Quick Links

Avis scientifique d'intérêt public

Published: 10 Jul 2008

Un groupe de scientifiques de renom appelle à la prudence devant le nombre grandissant de produits contenant des nonomatériaux et rappelle que, du fait de leur taille infime, ces substances pourraient être capables de pénétrer dans les cellules où elles risquent d'entraver les processus biologiques.

Un groupe de scientifiques de renom appelle à la prudence devant le nombre grandissant de produits contenant des nonomatériaux et rappelle que, du fait de leur taille infime, ces substances pourraient être capables de pénétrer dans les cellules où elles risquent d'entraver les processus biologiques. Cet avertissement, servi dans un rapport du Conseil des académies canadiennes publié aujourd'hui, est l'un des plus sérieux émis à ce jour au Canada à propos des risques que posent les nanomatériaux d'ingénierie qui se retrouvent dans un nombre croissant de produits, des crèmes solaires aux carburants diésel. Le Conseil est un organisme consultatif financé par le gouvernement fédéral, mais qui exerce ses activités dans une totale indépendance d'Ottawa. Parmi les 16 membres du Conseil qui ont signé le rapport figurent certains des meilleurs scientifiques du Canada et des spécialistes internationaux des nanomatériaux, comme M. Richard Gold, directeur du Centre des politiques de propriété intellectuelles et professeur à la Faculté de droit, et M. Peter Grütter (MSRC), professeur au Département de physique.

Source Site: /newsroom
Classified as: