Institut universitaire en santé mentale Douglas

Les ados intimidés ont plus d'idées suicidaires

Une nouvelle étude, publiée dans le Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry (JAACAP) par l’équipe de la Dre Marie-Claude Geoffroy, chercheuse au CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal (Institut universitaire en santé mentale Douglas, Groupe McGill d’études sur le suicide) et au centre de recherche du CHU Ste-Justine, montre que les adolescents victimisés constamment pendant deux années scolaires sont cinq fois plus susceptibles d’avoir des idées suicidaires que des adolescents non victimisés.

Publié: 3fév2016