Quick Links

Leader dans le domaine de la génétique de la douleur

Nouvelles

Rendue possible grâce au Programme de chaires d’excellence en recherche du Canada, cette nomination renforcera le leadership international de McGill 
dans le domaine de la recherche sur la douleur
Publié: 25 Sep 2013

Imaginez une vie sans douleur. La douleur chronique est une épidémie silencieuse qui touche quelque sept millions de Canadiens, soit un sur cinq. Pour ceux que la douleur afflige, les travaux de la Dre Luda Diatchenko – qui visent à mieux comprendre la façon dont les gènes interviennent dans la douleur chronique – offrent l’espoir d’une meilleure qualité de vie.

Sommité internationale dans le domaine de la génétique de la douleur, la Dre Diatchenko se joint cet automne à l’Université McGill à titre de titulaire de la Chaire d’excellence en recherche du Canada (CERC) sur les mécanismes génétiques de la douleur chez l’humain. Elle exercera ses fonctions au sein des facultés de médecine et de médecine dentaire, ainsi que du Centre Alan-Edwards de recherche sur la douleur. L’annonce a été faite aujourd’hui par l’honorable Greg Rickford, ministre d’État aux Sciences et à la Technologie, à l’occasion d’un événement qui s’est tenu à McGill.

« L’étude des mécanismes moléculaires et génétiques fondamentaux de la douleur humaine me passionne. La douleur est non seulement le principal motif de consultation médicale, mais elle constitue également un phénomène mystérieux, négligé et méconnu, souligne la Dre Diatchenko. Mes travaux visent principalement à cerner les éléments essentiels de la variabilité génétique humaine associés à la sensibilité à la douleur et à la douleur chronique et qui pourraient mener à la mise au point de traitements personnalisés. Je suis reconnaissante envers les possibilités que m’offre le prestigieux programme des CERC et honorée d’avoir été choisie par l’Université McGill pour y poursuivre mes recherches au réputé Centre Alan-Edwards de recherche sur la douleur

Une première au Canada
La Dre Diatchenko sera titulaire de la première CERC octroyée à McGill et de la première CERC consacrée à la douleur. Dans le cadre de ce programme, l’Université recevra du gouvernement fédéral jusqu’à dix millions de dollars sur sept ans afin d’appuyer les travaux de recherche de la Dre Diatchenko et de son équipe. Les chercheurs recevront également 20 millions de dollars des secteurs public et privé, dont le gouvernement du Québec, Pfizer et l’Université McGill (8,5 millions de dollars). Enfin, $785,000 dollars additionnels seront octroyés par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) pour financer des infrastructures de recherche.

« Nous sommes fiers d’accueillir la Dre Diatchenko, éminente scientifique et spécialiste reconnue dans le domaine de la douleur, indique la professeure Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière de l’Université McGill. Nous nous réjouissons de la vision exemplaire illustrée par la création du programme des CERC, et tenons à remercier le gouvernement du Canada pour la reconnaissance qu’il accorde aux réalisations exceptionnelles de notre institution dans le domaine de la douleur en nous offrant un soutien aussi substantiel. Un tel financement est essentiel pour aider les meilleurs chercheurs canadiens à poursuivre leurs travaux voués à l’amélioration de la santé et du bien-être. »

« Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir la recherche de pointe et à attirer au Canada des chercheurs de classe mondiale comme Mme Diatchenko, affirme le ministre Rickford. Les titulaires de chaire d’excellence en recherche du Canada font partie de l’élite mondiale de leurs domaines respectifs. Leur travail au sein des universités canadiennes contribue à la création d’emplois ainsi qu’à la prospérité économique à long terme et permet au Canada d’être à l’avant-garde de la recherche novatrice. »

McGill, chef de file mondial dans le domaine de la recherche sur la douleur
McGill se démarque depuis plus de 50 ans comme leader international dans les domaines de la recherche sur la douleur, de l’éducation et des soins aux patients. Les travaux de la Dre Diatchenko viendront enrichir et consolider considérablement l’expertise de McGill sur la douleur et influeront sur la capacité du Canada à assumer un rôle de chef de file en la matière.

« McGill jouit d’une réputation d’excellence inégalée dans le domaine de la recherche sur la douleur. Nous célébrons cette année le 10e anniversaire du Centre Alan-Edwards de recherche sur la douleur, l’un des plus réputés au monde, indique le professeur Fernando Cervero, directeur de l’établissement. La nomination de la Dre Diatchenko à la tête de cette nouvelle CERC constitue un merveilleux cadeau d’anniversaire pour le Centre. Sa vaste expertise en génétique de la douleur chez l’humain viendra s’ajouter aux multiples champs de compétences de nos chercheurs afin de nous rapprocher du jour où les traitements personnalisés contre la douleur deviendront réalité. »

À propos de Luda Diatchenko
Luda Diatchenko est une chercheuse de renommée internationale dans les domaines de la génétique de la douleur chez l’homme et de la mise au point d’approches médicales personnalisées pour le traitement de cette dernière. Avant de joindre les rangs de l’Université McGill, elle était professeure au Centre sur les troubles neurosensoriels de l’Université de la Caroline du Nord, à Chapel Hill. Les plus récents travaux de la Dre Diatchenko visent à déterminer les mécanismes biologiques cellulaires et moléculaires par lesquels les variations génétiques fonctionnelles influent sur la perception de la douleur chez l’homme et le risque d’apparition de la douleur chronique. Elle est cofondatrice et directrice scientifique d’Algynomics, une entreprise axée sur la mise au point d’approches novatrices pour le diagnostic et le traitement de la douleur chronique. Elle est également la cofondatrice d’Attagene, où elle a assumé les fonctions de directrice de la découverte génétique, participant activement à l’élaboration de plusieurs outils moléculaires utilisés couramment pour l’analyse de l’expression et de la régulation des gènes.

Pour visionner une entrevue réalisée avec la Dre Luda Diatchenko: http://youtu.be/2nRoAaTp-Jg

Pour en savoir plus sur la recherche sur la douleur réalisée à McGill, visionnez cette vidéo (en anglais) : http://youtu.be/Q-1p1WH2z3o

La Dre Diatchenko sera conférencière au symposium qui marquera le 10e anniversaire du Centre Alan-Edwards de recherche sur la douleur, le 3 octobre 2013

Pour plus d’information sur le programme des CERC:
http://www.cerc.gc.ca/home-accueil-fra.aspx

Coordonnées

Contact: Cynthia Lee
Organisation: Service des relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514 398-6754
Catégorie:
Site de source: /newsroom