Légalisation de la marijuana: deux québécois dans la filière verte

News

Vincent Marissal
La Presse

David Bernard Perron, un Magogois de 30 ans qui a fait sa maîtrise à McGill, est agronome en chef de Whistler Medical Marijuana Corporation, le seul producteur de marijuana 100 % bio au Canada. Ses patrons prévoient une augmentation spectaculaire de production dans les prochaines années, soit de passer de 600 à 800 kg par année à plus de 60 000 kg. Le jeune agronome a des liens avec un ancien compagnon d’université, François Gagné-Bourque, qui travaille chez Biotechnologies Ulysse, une jeune entreprise de Trois-Rivières qui met au point des biofertilisants, notamment pour le cannabis. De premiers tests concluants de ces engrais bios ont été menés ces derniers mois chez Whistler Medical Marijuana Corporation et auprès d’autres producteurs. « On est presque arrivé à la phase de commercialisation, dit Yves Hurtubise, PDG de Biotechnologies Ulysse. On a réussi à augmenter la production des plants de cannabis d’environ 10 %. Un plant vaut entre 1000 $ et 1500 $, alors 10 % de plus, c’est beaucoup d’argent pour les producteurs. »