Quick Links

Chercheurs en résidence


Juliet Johnson

Professeure Juliet Johnson

Départment de sciences politiques

La puissance du capital symbolique : conflit politiques autour des monuments commémoratifs dans le monde postcommuniste


En collaboration avec le géographe Benjamin Forest (McGill), je mène des recherches sur les manières dont les acteurs politiques postcommunistes ont utilisé le capital symbolique des monuments commémoratifs dans le but de légitimer leurs revendications au pouvoir. En manipulant ce capital symbolique, des dirigeants politiques tentent de définir les limites, l'inclusion et le caractère de leur état. De ce fait, pour expliquer l'ouverture politique et la stabilité d'un état au fil du temps, il est primordial de comprendre comment et pourquoi la mémoire publique se fond en certaines configurations matérielles lors de moments critiques de l'histoire. Dans cette optique, nous nous interrogeons sur trois points. Premièrement, comment et pourquoi les manières postcommunistes de commémorer l'histoire varient-elles selon l'époque et le lieu? Deuxièmement, quels acteurs ont eu le pouvoir de contrôler les politiques symboliques dans l'espace publique postcommuniste, et pourquoi? Finalement, comment la flexibilité relative du processus affecte le développement de la mémoire publique ainsi que la légitimité du régime?


Page facultaire de la professeure Johnson
juliet [dot] johnson [at] mcgill [dot] ca (Contact)

Cours PLAI enseignés par la professeure Johnson