Quick Links

Shauna Van Praagh: Poser de bonnes questions

« ...mon évaluation repose beaucoup sur la qualité des questions que posent les étudiants. »

Shauna Van Praagh enseigne le cours de première année sur les obligations extra-contractuelles et le cours avancé sur les obligations de common law. Elle enseigne également des séminaires sur la diversité sociale, et aussi sur ​​le droit et les enfants. En 2011, elle a participé au Programme conjoint d'été sur les droits de la personne de McGill-Hebrew University.

Shauna Van Praagh été vice-doyenne des études supérieures à la Faculté de 2007 à 2010.

Comment savez-vous que l'apprentissage de vos étudiants progresse?

D’abord, je veux que mes étudiants sachent qu’ils ont du soutien, alors je me sers de balises formelles et informelles pour leur indiquer où ils en sont dans leur apprentissage.

Dans mes grands groupes, où je peux avoir 130 étudiants, les balises sont plus informelles, car il est impossible de donner des travaux et de les noter lorsqu’on a plus d’une centaine d’étudiants dans chaque groupe. Alors, il m’arrive souvent de diviser les étudiants en petites équipes et de leur donner des exercices en classe, qui ne seront pas notés, où ils doivent résoudre un problème ou répondre à des questions se rapportant à ce qu’ils ont vu au dernier cours, la semaine dernière ou le mois précédent. Cela leur permet de s’autoévaluer en vérifiant par eux‑mêmes ce qu’ils ont appris.

Aussi, je leur donne régulièrement des tests notés, des tests échec/réussite et des travaux pratiques afin d’évaluer comment ils s’investissent dans le cours. Ces balises formelles font partie de l’élément participation du cours et elles m’aident à déterminer dans quelle mesure les étudiants ont compris la matière couverte et comment ils réussissent à répondre à mes questions. De cette manière, je fais ressortir périodiquement, verbalement ou par des travaux notés, les notions apprises pour qu’ils puissent voir où ils font des progrès et où ils ont du rattrapage à faire.

Étant donné que les questions sont un bon indicateur de l’apprentissage, mon évaluation repose beaucoup sur la qualité des questions que posent les étudiants. Idéalement, les étudiants arriveront en classe avec des questions qui révéleront non seulement qu’ils ont compris le sens d’une récente discussion, mais aussi qu’ils veulent pousser les choses plus loin et aller au-delà du sujet initial. Au contraire, si leurs questions montrent qu’ils sont un peu perdus, cela m’indique que je dois revenir sur certains aspects ou que certains étudiants devraient venir me voir individuellement pour des éclaircissements.

Dans cette même veine, je fais un exercice avec mes étudiants de première année – qui les surprend souvent d’ailleurs. Je forme de petites équipes et leur demande « Que feriez-vous dans le cours? Quelles questions poseriez-vous aux autres étudiants pour qu’ils étudient les types de questions ou les sujets de préoccupations suivants? ». Cela les aide à voir comment eux-mêmes et les autres étudiants du cours apprennent et si leurs notes de cours les ont bien préparés à notre discussion.

Suivre Faculté de droit sur: