Quick Links

Déclaration à la suite du décès d’Edgar M. Bronfman

News

L’Université McGill est en deuil de l’un de ses plus illustres diplômés, Edgar M. Bronfman, décédé samedi dernier à New York à l’âge de 84 ans. En plus du baccalauréat de McGill qu’il avait obtenu au début des années 1950, l’institution lui avait décerné un doctorat honorifique en juin 2012.
Publié: 22déc2013
« McGill a perdu un ami, un membre de la communauté et un grand philanthrope dont le nom est connu dans le monde entier, tant pour son sens aiguisé des affaires que pour son travail inlassable en faveur des victimes de l’Holocauste », a déclaré Mme Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière de l’Université McGill. « Nos plus sincères condoléances vont à sa famille et ses collègues en ces moments difficiles. »

M. Bronfman obtient un diplôme de l’Université McGill en 1951. « C’est à McGill que j’ai appris à exercer un esprit critique », a-t-il indiqué dans son discours de 2012, alors qu’il dédiait son doctorat honoris causa à la mémoire de ses grands parents. « Je suis fier que mon alma mater soit aujourd’hui parmi les plus grandes universités du monde. »

M. Bronfman s’est joint à l’entreprise familiale Seagram en 1957, et en est devenu le directeur général en 1971. Sous sa direction, l’entreprise est devenue un acteur majeur dans le monde de la distillerie, après avoir intégré de nouveaux marchés et de nouvelles gammes de produits. M. Bronfman a également travaillé sans relâche au nom de la communauté juive aux quatre coins du monde à titre de président du Congrès juif mondial de 1981 à 2007, et a consacré des efforts considérables pour défendre les victimes de l’Holocauste. Edgar M. Bronfman a par ailleurs assumé la présidence de la Fondation Samuel Bronfman jusqu’à sa mort.

Le drapeau de l’Université sera mis en berne le jour de ses obsèques, dont la date n’a pas encore été annoncée par la famille Bronfman.