Quick Links

Des ados bien dans leur tête

Nouvelles

Publié: 18 Mar 2013

De fréquents repas partagés en famille, qu'ils soient tendus ou sereins, sont gages d'une meilleure santé mentale chez les adolescents. Moins de délinquance, moins de dépression, moins d'anxiété, conclut une étude publiée ces jours-ci par l'Université McGill. Plus les adolescents mangent en famille, «plus les mauvais comportements diminuent et plus les bons comportements augmentent », a noté le professeur de l'Université McGill Frank Elgar, coauteur de l'étude. Ainsi, moins d'anxiété, de dépression, voire de comportements violents ( voir encadré) sont observés chez les jeunes qui prennent leur repas du soir en compagnie de leurs parents et de leurs frères et soeurs.

Catégorie:
Site de source: /newsroom
Classification: