Quick Links

Inauguration de la classe électronique la plus perfectionnée du monde

Nouvelles

Publié: 5 Nov 1999

Le professeur Jeremy Cooperstock développe la salle de classe automatisée.

Le mercredi 10 novembre, à 17 heures
Pavillon McConnell de génie, salle 13
3480, rue University

"Les technologies de l’information étaient censées nous libérer et simplifier nos vies. En réalité, il n’en est rien. Les technologies de présentation modernes ont même rendu l’enseignement en classe de plus en plus complexe et intimidant," note le professeur Jeremy Cooperstock, concepteur de la classe électronique de McGill." Alors qu’il y a cinquante ans, la seule crainte du professeur était de manquer de craie, il lui faut aujourd’hui se démener pour exécuter des tâches relativement simples, comme relier la sortie de son ordinateur à un projecteur, commuter le réglage sur une bande vidéo, et même allumer les lumières! La technologie offre pourtant de réelles possibilités d’améliorer l’enseignement et l’apprentissage, mais celles-ci n’ont guère été exploitées jusqu’ici".

Le professeur Cooperstock et son équipe de chercheurs du département de génie électrique et informatique et du Centre de recherche sur les machines intelligentes de McGill ont voulu changer tout cela. Ils ont récemment conçu et installé dans la salle MC13 du pavillon McConnell de génie un système de commande répartie qui s’adapte à l’activité du professeur en automatisant le fonctionnement des dispositifs technologiques de la salle. "Ainsi, lorsque le professeur entre en communication avec l’ordinateur de la classe, le système présume qu’il s’apprête à donner un cours assisté par ordinateur; il éteint alors automatiquement les lumières, déploie l’écran, allume le projecteur et le branche à l’ordinateur. Si le cours a lieu le jour, il ferme également les rideaux. La classe comporte aussi une caméra de transmission de documents, un magnétoscope, une tablette d’entrée graphique et un tableau électronique. Grâce à cette technologie, le professeur n’a plus à se soucier de la commande des appareils et peut se concentrer exclusivement sur son cours".

En plus d’être dotée d’un système de commande automatisée, la classe est reliée à un dispositif qui enregistre la présentation sur support audio et vidéo numérique en y intégrant les diapositives projetées et les notes ajoutées par le professeur durant le cours. "Grâce à l’algorithme de poursuite que nous avons mis au point," de souligner le professeur Cooperstock," ce système de saisie suit les déplacements du professeur, même devant l’image projetée, et il n’est plus nécessaire de recourir à un cameraman professionnel. La version enregistrée du cours est ensuite convertie en pages Web dans lesquelles chaque trait de marqueur du professeur est relié à la position correspondante sur la bande vidéo. Les étudiants peuvent ainsi revoir le cours quand ils le veulent et retrouver rapidement les informations qui les intéressent. Toutes ces fonctions sont exécutées automatiquement par notre système de commande. Le professeur n’a qu’à confirmer qu’il veut que son cours soit enregistré".

Dans son exposé, le professeur Cooperstock précisera les raisons qui ont motivé les travaux de son équipe et il décrira les fonctions du système. Enfin, il fera la première démonstration du fonctionnement d’une salle de classe électronique que n’importe qui peut utiliser.

Site de source: /it
Classification: