Quick Links

Le Devoir - Libre opinion : Maladies chroniques et pays en développement

Nouvelles

Publié: 19 Sep 2011

Chantal Blouin, Université Carleton et Laurette Dubé, détentrice de la Chaire James McGill sur la psychologie des consommateurs et du marketing et directrice scientifique de la Plateforme mondiale sur la convergence entre l'économie et la santé de l'Université McGill

(Chantal Blouin, Université Carleton et Laurette Dubé, détentrice de la Chaire James McGill sur la psychologie des consommateurs et du marketing et directrice scientifique de la Plateforme mondiale sur la convergence entre l'économie et la santé de l'Université McGill)

Jusqu'à récemment, les maladies chroniques telles que le cancer, le diabète et les maladies cardiovasculaires étaient perçues comme étant des maladies de prospérité et de peu de conséquences pour les pays en développement. Cependant, les rapports de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent maintenant qu'il s'agit bien d'un problème mondial et d'un nouveau fardeau pour les systèmes de santé déjà fragiles des pays émergents et des pays les plus pauvres. Le Forum économique mondial classe déjà ce problème comme un des plus grands risques pour l'économie mondiale, étant donné son impact sur la productivité et sur les coûts des soins de santé.

 

Site de source: /newsroom
Classification: