Quick Links

Histoire

Le réseau a été créé en 2007 à l’initiative d’Adelle Blackett, professeure agrégée à la Faculté de droit de McGill.

Phases de développement

Le développement du réseau repose sur trois phases.

La première phase a consisté à regrouper un certains nombres de chercheurs de renommée internationale préoccupés par les enjeux du droit du travail et du développement.

Ce réseau interdisciplinaire, regroupe des professeurs d'Afrique, des Caraïbes, du Canada et des États-Unis. La première réunion s'est tenue les 24 et 25 août 2007.

Le réseau se réuni depuis plusieurs fois par an, par vidéo-conférence, pour définir les axes de la recherche et les priorités.

La seconde phase, en cours de réalisation, consiste à recueillir de l'information sur les sujets d'intérêt identifiés par le laboratoire, à les classer et à les répertoriés dans une base de données numérique.

Cette collecte d'informations repose sur des recherches aux archives nationales, auprès des administrations concernées et des organisations syndicales de plusieurs pays (France, Canada, Ghana, Sénégal...) et par la numérisation d'une documentation, généralement rare et difficile d'accès, recueillie par les chercheurs du laboratoire au cours de leurs recherches.

Il s'agit également de répertorier et de classer les ouvrages pertinents sur les sujets d'études du laboratoire (travail informel, travail domestique, travail et contradictions sociales, travail rural, politique de développement et droit du travail...).

La dernière phase du projet vise à consolider les acquis des deux premières phases, à poursuivre les activités de recherche entreprises par le réseau et à mettre à disposition une sélection des données récoltées et classées aux chercheurs préoccupés par les enjeux identifiés par le laboratoire.

L'objectif est de renforcer la coopération entre les chercheurs du Nord et du Sud ainsi que la réflexion sur les liens entre le droit du travail et le développement.

Tags: