Quick Links

Maladie auto-immune : Des traitements sans risque

Published: 25 Jan 2013

Les patients qui prennent des immunodépresseurs pour traiter le lupus n'augmentent pas nécessairement leur risque de développer le cancer, selon une nouvelle étude menée par des scientifiques de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill. Des recherches précédentes laissaient entendre que les patients atteints de lupus couraient un risque plus élevé d'avoir un cancer, plus particulièrement un lymphome. «Le traitement du lupus consiste en grande partie à administrer des médicaments immunosuppresseurs, qui diminuent la réponse immunitaire du corps», a expliqué la Dre Sasha Bernatsky, auteure principale de l'étude.
Category:
Source Site: /newsroom
Classified as: