AVIS AUX MEDIAS : La médecine douce au microscope

Nouvelles

Des experts en santé discuteront du bien-fondé de la médecine douce lors du 7e Symposium Trottier

Dans la foulée du vif succès obtenu lors du Symposium Trottier de 2010 sur la pseudoscience, l’événement de cette année braque les projecteurs sur la médecine douce. Quatre experts de renommée mondiale ont été invités pour passer au peigne fin certains des principes liés à cette pratique.

La médecine douce peut être décrite comme un ensemble de pratiques accessibles au public, mais qui ne figurent pas aux cursus d’écoles de médecine traditionnelle, où les enseignements reposent sur des méthodes factuelles et des essais contrôlés. Cela étant dit, l’absence de preuves ne veut pas nécessairement dire qu’un traitement ne fonctionne pas. Il est possible qu’il existe des méthodes et des pratiques parallèles qui méritent d’être suivies.

Parmi les praticiens de traitements parallèles – qui comprennent notamment l’acupuncture et la réflexologie – se trouvent des thérapeutes énergétiques et des magnétothérapeutes. Bien que les risques associés à de tels traitements soient généralement faibles, il est néanmoins possible que des patients potentiels se laissent convaincre par des affirmations non fondées, au point de renoncer complètement à la médecine factuelle.

Quel que soit notre avis sur la médecine douce, il ne fait aucun doute que le sujet doit être soumis à un examen profond et objectif.

Le septième Symposium Trottier présentera deux événements publics. Le 7 novembre à 19 h, au Centre Mont-Royal (1000, rue Sherbrooke Ouest), la Dre Harriet Hall, le Dr Paul Offit et le Pr Robert Park sont les conférenciers. Le 8 novembre à 18 h, le Dr Edzard Ernst prononcera une allocution à l’Auditorium Fieldhouse de l’Université McGill.

Les conférenciers :

Dr Paul Offithttp://www.pauloffit.com/ — Chef de file dans la promotion de la vaccination infantile aux États-Unis, le Dr Offit est l’un des principaux militants en faveur de la dénonciation du lien présumé entre la vaccination et l’autisme. Paru en 2008, son livre intitulé Autism’s False Prophets lui a valu des critiques de la part de groupes antivaccin et l’appui d’organisations prônant la vaccination. Paul Offit est chef de la Division des maladies infectieuses et directeur du Centre d’éducation en matière de vaccins de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie.

Dre Harriet Hallhttp://www.skepdoc.info/ — Médecin de famille à la retraite, la Dre Hall a écrit sur la pseudoscience et les pratiques médicales discutables. Elle est la deuxième femme à avoir effectué un internat au sein de l’aviation américaine et la première femme à faire une résidence en médecine familiale à la base aérienne d’Elgin, en Floride. À titre de médecin des forces aériennes, la Dre Hall a touché à tous les aspects de la médecine : elle a pratiqué des accouchements, occupé les fonctions de médecin de l’air et pris les commandes d’un B-52. Colonelle à la retraite, la Dre Hall critique la médecine douce avec véhémence et s’attache à souligner l’importance de la démarche scientifique factuelle. En 2008, elle a publié une autobiographie intitulée Women Aren’t Supposed to Fly:The Memoirs of a Female Flight Surgeon, un titre qui lui a été inspiré par des commentaires discriminatoires d’un cadre du milieu aéroportuaire.

Dr Edzard Ernst est un ancien homéopathe et partisan de la médecine complémentaire et douce. En revanche, il s’oppose ouvertement aux techniques médicales parallèles qui ne sont pas fondées sur des preuves scientifiques. Avec Simon Singh, il a coécrit le succès de librairie Trick or Treatment? Alternative Medicine on Trial. Après avoir publié plus de 1 000 articles de recherche, il a pris sa retraite l’été dernier de son poste de professeur de médecine complémentaire à l’Université d’Exeter.

Pr Robert (Bob) Parkhttp://www.bobpark.org/ — Robert Park est professeur émérite de physique à l’Université du Maryland, à College Park. Il a écrit des articles et des textes d’opinion sur l’exploration spatiale, la pseudoscience, la médecine douce et le débat créationniste/évolutionniste pour les quotidiens New York Times, Newsday, USA Today et Washington Post. Robert Park a souvent été l’invité des émissions The Colbert Report et Dateline NBC, ainsi que du bulletin NBC News pour discuter de questions entourant la médecine douce. Il a également rédigé deux livres très populaires à l’échelle mondiale : Voodoo Science:The Road from foolishness to Fraud et Superstition: Belief in the Age of Science. Robert Park est l’ancien directeur de l’information publique du bureau de Washington de la Société de physique des États-Unis et siège au Comité d’examen sceptique depuis 2004.

HORAIRE

Lundi 7 novembre

De 10 h 30 à 11 h 25 Conférence durant le cours de chimie générale

Pavillon Stephen Leacock, salle 132 (Auditorium Fieldhouse)

Université McGill

De 19 h à 21 h Symposium avec la Dre Harriet Hall et les Drs Paul Offit et Bob Park

Centre Mont-Royal, 1000, rue Sherbrooke Ouest

Mardi 8 novembre

De 11 h 30 à 13 h Conférence durant le cours de chimie générale

Pavillon Stephen Leacock, salle 132 (Auditorium Fieldhouse)

Université McGill

De 13 h à 13 h 30 Conférence durant le cours de chimie générale

Pavillon Stephen Leacock, salle 132 (Auditorium Fieldhouse)

Université McGill

De 18 h à 19 h 30 Symposium avec le Dr Edzard Ernst

Alternative Medicine: Trick or Treatment?

Pavillon Stephen Leacock, salle 132 (Auditorium Fieldhouse)

Université McGill

INTERNET : http://www.mcgill.ca/science/fr/events/trottier-symposium

L’Université McGill est fière d’accueillir le septième symposium annuel public Lorne Trottier, rendu possible par le généreux soutien de M. Lorne Trottier, conformément à son souhait « que soit organisé un forum public pour informer, inspirer, débattre et sensibiliser à propos des enjeux contemporains avec lesquels la société actuelle est aux prises ».

Coordonnées

Contact: 
Cynthia Lee
Organisation: 
Service des relations avec les médias, Université McGill
Courriel: 
cynthia.lee [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-6754