Quick Links

L'extinction des espèces pourrait réduire de moitié la productivité des plantes

Published: 6 Nov 2007

Une équipe internationale de scientifiques vient de publier une analyse qui démontre que plus l'extinction des espèces progresse dans le monde, moins les habitats naturels sont productifs et comptent de plantes, ce qui pourrait à terme compromettre les avantages substantiels que les humains retirent de la nature. « Notre analyse fournit les preuves les plus complètes assemblées jusqu'ici que les habitats naturels où l'on trouve un plus grand nombre de plantes sont plus productifs », affirme l'un des auteurs de l'étude, Michel Loreau, de l'Université McGill.

Une équipe internationale de scientifiques vient de publier une analyse qui démontre que plus l'extinction des espèces progresse dans le monde, moins les habitats naturels sont productifs et comptent de plantes, ce qui pourrait à terme compromettre les avantages substantiels que les humains retirent de la nature. « Notre analyse fournit les preuves les plus complètes assemblées jusqu'ici que les habitats naturels où l'on trouve un plus grand nombre de plantes sont plus productifs », affirme l'un des auteurs de l'étude, Michel Loreau, de l'Université McGill.
Category:
Source Site: /newsroom
Classified as: