Quick Links

Margaret Somerville

Professeure titulaire
Directrice fondatrice, Centre de médecine, d'éthique et de droit
Titulaire de la chaire Samuel Gale Chair en droit

3690, rue Peel, Salle 201
Montréal, Québec
Canada H3A 1W9

514-398-7401 [Bureau]
margaret [dot] somerville [at] mcgill [dot] ca (Courriel)


Liste de publications choisies.


Biographie

Margaret Somerville est professeure titulaire à la Faculté de droit - où elle occupe la Chaire Samuel Gale - et à la Faculté de médecine de l'Université McGill. Elle a été la directrice fondatrice du Centre de médecine, éthique et droit de McGill.

Elle joue un rôle appréciable dans le développement mondial de l’éthique appliquée, en particulier dans l’étude des grandes questions éthiques et juridiques en médecine et en science.

La professeure Somerville s'intéresse à des sujets tels que l’euthanasie, les techniques de reproduction, la santé mentale, les droits de la personne dans le cadre des soins de santé, l’industrie pharmaceutique, le SIDA, l’avortement et le rôle que joue la recherche scientifique et médicale dans la formation des valeurs sociétales. Elle effectue des recherches sur ces sujets et est souvent invitée à prononcer des conférences.

Elle est l’auteure de “The Ethical Canary: Science, Society, and the Human Spirit” (2000) et de “Death Talk: the Case Against Euthanasia and Physician-Assisted Suicide” (2001). Elle a prononcé les conférences Massey 2006, qui ont ensuite été publiées sous le titre “The Ethical Imagination: Journeys of the Human Spirit” (House of Anansi Press, 2006).

Elle a aussi travaillé à titre de consultante pour plusieurs organismes gouvernementaux et non gouvernementaux tels que l'Organisation mondiale de la santé, le Haut Commissaire aux droits de l'homme et l'UNESCO, ainsi que des commissions de réforme du droit au Canada et en Australie.

La professeure Somerville a reçu de nombreux honneurs et diplômes honorifiques. Récipiendaire de l’Ordre de l’Australie en 1990 et membre de la Société royale du Canada depuis 1991, elle a remporté le tout premier prix Avicenna d'éthique en sciences de l'UNESCO en 2004.

Elle détient des LL.D. honoris causa de Windsor (1992), Macquarie (1993), St. Francis Xavier (1996) et Waterloo (2004), un D.Sc honoris causa de Ryerson (2006); un Doctorat honoris causa ès lettres humanitaires de l’Université Mount Saint Vincent (2009); et un doctorat honoris causa en écritures saintes de St. Mark’s College, Columbie Britannique (2010).

En février 2013, la professeure Somerville a reçu une Médaille du Jubilé de diamant de la Reine Élizabeth II. En septembre 2014, elle recevait le Prix Jean Echlin 2014 pour l’éthique en soins palliatifs

Margaret Somerville contribue régulièrement aux médias.

Honneurs

Doctorat Honoris Causa, Collège militaire royal du Canada, Kingstone, Ontario, mai 2013

Doctorat honorifique en écritures saintes, St. Mark’s College, University of British Columbia, 2010

L.H.D., Mount Saint Vincent University, 2009

LL.D. Honoris Causa – Windsor (1992); Macquarie, Aust. (1993); St. Francis Xavier (1996); Waterloo (2004)

D.Sc Honoris Causa - Ryerson (2006)

Membre de la Société royale du Canada, 1991

Récipiendaire de l’Ordre de l’Australie, 1990

Études

D.C.L., Université McGill, 1978

LL.B. (Hons.), Université de Sydney 1973

A.u.A. (Pharm.), Université d’Adelaïde, 1963

Parcours professionnel

Fondatrice et Directrice, Centre de médecine, éthique et droit de McGill, 1986-1996

Titulaire de la Chaire Samuel Gale en droit, Faculté de droit, Université McGill, 1989-

Professeure titulaire, Faculté de médicine, Université McGill, 1984-

Professeure agrégée, Faculté de médicine, Université McGill, 1980-1984

Professeure agrégée, Faculté de droit, Université McGill, 1979-84

Professeure adjointe, Faculté de droit, Université McGill, 1978-1979

Champs d'intérêt

Droit et éthique de la médecine, droit médical comparé, droit criminel, droit de la responsabilité délictuelle.