Quick Links

Radio-Canada - La propagation des cellules cancéreuses mieux comprise

News

Published: 13Dec2010

La surface de cellules tumorales agressives est dépourvue de la substance forte en protéines qui lie les cellules normales ensemble, ont découvert des chercheurs de l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal de l'Université McGill.

Cette absence de « colle » permet aux cellules cancéreuses de se détacher de leurs voisines et de se répandre à d'autres tissus. Selon l'équipe de recherche, cette découverte mènera à la mise au point d'outils diagnostiques et de stratégies visant à freiner la propagation de cellules malsaines.

"Notre étude montre que la proportion d'une forme non adhésive de N-cadhérine, la proNcad, est plus grande à la surface des mélanomes les plus invasifs, des cellules tumorales au cerveau, des cellules tumorales du sein et de la prostate, que celle qu'on retrouve à la surface de cellules tumorales moins invasives" — Deborah Maret, Université McGill