des Nouvelles orientations intégrées au document La formation à l’enseignement : les orientations, les compétences professionnelles (Ministère de l’Éducation 2001) et aux documents de réflexion sur la pratique.

Le rôle de l’enseignant et le milieu d’enseignement ont évolué. Il faut donc prévoir de nouvelles ressources (connaissances, habiletés et attitudes) pour exercer ce métier et relever les défis en matière d’enseignement et d’apprentissage, quel que soit le contexte dans lequel travailleront les futurs enseignants, et pour favoriser le perfectionnement professionnel et les interrelations.

C. Déontologie et loi

« L’enseignement est une activité régie par un cadre légal et réglementaire » (p. 134). La loi influence et réglemente de plusieurs façons les normes et standards en matière de comportement pédagogique, notamment au niveau de la protection de la vie privée, de la confidentialité, de la propriété intellectuelle et de la compétence. La législation sur les droits de la personne interdit toute forme de discrimination et considère le traitement égal des personnes comme un élément fondamental de la dignité humaine et du bien-être. Les enseignants doivent respecter l’esprit de la Charte canadienne des droits et libertés et plus particulièrement les sections afférentes à la vie, la liberté et la sécurité de la personne ainsi que les sections qui traitent d’égalité et de discrimination et de la Loi sur l’éducation dans laquelle sont stipulés les obligations et droits des enseignants.

D. Principes déontologiques directeurs

Le futur enseignant soucieux de l’ordre moral devra appliquer les principes déontologiques directeurs suivants :

  1. Respect de la dignité humaine
    • S’adresse aux étudiants et agit envers eux avec respect et dignité ; s’occupe d’eux de manière judicieuse en veillant constamment à respecter les droits et sensibilités de chacun.
    • Respecte la dignité et les responsabilités des enseignants associés, des pairs, des directeurs, des parents et de tout autre professionnel ou paraprofessionnel membre du conseil scolaire ou évoluant en milieu scolaire ou dans la communauté.
  2. Respect des personnes vulnérables
    • Respecte et reconnaît les responsabilités déontologiques envers les personnes vulnérables. Ce principe tient compte de la vulnérabilité de l’étudiant et de la relation privilégiée qu’entretiennent les futurs enseignants avec les étudiants et leur famille, relation qu’ils ne doivent en aucun cas abuser.
  3. Respect de la confidentialité et de la vie privée
    • Respecte le caractère confidentiel des informations sur les étudiants et leur famille et veille à ce que ces informations ne soient communiquées qu’aux personnes directement concernées par le bien-être des étudiants et cela, de manière appropriée.
    • Respecte le caractère confidentiel des informations concernant l’équipe-école et ne communiquera ces informations que de manière appropriée.
  4. Respect de la justice
    • Respecte et reconnaît le droit de chacun à un traitement équitable et juste ainsi que l’importance d’éviter tout conflit d’intérêt.
  5. Respect de la sécurité de l’étudiant
    • Respecte le droit de chacun à demander que le futur enseignant adopte des pratiques qui assurent la sécurité physique, psychologique et émotionnelle de l’étudiant.
  6. Respect des normes professionnelles et codes de déontologie existants
    • Respecte l’autorité, le rôle et les responsabilités de l’enseignant associé et s’engage à respecter les responsabilités et obligations des enseignants stipulées par la Loi sur l’éducation, dans les guides de Faculté et de l’université ainsi que toutes les ententes conclues avec les commissions scolaires et les écoles hôtes.
  7. Équilibre entre préjudices et avantages
    • Reconnaît que toute pratique potentiellement néfaste (p. ex., laboratoires scientifiques et activités reliées à l’éducation physique) doit aussi offrir des avantages connus et qu’une telle pratique doit être instituée avec prudence et de manière éclairée.

Membres du comité de rédaction du code de déontologie

La vice-doyenne Mary Maguire et le vice-doyen Christopher Milligan.
Les professeurs Spencer Boudreau, Elizabeth Wood, Jon Bradley, Ron Morris, Myrna Hynes et Greg Reid.

Approuvé par
Le Conseil de la Faculté
Le Comité de pédagogie
Le Comité d’évaluation éthique de la Faculté des Sciences de l’éducation
Le Comité permanent des étudiants


In addition to the official Code developed by McGill's Faculty of Education, the Consultative Committee on Student Teaching for Greater Montreal created the Guide to Ethical Conduct with practical examples of appropriate and inappropriate behaviours for use by student teachers and staff at all Quebec universities.