Quick Links

De l'aquarium à l'égout

Published: 10 Jun 2008

Selon Peter Calamai (« This week in Science », Toronto Star), les gouvernements canadien et américain s'attaquent à la contamination du Saint-Laurent et des Grands lacs par des espèces envahissantes en sévissant contre les navires qui vident ici leurs eaux de ballast. Mais une autre menace vient des propriétaires d'aquariums domestiques qui jettent leurs poissons dans leur toilette.

Selon Peter Calamai, qui signe la chronique « This week in Science » dans le Toronto Star, les gouvernements canadien et américain s'attaquent à la contamination du Saint-Laurent et des Grands lacs par des espèces envahissantes en sévissant contre les navires qui vident ici leurs eaux de ballast. Mais une autre menace, cette fois locale, vient des propriétaires d'aquariums domestiques qui jettent leurs poissons dans leur toilette. N'épargnant pas leurs pas pour mener des recherches sur le terrain, trois chercheurs en environnement de l'Université McGill, Erin Gertzen, Oriana Familiar et Brian Leung estiment que quelque 10 000 cyprins dorés, poissons arc-en-ciel, combattants du Siam et spécimens d'une quarantaine d'autres espèces de poissons d'aquarium domestique sont « libérés » chaque année par leurs propriétaires montréalais. Au moins 18 espèces sont rejetés en nombre suffisant (plus de 100) pour former des populations résidentes dans la Voie maritime. Les températures hivernales sont bien sûr trop froides pour la plupart des poissons d'aquarium, mais pas pour le cyprin doré et la carpe koï qui sy établissent volontiers.

Source Site: /newsroom
Classified as: