psychiatrie

Neurofeedback : effet placebo?

Le neurofeedback par électroencéphalographie (EEG) est utilisé par des milliers de praticiens et semble améliorer la fonction cérébrale normale et se révéler utile dans la prise en charge de divers troubles mentaux comme l’anxiété et l’alcoolisme. Toutefois, après avoir passé en revue la littérature scientifique et consulté des experts en Europe et aux États-Unis, Robert Thibault et Amir Raz, chercheurs à l’Université McGill, en sont venus à la conclusion que les améliorations cliniques obtenues grâce à cette thérapie parallèle de plus en plus populaire relèvent de l’effet placebo.

Publié: 2juin2016

Choisir d’en finir

Nous sommes inégaux face au suicide. Tous ceux qui traversent des épreuves ou vivent de profondes dépressions ne passent pas à l’acte, loin de là. La façon de prendre des décisions est l’un des principaux facteurs qui nous protègent ou nous rendent vulnérables au suicide, montre une série d’études.

La prise de décision risquée se retrouverait chez de nombreux parents de personnes suicidées, ce qui expliquerait pourquoi on constate une certaine « héritabilité » du suicide.

Publié: 27aoû2015