Quick Links

Démocratie, droits de la personne et fragilité de la liberté

Published: 1 Mar 2013

Des experts internationaux en droits de la personne participent à la Conférence sur les droits de la personne de la famille Echenberg sur la citoyenneté démocratique et la protection des libertés et droits fondamentaux 
Comment peut-on combler l’écart entre la théorie des droits de la personne et les réalités sociales, politiques et économiques complexes d’un monde interconnecté et soumis à de vives turbulences?

Le Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique (CDPPJ) et la Faculté de droit de McGill seront les hôtes de la Conférence de la famille Echenberg intitulée Démocratie, droits de la personne et fragilité de la liberté, qui se tiendra du 21 au 23 mars 2013 au Centre Mont-Royal, situé au 2200, rue Mansfield, à Montréal. Troisième d’une série de cinq conférences rendues possibles grâce à l’appui de Penny et de Gordon Echenberg, cet événement réunira une vingtaine des plus éminents experts internationaux en droits de la personne qui se pencheront sur les enjeux en matière de citoyenneté démocratique et de protection des libertés et droits fondamentaux.

« La Conférence de la famille Echenberg est une occasion exceptionnelle de réunir à Montréal des militants et des professionnels œuvrant dans le domaine des droits de la personne venus des quatre coins du monde », affirme Nandini Ramanujam, directrice générale du CDPPJ.

La conférence sera diffusée en direct à : http://efchr.mcgill.ca/2013/. (L’événement se déroulera en anglais.)

Afin d’explorer la contribution unique des jeunes professionnels et des jeunes chercheurs en matière de promotion de la démocratie et des droits de la personne dans leur pays et sur la scène internationale, le CDPPJ accueillera le troisième Forum international des jeunes leaders, du 18 au 21 mars. Cet événement, auquel participeront 25 jeunes chefs de file de 22 pays, consistera en une série d’ateliers, de discussions et de manifestations culturelles visant à explorer les divers thèmes liés à la Conférence sur la démocratie, les droits de la personne et la fragilité de la liberté.

Parmi les conférenciers qui participeront à la conférence Démocratie, droits de la personne et fragilité de la liberté, mentionnons :

Le jeudi 21 mars :

  • Marina Nemat : militante contre la torture et auteure de Prisoner of Tehran
  • Yang Jianli : militant pour les droits de la personne en Chine et ancien prisonnier politique
  • Fouzia Saeed : directrice du Centre pour les droits de la personne et la démocratie à Islamabad, au Pakistan
  • Flora Terah : militante politique au Kenya

Le vendredi 22 mars:

  • Abdullahi An-Na’im : spécialiste de renommée internationale dans les domaines du droit international, des droits de la personne et de l’Islam, Université Emory (États-Unis, Soudan)
  • Yara Sallam : directrice du Programme de défense des droits de la femme à l’organisme Nazra pour les études sur la condition féminine (Égypte)
  • Martin Jacques : économiste, journaliste et auteur de When China Rules the World: The End of the Western World and the Birth of a New Global Order
  • Radwan Ziadeh : militant pour les droits de la personne, érudit et membre influent du parti d’opposition syrien

Le samedi 23 mars:

  • Aitzaz Ahsan : militant politique pakistanais, leader du Mouvement des avocats en 2007
  • Rashida Manjoo : rapporteuse spéciale de l’ONU sur la violence contre les femmes, ses causes et ses conséquences (Afrique du Sud)
  • Oscar Morales : organisateur du mouvement de protestation No Mas FARC en Colombie
  • Kiran Bedi : militante pour la justice sociale, militante anticorruption et première femme à devenir policière en Inde

Tables rondes :

Démocratie et droits de la personne : histoires d’engagement et de résilience*

L’Histoire nous enseigne qu’en dépit des risques et des dangers considérables auxquels elles s’exposent, certaines personnes, appuyées par des mouvements sociaux et des organisations de la société civile, luttent sans relâche, dans des circonstances extrêmement défavorables, pour la démocratie et la justice.

*Assemblée plénière d’ouverture – entrée libre

Le Printemps arabe : enjeux, effets et conséquences

Les luttes de pouvoir au sein du monde arabe témoignent des difficultés et des problèmes complexes entourant l’établissement d’un gouvernement démocratique. Répression, violence, risques d’exclusion et iniquité continuent de nuire aux transformations sociétales favorisant l’émergence de la démocratie.

Technologie sans frontières et nouveaux mouvements pour le changement social

Alors que les frontières entre les pays sont de plus en plus floues, la technologie permettant de les franchir est de plus en plus puissante.

La Conférence sur les droits de la personne de la famille Echenberg :

http://efchr.mcgill.ca/2013/fre/conference.php

Forum international des jeunes leaders : http://efchr.mcgill.ca/2013/fre/young_about.php 

Suivez la conférence sur Twitter par le biais de son mot-dièse: #efchr

 Personne-ressource :

Cynthia Lee

Relations avec les médias
Université McGill
Tél. : 514 398-6754

cynthia [dot] lee [at] mcgill [dot] ca
http://www.mcgill.ca/newsroom/fr
http://twitter.com/#!/McGilluMedia

 

Source Site: /law
Classified as: 

Follow us on: