Quick Links

Pour un nouveau rapport entre l'homme et la nature

Nouvelles

Publié: 5 Nov 2007

Après le climat, la diversité génétique du globe pourrait devenir dans les prochaines années la grande préoccupation de l'humanité. Avec raison, estime le biologiste Michel Loreau, de la Chaire de recherche du Canada en écologie théorique de l'université McGill et qui, par l'entremise de l'organisme international Diversitas, tente de mieux documenter les effets néfastes de l'érosion des ressources biogénétiques sur la planète. Afin d'inciter les politiciens à passer à l'action.

Après le climat, la diversité génétique du globe pourrait devenir dans les prochaines années la grande préoccupation de l'humanité. Avec raison, estime le biologiste Michel Loreau, de la Chaire de recherche du Canada en écologie théorique de l'université McGill et qui, par l'entremise de l'organisme international Diversitas, tente de mieux documenter les effets néfastes de l'érosion des ressources biogénétiques sur la planète. Afin d'inciter les politiciens à passer à l'action.
Catégorie:
Site de source: /newsroom
Classification: