Quick Links

Chaire Canadien National-Pratt-Grinstad de sciences de l'information

Nouvelles

Publié: 30 Avr 1999

Chaire Canadien National-Pratt-Grinstad de sciences de l’information - autre grande première pour l’Université McGill

L’École supérieure de bibliothéconomie et de sciences de l’information de l’Université McGill a le plaisir d’annoncer que M. Andrew Large a été nommé titulaire de la toute nouvelle chaire Canadien National-Pratt-Grinstad de sciences de l’information.

Chaire Canadien National-Pratt-Grinstad de sciences de l’information - autre grande première pour l’Université McGill

L’École supérieure de bibliothéconomie et de sciences de l’information de l’Université McGill a le plaisir d’annoncer que M. Andrew Large a été nommé titulaire de la toute nouvelle chaire Canadien National-Pratt-Grinstad de sciences de l’information.

La chaire qui est la première du genre au Canada représente pour l’École, de plus en plus connue dans le monde pour ses recherches et ses enseignements dans le domaine des sciences de l’information, un progrès majeur à l’aube du XXIe siècle. Le directeur de l’École, M. Jamshid Beheshti, a déclaré à cette occasion que le fait de "bénéficier de l’intérêt et de l’appui du Canadien National et d’autres donateurs est particulièrement gratifiant. Cela témoigne de la confiance que le milieu des affaires voue à nos travaux et de l’importance des sciences de l’information dans la société contemporaine."

Le Canadien National s’est engagé à subventionner la création d’une chaire en réponse à la campagne du Fonds du vingt-et-unième siècle de McGill lancée en 1995. La société a toujours joué un rôle important dans le développement des communications au Canada et il est tout à fait approprié que son nom soit associé à une chaire dans ce domaine.

Phebe Pratt est la fille d’un magnat du bâtiment qui a construit l’hôtel Royal York de Toronto ainsi que l’Église St. Andrew and St. Paul de Montréal. Titulaire d’un baccalauréat en bibliothéconomie de McGill qu’elle a obtenu en 1939, elle a donné des cours à l’école de bibliothéconomie de McGill après la Deuxième Guerre mondiale et appuyé activement les différentes bibliothèques de Montréal. Mme Pratt est morte en 1983 et elle a généreusement légué une importante dotation à l’ancienne École supérieure de bibliothéconomie.

Ces deux dons ont été combinés à un deuxième legs fait à l’Université par Sif Viveke Grinstad, de London en Ontario. Même si celle-ci n’a aucun lien particulier avec McGill, Mlle Grinstad croit dans la capacité de l’Université à introduire des changements et sa contribution n’est pas étrangère à l’initiative que prend l’Université aujourd’hui. L’association de ces trois dons exceptionnels mus par objectif commun a permis la création de la chaire Canadien National - Pratt - Grinstad de sciences de l’information.

Site de source: /it
Classification: