Plateformes de science ouverte

Le référentiel NeurO CBIG 

L’initiative de référentiel Neuro C-BIG est sans équivalent avec ses substances et ses données cérébrales. Elle est appelée à devenir la plus grande collection de données cliniques, démographiques, génétiques (ADN), cellulaires et d’imagerie cérébrale, ainsi que d’échantillons de patients atteints de troubles neurologiques. L’initiative adhère à la récente innovation sociale en recherche et soins de santé, en vertu de laquelle les patients participent activement à la prise en charge de leurs soins; et cela concorde avec les racines historiques du Neuro.

Plateformes pour la découverte de médicaments

Pour bien comprendre le processus à l’origine des maladies neurologiques, nous devons reproduire les anomalies cellulaires et moléculaires en cause, ce qui impose le recours aux techniques les plus évoluées en biologie des cellules souches et en édition génique. Nous pensons que l’accès à divers outils novateurs de grande qualité (structures, expression et silençage géniques, protéines, anticorps, sondes moléculaires) ainsi qu’à une grande variété de neurones provenant de personnes malades changera complètement la donne tant pour les scientifiques que pour l’industrie et les patients. En effet, ainsi armés, nous pourrons élucider les mécanismes morbides et trouver des traitements novateurs, adaptés aux types de cellules les plus souvent en cause dans une maladie donnée. Nous sommes toutefois conscients que nous n’y arriverons pas seuls. Voilà pourquoi nous mettrons les lignées de cellules souches pluripotentes induites (CSPi) provenant de patients et les outils de recherche à la disposition des scientifiques du monde entier. En faisant œuvre commune, nous pourrons accélérer le rythme de découverte.
 

Neuroinformatique

L’ère numérique a donné naissance à des impératifs de transparence et d’échange d’information pour le bien commun. En analysant les données phénotypiques – cliniques, psychologiques ou radiologiques – à la lumière du génotype au moyen de plateformes informatiques ainsi que de méthodes mathématiques et statistiques novatrices mises au point par les scientifiques du Neuro, nous pourrons mettre à profit de puissants réseaux informatiques permettant le partage de données à grande échelle et leur analyse sous des angles divers.