Quick Links

La technologie sur la voie rapide

Nouvelles

Publié: 31 Mai 2006

McGill, hôte d'une conférence mondiale sur la cohabitation Homme et technologie.

McGill, hôte d'une conférence mondiale sur la cohabitation Homme et technologie

Il y a vingt ans, les téléphones portables avaient la taille d'une brique et le « travail par Internet » était un concept qui commençait tout juste à être élaboré. Aujourd'hui, les téléphones cellulaires de plus en plus minuscules font tout sauf sortir les poubelles et nous pouvons à peine imaginer notre vie sans le Web.

La technologie a changé le monde où nous vivons, mais de quelle façon et à quel prix?

Darin Barney, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en technologie et citoyenneté à l'Université McGill, est l'auteur de Prometheus Wired: The Hope for Democracy in the Age of Network Technology et de deux autres ouvrages sur le sujet.

Les 9 et 10 juin, le Pr Barney et son équipe seront les hôtes du Symposium sur la technologie et la citoyenneté 2006, à l'Université McGill, au cours duquel plus de 130 chercheurs du monde entier présenteront des conférences sur l'évolution rapide de la technologie et son impact sur la société.

« Qu'elle en soit consciente ou non, la personne ordinaire vit dans un environnement technologique qui a des répercussions sur sa manière de vivre », explique le Pr Barney. « Internet en est un exemple flagrant », dit-il. Il est davantage inquiet des incursions moins évidentes et plus insidieuses de la technologie dans la vie de tous les jours.

« Selon certains analystes, il n'existe pas un seul pied carré d'espace public urbain en Grande-Bretagne qui ne fasse l'objet d'une vidéosurveillance », poursuit le Pr Barney. « Ce n'est pas tellement que notre vie privée soit envahie mais de savoir que nous sommes activement surveillés nous fait invariablement changer nos comportements en public. »

Puisque la technologie peut aider à établir à qui appartient le pouvoir dans une société et ce que peut faire ou non une personne ordinaire, elle devrait être soumise à une certaine forme de jugement démocratique et politique, propose le Pr Barney.

Les thèmes suivants se trouvent parmi ceux qui seront abordés à la conférence : « Le blog pour un journalisme participatif », « Perdus dans l'espace : citoyens à la dérive dans la technoculture », « Genre et technoculture : la technologie des soins de beauté et la colonisation du corps des femmes », et « Abolir l'intimité : les téléphones photo et la commercialisation du voyeurisme ».

Loin de condamner le progrès de la technologie, le symposium, qui définit la citoyenneté comme étant une participation active dans la vie politique et publique, se veut un forum de discussion sur ce que cela signifie exactement dans un monde où règne la technologie.

Cette conférence s'adresse aux délégués inscrits. Les médias intéressés peuvent s'adresser au Service des affaires universitaires de l'Université McGill.

Sur Internet : Université McGill

Coordonnées

Contact: Michael Bourguignon
Organisation: Service des affaires universitaires de l'Université McGill
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-8305
Site de source: /it
Classification: