Quick Links

Emmanuel du Pontavice, Luigi Pavarotti et Moi

par William Tetley, c.r.

Le professeur Emmanuel du Pontavice de la Sorbonne à Paris, était la quintessence du style. En plus d’être expert de renom en droit relatif à la mer, la terre et l’air, il était grand, mince, charmant et petit-fils d’un comte polonais. Il demeurait dans le même bloc appartement où avait vécu Gertrude Stein et il faisait tout avec goût et style.

Il nous avait rendu visite à Montréal en 1981 et lors de mon séjour à Paris, l’ année suivante, il m’invita à dîner à l’élégant restaurant en jardin Le Bristol, l'hôtel à succès de Paris.

Nous étions en retard car du Pontavice avait dû donner un cours ce matin-là et quand nous arrivâmes, le restaurant était bondé de la très haute et chic société. La seule table libre était la nôtre, placée exactement au centre de la cour. Plus on avançait vers notre table, plus j’avais l’impression que les regards se posaient sur nous et je me demandais si j’avais oublié de me raser ou si j’avais commis un tel autre faux-pas.

Je m’apprêtai à m’asseoir lorsque j’aperçus le ténor italien Luigi Pavarotti, assis juste à côté de moi en compagnie d’une jeune demoiselle aux longs cheveux blonds et au teint de porcelaine, ravissante à en couper le souffle. Evidemment, tous les hommes admiraient la demoiselle, et les femmes, Pavarotti. Pavarotti me sourit amicalement et, dans un élan d’euphorie, je levai les mains et exclamai: “Maestro!”. Un murmure se répandit dans le jardin et la demoiselle leva vers moi un regard tendre tandis que Pavarotti, corpulent, fit, en s’ inclinant très légèrement, un salut, ce qui, pour sa taille, était un très bel effort. Un autre murmure traversa la cour et quand je m’assis, du Pontavice me dit “Vous connaissez donc Pavarotti?”. Je lui répondis du tac au tac: “Non, mais lui me connaît”.

Jamais plus ai-je fais tant d’esprit que cette fois, qui me permis de monter dans l`estime de du Pontavice, pour qui j`avais tant d`admiration.

William Tetley, c.r., a pratiqué le droit de 1952 à 1970 au cabinet présentement connu sous le nom de Fasken Martineau DuMoulin, était membre de l’ Assemblée Nationale du Québec et du cabinet ministériel de Bourassa de 1970 à 1976. Depuis, il enseigne le droit à l’Université McGill. Il est conseiller pour Langlois Gaudreau O’Connor à Montréal et à Québec.

Courrier électronique : [ MailTo('William Tetley','william [dot] tetley [at] mcgill [dot] ca',0); ]
Site internet : http://www.mcgill.ca/maritimelaw/


Return to the English version