Quick Links

Partenariat avec des centres de recherche israéliens

Nouvelles

Protocoles d’entente conclus lors d’une mission économique dirigée par le maire de Montréal
Publié: 14 Sep 2012

Cette semaine, l’Université McGill a conclu trois protocoles d’entente importants relativement à des partenariats de recherche avec des institutions israéliennes. Les protocoles ont été conclus par la Dre Rose Goldstein, vice-principale à la recherche et aux relations internationales de l’Université McGill au cours d’une mission économique dirigée par M. Gérald Tremblay, maire de Montréal, et organisée en collaboration avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et Montréal International.

Les protocoles portent sur les initiatives suivantes :

  • renouvellement d’un partenariat avec l’Institut de recherche scientifique sur le cancer Weizmann;
  • conclusion d’une nouvelle entente avec la Faculté de médecine de l’Université Sackler, à Tel-Aviv;
  • conclusion d’une nouvelle entente avec l’Université Bar-Ilan, à partir des travaux de pointe de Moshe Szyf, professeur à l’Université McGill, sur l’épigénétique comportementale.  

« Pour résoudre les problèmes complexes auxquels la société doit faire face, les universités doivent conclure des partenariats internationaux. À l’étranger, McGill s’attache à mettre au point une approche davantage fondée sur l’entrepreneuriat international. Israël a bâti des partenariats hautement productifs liant universités, industrie et gouvernements; un exemple des plus intéressants pour le Canada et McGill », a souligné la Dre Goldstein. 

L’entente conclue en 2007 entre McGill et l’Institut Weizmann s’est révélée extrêmement fructueuse, donnant lieu à de nombreux projets de recherche concertée et maintes collaborations. Les projets entrepris couvrent un vaste pan de la recherche sur le cancer. McGill et l’Institut Weizmann ont également formé des collaborations en astrophysique, cosmologie et biologie de l’évolution, lesquelles devraient poursuivre leur essor grâce aux nouveaux protocoles. L’Institut Weizmann se veut un lieu de rencontre pour les scientifiques de toutes disciplines, ouvrant la voie à la conclusion d’ententes multidisciplinaires et à l’émergence de nouveaux champs de recherche.

La Faculté de médecine Sackler est le plus important institut voué à l’enseignement supérieur de la médecine en Israël, avec un corps professoral de 1 000 enseignants attachés à des départements de recherche préclinique et clinique situés dans sept centres médicaux d’envergure, six hôpitaux psychiatriques et un vaste centre de réadaptation. Les travaux menés aux départements préclinique et clinique de la Faculté Sackler touchent la majeure partie des champs de la science biomédicale.

L’objectif de la collaboration de recherche avec l’Université Bar-Ilan – d’ailleurs la première conclue avec McGill – porte sur l’évaluation des répercussions de l’exposition aux drogues et à la nourriture ainsi qu’à des traumatismes et diverses expériences personnelles sur les circuits neuronaux et le génome. L’étude se penche également sur l’incidence de tels événements sur les phénotypes, menant à la maladie et aux troubles chez l’humain. Les membres des équipes de recherche des universités sont largement reconnus comme des pionniers dans ces domaines d’études.

À propos de l’Université McGill

Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, l’Université McGill se classe comme chef de file parmi les universités canadiennes. McGill compte deux campus, 11 facultés, 11 écoles professionnelles, 300 programmes d’études et au-delà de 37 000 étudiants, dont 8 300 aux cycles supérieurs. McGill accueille des étudiants originaires de plus de 150 pays, ses 7 200 étudiants étrangers représentant 20 pour cent de sa population étudiante. Près de la moitié des étudiants de McGill ont une langue maternelle autre que l’anglais, dont plus de 6 200 francophones.

Coordonnées

Contact: Chris Chipello
Organisation: Relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-4201
Catégorie:
Site de source: /newsroom