Quick Links

Conquête de l'Everest : triage dans la zone de mort

Nouvelles

Publié: 31 Juil 2006

Le 10 mai 1996, le Dr Stuart Hutchison était à 100 mètres à peine du sommet de l'Everest quand il a rebroussé chemin. Huit alpinistes devaient périr dans les heures suivantes. Cette journée mortelle racontée dans le best-seller « Into Thin Air » a suscité de longs débats, mais rares sont ceux qui ont entendu parler du seul canadien, d'ailleurs diplômé de McGill, qui faisait partie de l'expédition. Dans une entrevue à l'Ottawa Citizen, Stuart Hutchison (M. D. 86) parle d'escalade, de mal des sommets et de mortalité sur les flancs de la montagne.

Le 10 mai 1996, le Dr Stuart Hutchison était à 100 mètres à peine du sommet de l'Everest quand il a rebroussé chemin. Huit alpinistes devaient périr dans les heures suivantes. Cette journée mortelle racontée dans le best-seller « Into Thin Air » a suscité de longs débats, mais rares sont ceux qui ont entendu parler du seul canadien, d'ailleurs diplômé de McGill, qui faisait partie de l'expédition. Dans une entrevue à l'Ottawa Citizen, Stuart Hutchison (M. D. 86) parle d'escalade, de mal des sommets et de mortalité sur les flancs de la montagne.
Catégorie:
Site de source: /newsroom
Classification: