Quick Links

Le point sur les négociations - archivés

le 22 février, 2013

Ententes de principe signées avec AMURE

Le 20 février dernier, les parties ont signé les deux mémoires d’entente touchant les associés de recherche et les assistants de recherche.  Les membres des deux unités d’AMURE seront appelés à voter sur les ententes de principe lors de deux assemblées générales spéciales, prévues pour le 12 mars (campus centre-ville) et le 13 mars (campus Macdonald).  Une fois ces ententes de principe ratifiées par les membres, les textes anglais et français seront révisés par les deux parties afin d’en arriver à la signature de la version finale des deux conventions collectives.

 

 *****

le 14 février, 2013

Les négociations évoluent avec 3 unités d’UES*

Lors de la séance de négociation du 12 février dernier, les parties ont revu et se sont entendues sur le texte de l’article 15 qui traite des affectations temporaires.  Les textes anglais et français ont été signés lors de la rencontre.

Les parties ont aussi discuté des mouvements de personnel, notamment l’affichage de postes et plus précisément l’élément ayant trait aux périodes d’initiation et d’essai lorsqu’un poste est attribué à un salarié.  Les discussions se poursuivront au sujet de l’affichage lors de la séance de négociation prévue pour le 19 février prochain.

Les 3 unités de négociation en question sont : le Centre de calcul, le Service de l’imprimerie et le Service de la gestion des installations/Résidences/Faculty Club, représentées par UES, local 800 (Union des employées et employés de service, section locale 800, affiliée à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec).

 *****

le 8 février, 2013

Progrès dans les négociations avec AGSEM (surveillants d’examen)

Lors de la séance de négociation du 6 février dernier avec les surveillants d’examen représentés par AGSEM, les parties ont conclu des accords de principe relativement à la fourniture d’un bureau au syndicat, à l’accès aux dossiers des employés et aux libérations syndicales. Les parties ont discuté des différents types de congés et ces discussions se poursuivront lors des prochaines séances de négociation, prévues pour les 4 et 14 mars prochains. 

Les négociations se déroulent en présence de l’arbitre nommé par le gouvernement dont le rôle consiste à aider les parties à s’entendre tout au long du processus de négociation.  L’unité syndicale des surveillants d’examen représentés par AGSEM est affiliée à la Confédération des syndicats nationaux (CSN).

 *****

le 8 février, 2013

Ententes de principe avec les unités de négociation d’AMURE

Après deux journées intenses de négociations les 4 et 5 février derniers, l’université et les unités syndicales qui représentent les associés de recherche et les assistants de recherche représentés par AMURE ont conclu des ententes de principe en prévision de conventions collectives de trois ans.  Ces ententes surviennent après seulement une année de négociation qui a démarré en janvier 2012.

Les parties ont convenu de ne pas dévoiler le contenu des ententes avant que le syndicat puisse partager l’information avec ses membres lors d’une assemblée générale spéciale.  La date de cette assemblée sera annoncée aux membres une fois que les deux parties auront signé le mémoire d’entente. 

Dès le début des négociations, les parties s’étaient engagées à conclure une entente dans les plus brefs délais, même s’il s’agit de leur première convention collective.  La conciliatrice nommée par le gouvernement a joué un rôle important afin d’aider les parties à s’entendre. Les parties ont convenu d’une approche de communications partagées tout au long du processus de négociation.    

 *****

le 29 janvier, 2013

Les négociations évoluent avec 3 unités d’UES*

Les parties se sont rencontrées le 24 janvier et ont conclu des ententes sur la procédure de griefs et de mésententes de même que sur la lettre d’entente relativement à la négociation fondée sur les intérêts.  Les parties ont échangé les versions traduites de leurs propositions soumises durant la première journée de négociation. 

Le partage d’informations ainsi qu’une définition claire de l’enjeu de l’employeur ayant trait aux assignations temporaires d’une durée de moins de cinq jours dans les services de la restauration ont mené à une discussion fructueuse.  Les parties ont conclu une entente de principe qui a été rédigée et remise au syndicat pour être révisée en détails.  Celle-ci devrait être ratifiée lors de la prochaine rencontre, prévue pour le 30 janvier. 

L’employeur a convenu de fournir des versions électroniques des textes ratifiés au moment où les discussions évoluent. Les parties se sont rencontrées à cinq reprises depuis le dépôt de leurs propositions en novembre dernier; elles prévoient 12 rencontres additionnelles se poursuivant jusqu’à la mi-juin. 

Les 3 unités de négociation en question sont : le Centre de calcul, le Service de l’imprimerie et le Service de la gestion des installations/Résidences/Faculty Club, représentées par UES, local 800 (Union des employées et employés de service, section locale 800, affiliée à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec).

 *****

le 29 janvier, 2013

Négociation productive avec les chargés de cours d’AGSEM

La séance de négociation du 25 janvier avec les chargés de cours représentés par AGSEM s’est avérée très positive. Les parties se sont présentées à la rencontre disposés à résoudre les enjeux sur la table en ce moment.  Tous les membres des comités de négociation des deux parties étaient présents et ont été en mesure de résoudre les articles relativement aux congés de deuil, de maladie et autres congés.  Les parties poursuivront leurs discussions sur les congés de maternité et de paternité  lors de la prochaine rencontre, prévue pour le 1 février.  Les parties ont exprimé leur satisfaction des résultats de la journée.

 *****

le 28 janvier, 2013

Progrès dans les discussions avec les auxiliaires d’examen AGSEM

La séance de négociation du 24 janvier avec les auxiliaires d’examen représentés par AGSEM, tenue en présence de l’arbitre, s’est avérée productive. Les parties ont conclu une entente de principe sur les libérations syndicales.  Une entente a été conclue sur l’accès aux dossiers des employés et sur les congés de deuil.  La prochaine séance de négociation est prévue pour le 6 février où les négociations porteront sur le processus d’affichage et d’octroi d’affectations de même que sur les différents congés.

 *****

le 25 janvier, 2013

Les négociations avec AMURE se poursuivent

Lors de la rencontre du 21 janvier, l’université a donné suite aux demandes syndicales de la rencontre précédente en présentant une offre globale sur les points suivants : vacances des employés occasionnels et à temps partiel, congés fériés et cartes d’identité pour les employés occasionnels. Des textes de proposition de l’employeur à propos des vacances et des congés fériés ont été soumis au syndicat pour considération. Divers échanges ont eu lieu à ces sujets et la proposition globale n’a pas été retenue par le syndicat; ces sujets seront donc rediscutés avec d’autres éléments de nature monétaire lors d’une prochaine rencontre. 

Les parties ont discuté également du mode de fonctionnement pour les libérations syndicales.  Une entente de principe est intervenue à ce sujet et l’université proposera un texte d’article lors de la prochaine rencontre, prévue pour le 4 février. 

Les parties ont convenu d’amorcer les discussions sur les salaires lors de la prochaine rencontre.  Afin de permettre à tous les participants de comprendre la situation actuelle, l’université  fera un portait global de la situation présente de chacun des groupes impliqués soit les  associés de recherche réguliers, les assistants de recherche réguliers et les assistants de recherche occasionnels. La conciliatrice nommée par le gouvernement a appuyé les parties dans leurs échanges et elle sera présente à la prochaine rencontre.

 *****

le 23 janvier, 2013

Négociations avec les chargés de cours d’AGSEM sur les différents congés

Les négociations avec les chargés de cours d’AGSEM ont repris le 11 janvier. Les discussions ont porté sur les différents congés dont les congés de maladie, les congés parentaux, les congés lors de décès et ainsi de suite.  Ces discussions se poursuivront lors de la prochaine séance de négociation, prévue pour le 25 janvier.

 *****

le 18 janvier, 2013

Les négociations reprennent avec AMURE

Les négociations ont repris le 14 janvier dernier. À cette rencontre, les parties ont poursuivi la discussion sur les critères d’admissibilité pour les congés parentaux applicables aux associés et aux assistants de recherche.  À la lumière de ces discussions, l’enjeu des congés parentaux est maintenant résolu à la satisfaction des parties.

Les parties ont approuvé la version anglaise des articles sur les bénéfices et sur le régime de retraite.  La version française ayant trait aux deux unités syndicales sera révisée lors de la prochaine rencontre. L’université a déposé une proposition sur les vacances qui a été discutée brièvement.  Les discussions reprendront à ce sujet lors de la rencontre prévue pour le 21 janvier.  La conciliatrice nommée par le gouvernement a appuyé les parties dans leurs échanges et elle sera présente lors de la prochaine rencontre.

 *****

le 15 janvier, 2013

Accord avec UES* sur des changements à la procédure de grief et de mésentente

Lors de la rencontre du 9 janvier dernier, les parties ont discuté de façons visant à faciliter le partage d’information susceptible d’aider à la résolution de griefs lors des rencontres du comité des relations de travail.  La version bilingue de cet article a été remise au syndicat pour validation détaillée et pour qu’ils confirment leur accord lors de la prochaine rencontre.  L’employeur a présenté un diagramme du processus de grief pour illustrer ce qui avait été convenu à la rencontre précédente.  Le syndicat le révisera et fera ses commentaires avant la prochaine rencontre. 

Il y a eu échange d’information et des discussions sur les assignations temporaires d’une durée de moins de cinq jours et du mouvement de personnel qui en découle.  Les parties ont convenu que l’employeur poursuivra sa validation des pratiques courantes avant de poursuivre le dialogue lors d’une rencontre subséquente. 

Les parties ont convenu d’une lettre d’entente visant à prolonger la période pour le processus de négociation fondée sur les intérêts.  Cette lettre sera remise au syndicat pour signature lors de la prochaine rencontre, prévue pour le 24 janvier.  Il a aussi été convenu qu’avant la prochaine rencontre, les traductions anglaise/française de toutes les propositions serait mise à la disposition des deux comités de négociation.    

*Les unités de négociation en question sont : le Centre de calcul, le Service de l’imprimerie et le Service de la gestion des installations/Résidences/Faculty Club, représentés l’Union des employées et employés de service, section locale 800, affiliée à la fédération des travailleurs et travailleuses du Québec..

 *****

le 9 janvier, 2013

Progrès dans les discussions avec les chargés de cours AGSEM

Lors des séances de négociation du 10 et du 13 décembre, les parties ont discuté de la durée de la convention collective, soit d’une durée de deux ou trois ans, mais cette discussion n’est pas finalisée. Par contre, les parties se sont entendues pour débuter les prochaines négociations avant l’expiration de la convention collective en cours. D’ailleurs, une fois signée, celle-ci sera rendue disponible sur les sites Web de l’université et du syndicat en plus d’être distribuée en version papier. 

Les parties ont commencé à discuter des clauses touchant tous les types de congés (statutaire, maladie, parental, etc.) et se sont entendues pour poursuivre cette discussion au début de l’année 2013. 

Enfin, les parties ont convenu d’un calendrier de négociations allant de janvier à mai 2013 et qui comporte 12 séances de négociation.

 *****

le 19 décembre, 2012

Accord avec UES* sur des changements à la procédure de griefs et de mésententes

Lors de la séance de négociation du 14 décembre, les parties ont continué à négocier la simplification de la procédure de griefs et de mésententes. Elles se sont entendues sur des changements qui auront pour effet de simplifier la circulation des documents et d’encourager les discussions entre l’université et le syndicat avant qu’un cas ne se retrouve en arbitrage.

Des changements ont également été convenus en ce qui concerne le temps alloué avant qu’un grief se retrouve en arbitrage.  Les parties ont ratifié le texte de l’article relié à la simplification et au temps alloué pour la procédure des grief et de mésententes.

Les négociations sur l’accessibilité des documents relativement à la procédure de griefs et de mésententes se poursuivront lors de la prochaine séance de négociation, prévue pour le 9 janvier 2013.

*Les unités de négociation en question sont : le Centre de calcul, le Service de l’imprimerie et le Service de la gestion des installations/Résidences/Faculty Club, représentés l’Union des employées et employés de service, section locale 800, affiliée à la fédération des travailleurs et travailleuses du Québec. 

 *****

le 17 décembre, 2012

Pause dans les négociations avec AMURE

 Lors de la rencontre du 11 décembre, deux représentants de la communauté de recherche de McGill –  Dr Marianna Newkirk, doyenne associée (recherche) au site de l’Hôpital général de Montréal, et Peter Grutter, doyen associé, (Graduate Education Research à la faculté des Sciences) ont présenté le statut du financement de la recherche à l’Université McGill.  Suite à la présentation, la Dr Newkirk et M. Grutter ont répondu aux questions des représentants syndicaux.

 Lors de la séance de négociation du 28 novembre, les parties se sont entendues sur l’article concernant les congés parentaux.  Cependant, une proposition a été déposée au sénat le 5 décembre, suggérant des changements aux trois règlements sur les congés de maternité, les congés parentaux et les prolongations de congés parentaux pour le personnel enseignant; ces changements ont été approuvés par le sénat.  Cette nouvelle politique nécessite l’approbation du conseil des gouverneurs.

 Comme le syndicat n’a pas été consulté et n’était pas au courant des changements proposés, celui-ci s’est dit préoccupé que les congés parentaux convenus par les parties lors de la séance du 28 novembre ne reflétaient pas les changements proposés au sujet des congés parentaux. De plus, le syndicat a demandé une clarification à savoir s’il y a des politiques et des règlements faisant l’objet de révisions par McGill, car si des changements étaient effectués hors de la table de négociation, ceci pourrait entraver la confiance établie entre les parties.

 À la suggestion de la conciliatrice, un membre du comité de négociation ainsi qu’un porte-parole de l’université ont été mandatés par leur comité de négociation respectif pour obtenir des clarifications auprès des sources appropriées et pour demander si d’autres politiques semblables étaient en cours de révision.  Le syndicat a proposé de reporter les négociations sur les avantages sociaux, le régime de retraite et les vacances jusqu’au moment où les politiques et règlements sur les congés parentaux aient été révisés et qu’un énoncé quant aux politiques en cours de révision ait été partagé avec le syndicat.

 Selon les informations qui pourraient être reçues, le syndicat a indiqué qu’il pourrait vouloir rouvrir les discussions au sujet des congés parentaux, ces clauses ayant été ratifiées le 28 novembre dernier.

 Les deux personnes chargées d’obtenir des clarifications feront état des résultats de leurs consultations aux membres des deux comités de négociation le 14 janvier 2013, en présence de la conciliatrice.

 

 *****

le 11 décembre, 2012

Accord avec UES sur des changements aux mesures disciplinaires

Lors de la séance de négociation du 7 décembre dernier, les parties ont discuté principalement de mesures disciplinaires.  Elles se sont entendues sur des modifications au processus d’avis de convocation et l’effet de certaines absences sur la durée de vie du dossier  disciplinaire.  Les parties ont également entamé des discussions concernant la simplification de la procédure de grief et poursuivront cette discussion lors de la prochaine rencontre, prévue pour le 14 décembre.

 *****

le 6 décembre, 2012

Début des négociations avec 3 des 6 syndicats UES*

La formation sur la négociation basée sur les intérêts  étant complétée,  les parties ont tenu leur première  rencontre le 22 novembre dernier. Lors de cette rencontre, elles ont discuté de la pertinence d’émettre une communication conjointe d’information factuelle à propos de l’avancement des  négociations.  Les parties sont d’accord pour utiliser cette approche pour communiquer à la collectivité de McGill les progrès et les embûches.  Chaque  partie conserve le privilège d’avoir au besoin des communications d’autre nature avec les différentes instances concernées. 

Les parties ont échangé leur cahier de demandes respectives et ont fait des regroupements par thème et par ordre de discussion pour les sujets qui seront traités selon la technique de négociation basée sur les intérêts. 

Les parties se sont rencontrées une deuxième fois le 30 novembre.  Elles ont confirmé les dates des rencontres pour 2012 et 2013 qui comportent deux à trois rencontres par mois, pour un total de seize rencontres.  Lors de cette rencontre, les parties ont eu des échanges, des discussions et certains accords en ce qui concerne l’article des trois conventions qui traite de la discipline. Ces discussions se poursuivront lors de la prochaine rencontre le 7 décembre  prochain. 

*Les 3 unités syndicales en question sont :  Le Centre de calcul, le Service de l’imprimerie et le Service de la gestion des installations/Résidences/Faculty Club, représentées par UES, local 800 (Union des employées et employés de service, section locale 800, affiliée à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec).

 *****

le 3 décembre, 2012

L’université et AMURE s’entendent sur certaines clauses liées aux avantages sociaux

Lors de la séance de négociation du 28 novembre, l’université a fourni des informations supplémentaires au syndicat au sujet des congés parentaux; une entente a été conclue, les textes ont été finalisés et les parties ont signé la clause sur les congés parentaux.  Le syndicat a suggéré d’inclure certaines dispositions au sujet des congés fériés; celles-ci ont été incluses et les textes des articles spécifiques à chacune des unités syndicales (associés de recherche et assistants de recherche) ont été ratifiés.

L’université a déposé une proposition sur les avantages sociaux et le régime de retraite, ce qui a généré des questions, des échanges et une révision de certains des documents.  L’université a accepté de clarifier certains des points lors de la prochaine rencontre au cours de laquelle les échanges se poursuivront.  Cette rencontre est prévue pour le 11 décembre.  La conciliatrice nommée par le gouvernement maintient son appui aux parties dans ces négociations.

 *****

le 26 novembre, 2012

AMURE: Cinq autres articles ratifiés

Un dialogue ouvert, des échanges de propositions ainsi que le souhait exprimé par les parties d’en arriver à une entente ont conduit à des ententes de principe à propos de plusieurs éléments  concernant les associés et les assistants de recherche, soient l’avis de cessation d’assignation, les congés sociaux et parentaux, l’assistance éducative, l’exemption des frais de scolarité, les congés fériés et les provisions liées aux accidents de travail.  Le texte de ces ententes sera finalisé et révisé par les parties lors de la prochaine séance de négociation, prévue pour le 21 novembre.

Lors de la séance de négociation du 21 novembre dernier, les articles suivants ont été révisés, finalisés et convenus par les parties: l’affichage et les nominations;  le préavis de cessation d’emploi et les listes de disponibilités, l’assistance éducative et l’exemption des droits de scolarité, les congés sociaux et les accidents de travail.  Les articles liés aux congés fériés et aux congés parentaux ont été révisés et feront l’objet de discussions lors de la prochaine séance de négociation, prévue pour le 28 novembre, en présence de la conciliatrice nommée par le gouvernement.

 *****

le 20 novembre, 2012

AMURE: Une séance de négociation des plus productives!

Un dialogue ouvert, des échanges de propositions ainsi que le souhait exprimé par les parties d’en arriver à une entente ont conduit à des ententes de principe à propos de plusieurs éléments  concernant les associés et les assistants de recherche, soient l’avis de cessation d’assignation, les congés sociaux et parentaux, l’assistance éducative, l’exemption des frais de scolarité, les congés fériés et les provisions liées aux accidents de travail.  Le texte de ces ententes sera finalisé et révisé par les parties lors de la prochaine séance de négociation, prévue pour le 21 novembre.

 

Les parties ont exprimé leur accord avec la liste des sujets proposés par la conciliatrice pour discussion lors de la rencontre du 21 novembre. Les éléments propres aux associés de recherche et aux assistants de recherche seront négociés après avoir finalisé les clauses communes aux deux groupes.

*****

le 8 novembre, 2012

Séances de négociations productives avec les chargés de cours représentés par AGSEM

Des séances de négociation ont été tenues les 21 et 26 septembre et les 5, 23 et 30 octobre avec les chargés de cours représentés par AGSEM.  À date, les parties se sont entendues sur les articles suivants : but de la convention, représentation des employés et champ d’application de la convention.

Lors de la séance de négociation du 6 novembre dernier, le syndicat et l’université ont présenté des contre-propositions ayant trait à la mise en place de comités et à la reconnaissance syndicale. Enfin, l’université a présenté une contre-proposition concernant la durée de la convention collective et ces articles seront discutés lors de la prochaine séance de négociation, prévue le 15 novembre. 

Au début des négociations, les parties ont convenu de publier l’énoncé suivant sur toutes les mises au points suivant les négociations : « L’université et le syndicat, ensemble, reconnaissent l’importance d’informer la collectivité de McGill de notre progrès dans les négociations.  Bien que nous ayons des positions différentes sur certains éléments, nous sommes déterminés à trouver un terrain d’entente.  Nous avons accepté de fournir le lien affichant les mises au point de l’autre partie dans le cadre de nos mises au point. »

Afin de consulter les mises au point d’AGSEM, veuillez cliquer sur ce lien : http://agsem.ca/lecturers/?page_id=31

*****

le 2 novembre, 2012

Avancement dans les négociations avec AMURE

Plusieurs sujets ont été couverts durant la séance de négociation du 31 octobre, en présence de la conciliatrice du ministère du Travail.  Les parties ont conclu des ententes sur plusieurs points, dont la formation et le développement, le changement technologique, l’entente temporaire d’horaire de travail différent, la liste des sujets pouvant conduire immédiatement à la deuxième étape de la procédure de grief, les congés sans solde et les copies de la convention collective. 

Des discussions et des échanges de propositions ont eu lieu également durant la rencontre au sujet des congés parentaux.  Ce point fera l’objet de discussions lors des prochaines rencontres. La prochaine séance de négociation est prévue pour le 14 novembre.   

 *****

le 30 octobre, 2012

AMURE – négociations en présence de la conciliatrice

Les parties se sont rencontrées durant toute la journée du 24 octobre dernier en présence de la conciliatrice désignée par le gouvernement. Les parties ont revu en détail ce qui reste à être discuté et ont convenu de poursuivre la négociation des éléments non-monétaires, mettant de côté les éléments monétaires pour discussion future. 

Quatre sujets de discussion ont été choisis, qui ont fait l’objet de présentations par le syndicat, suivies de questions et discussions.  Des propositions de la part de l’Université ayant trait au changement technologique, à la formation et développement, et à d’autres sujets pouvant conduire immédiatement à la deuxième étape de la procédure de grief ont été revus et commentés par le syndicat. Des versions modifiées des articles qui concernent ces sujets seront présentées pour être revues lors de la prochaine  séance de négociation, prévue pour le 31 octobre. 

Cinq dates ont été convenues en novembre et décembre en vue de l’avancement des points non-monétaires et monétaires encore non-résolus. Ces séances auront lieu également en présence de la conciliatrice. 

 *****

le 1 octobre, 2012

Conflit avec AGSEM (surveillants d’examen) à savoir qui est inclus dans l’unité de négociation

Lors de la séance de négociation du 24 septembre dernier avec les surveillants d’examen représentés par AGSEM, l’université et le syndicat ont exprimé leur désaccord à savoir qui est  inclus dans l’unité de négociation.  Lors de la rencontre, le syndicat a mentionné qu’il était d’accord que le surveillant d’examen en chef ainsi que les chefs-adjoints surveillants ne sont pas des employés au sens du Code du travail.  Les parties étaient d’accord à l’effet que les surveillants mobiles/circulateurs font partie de l’unité de négociation puisque ce sont des surveillants d’examen. 

Après une longue discussion, le syndicat a insisté pour représenter les assistants administratifs, et a déposé à la Commission des relations du travail  une plainte selon l’article 39 du Code du travail à cet effet.  L’université a indiqué que les assistants administratifs font partie du syndicat d’AMUSE (Association des employés de soutien de l’Université McGill/Alliance de la Fonction publique du Canada).  

L’arbitre a tranché en faveur de l’université et a indiqué que le ministre du Travail en sera informé et que le dossier est mis de côté tant que cette question ne sera pas résolue.

 *****

le 27 septembre, 2012

Prochaines négociations avec AMURE en présence de la conciliatrice

Lors de la rencontre tenue le 19 septembre dernier avec les deux unités syndicales d’AMURE, l’université a expliqué sa position sur les mises à pied, les fins de contrat et les rappels des associés et des assistants de recherche, ce qui a généré des questions et plusieurs échanges entre les parties.  Une entente de principe sur la majorité de ces éléments a été présentée par McGill. Les parties se sont entendues sur la majorité des enjeux discutés, mais n’ont pas été en mesure de s’entendre sur l’avis mettant fin à un emploi.  Le syndicat a suggéré, et les parties ont convenu, de faire appel à la conciliatrice déjà retenue pour ces négociations, afin d’obtenir son appui dans la poursuite des discussions relativement à cet élément.  La prochaine rencontre, prévue pour le 3 octobre, se tiendra en présence de la conciliatrice.

 *****

le 18 septembre, 2012

Négociations en cours avec les chargés de cours d’AGSEM

Une rencontre a été tenue le 7 septembre dernier avec le comité de négociation d’ASGSEM qui représente les chargés de cours (Association des étudiants diplômés employés de McGill – affiliée à la Fédération nationale des enseignants du Québec, une unité de la CSN).  Lors de la rencontre, les parties se sont entendues sur l’article 3 – la non-discrimination. Le syndicat a présenté également sa version de l’autre portion de l’article 3 portant sur la liberté académique.  L’Université a confirmé son engagement à présenter sa proposition, qui sera discutée lors de la prochaine séance de négociation, prévue pour le 21 septembre. 

Toujours en date du 7 septembre, les deux parties ont signé l’énoncé suivant : « L’université et le syndicat, ensemble, reconnaissent l’importance d’informer la collectivité de McGill de notre progrès dans les négociations.  Bien que nous ayons des positions différentes sur certains éléments, nous sommes déterminés à trouver un terrain d’entente.  Nous avons accepté de fournir à l’autre partie le lien affichant les mises au point dérivant de chaque séance de négociation en plus du nôtre. »  Cet énoncé sera inclus sur chaque mise au point relativement aux négociations.  Pour consulter la mise au point d’AGSEM, veuillez cliquer sur ce lien.

 *****

le 17 septembre, 2012

Les discussions se poursuivent avec AMURE/AFPC 

L’Université a remis à AMURE (Association des employés de recherche de l’Université McGill/Alliance de la Fonction publique du Canada) la plus récente version des articles portant sur l’affichage, les nominations et les renouvellements, ainsi que l’article portant sur la période de probation. Les deux documents bilingues incluent les changements proposés par le syndicat pour les associés et pour les assistants de recherche.  Les textes seront révisés par le syndicat et devraient être ratifiés lors de la prochaine rencontre, prévue pour le 19 septembre.  

Suite à l’entente de principe survenue lors de la dernière rencontre, l’Université a présenté des textes contenant le langage proposé au sujet des mises à pied, des fins de contrats et du rappel des associés et assistants de recherche. Cette proposition a mené à des discussions sur l’interprétation des textes et à l’échange des contre-propositions de chacune des parties.  Aucune entente n’est survenue et ces sujets seront à l’agenda de la prochaine rencontre.

 *****

le 4 septembre, 2012

Début des séances en arbitrage avec les surveillants d’examens d’AGSSEM

Deux séances ont été retenues en août.  La rencontre du 30 août, la première devant être tenue en présence de l’arbitre nommé par le gouvernement, a été annulée à la demande du syndicat.  Les parties se sont toutefois rencontrées le 31 août afin de finaliser les éléments restant à être négociés et pour s’entendre sur un horaire de rencontres.  La prochaine rencontre est prévue provisoirement pour le 24 septembre, puisque les parties ont dû remanier les dates de rencontres en fonction de l’horaire chargé et de la disponibilité de l’arbitre.    

 *****

le 4 septembre, 2012

Reprise des négociations avec AMURE

Les négociations avec AMURE ont repris le 29 août dernier après le retour des équipes de négociations.  

L’employeur a présenté l’article 15 portant sur l’affichage, les nominations et les renouvellements, ainsi que l’article 16 portant sur la période de probation. Le syndicat a révisé les textes anglais et français proposés par l’Université, tout en suggérant quelques changements qui seront incorporés pour être ensuite ratifiés par les parties lors de la prochaine rencontre.  

L’employeur a également soumis l’article 17 portant sur la santé et sécurité, l’article 18 portant sur le remboursement des dépenses et l’article 19 ayant trait aux horaires de travail et au temps supplémentaire. Le syndicat s’est dit satisfait des textes proposés, qui ont été ratifiés par les parties après la rencontre. 

Comme suivi à une rencontre précédente, les sujets de discussion ont porté sur les mises à pied, les fins de contrats et le rappel des associés et assistants de recherche. Les parties en sont parvenues à une entente de principe qui sera rédigée et présentée pour révision lors de la prochaine rencontre, prévue pour le 12 septembre prochain.

 *****

le 16 juillet, 2012

Progrès marqué dans les négociations avec AMURE

La séance de négociation du 11 juillet dernier entre l’Université et AMURE s’est terminée avec des ententes signées sur la procédure de grief (art. 12), l’arbitrage (art. 13) et les mesures disciplinaires (art. 14).  Des échanges de propositions sur les articles liés à la santé et sécurité, le remboursement des dépenses et les heures de travail incluant le temps supplémentaire ont conduit à une entente sur chacun des articles. Ces ententes seront ratifiées lors de la prochaine rencontre. 

Les parties ont convenu de se parler la semaine prochaine pour convenir des points à l’ordre du jour de la prochaine rencontre.  Les parties ont également convenu de réserver  7 dates de rencontres entre le 29 août et le 31 octobre.

*****

le 13 juillet, 2012

Bon début des négociations avec les chargés cours représentés par AGSEM

Quatre rencontres ont eu lieu entre l’Université et le comité de négociation des chargés de cours et instructeurs représentés par AGSEM/CSN. Les rencontres des 27 et 28 juin ont porté fruit puisqu’une entente a été conclue suite à l’idée de regrouper les articles sous dix grands thèmes. Lors de la rencontre des 5 et 6 juillet, les parties ont discuté du premier bloc de six articles et ont conclu une entente sur cinq de ces articles, comme suit : but de la convention collective; procédure de grief et arbitrage; harcèlement et intimidation; santé/sécurité/environnement; mesures disciplinaires.  Les parties prendront une pause durant l’été, après quoi les discussions reprendront le 7 septembre et se prolongeront jusqu’au 29 novembre, à raison d’une rencontre par semaine.  Les parties ont exprimé leur satisfaction suite aux discussions lors de ces quatre premières rencontres.  

*****

le 12 juillet, 2012

Les négociations avec AMURE évoluent

Lors de la rencontre entre l’employeur et AMURE le 4 juillet dernier, l’Université a remis la version finale anglaise et française des textes des articles sur l’arbitrage (art. 13) et les mesures disciplinaires (art. 14). Des discussions sur l’article 12 concernant la procédure de griefs ont mené à quelques améliorations qui seront incluses dans la version finale. Ces trois articles seront ratifiés à la prochaine rencontre. 

Des échanges ont eu lieu sur la proposition syndicale en rapport avec la mise à pied,  les fins de contrats et le rappel des associés et assistants de recherche. Les parties ont fait valoir leur point de vue sur ce sujet et ont convenu de réfléchir à des solutions qui pourraient faire l’objet d’une entente. Ce sujet sera abordé à nouveau dans des rencontres à venir. La prochaine rencontre est prévue pour le 11 juillet prochain, après quoi les rencontres reprendront au mois d’août.

 *****

le 22 juin, 2012

McGill et MUNACA/PSAC signent la convention collective

Le 19 juin dernier, McGill et MUNACA/PSAC ont signé une convention collective de cinq ans, en vigueur jusqu’au 30 novembre 2015. Les membres recevront une augmentation de salaire étalée comme suit : 1% (le 1er décembre 2010); 1,2% (le 1er juin 2011); 1,2% (le 1er juin 2012 plus l’intégration d’une nouvelle échelle salariale de 22 échelons); 1,5% (le 1er juin 2013); 1,7% (le 1er juin 2014) et 2% (le 1er juin 2015 plus l’intégration d’une nouvelle échelle salariale de 12 échelons).  Les membres ont ratifié l’entente en décembre 2011, ayant voté à 71,5% en faveur.  MUNACA/PSAC compte près 1 700 membres.

 *****

le 18 juin, 2012

Progrès dans les négociations avec AMURE 

Les parties se sont rencontrées le 13 juin et ont procédé à une discussion détaillée des articles portant sur l’affichage, les assignations et reconductions d’assignations ainsi que la période de probation. Les discussions ont été fructueuses et ont mené à plusieurs échanges de propositions entre le syndicat et l’employeur.  Les parties se sont entendues sur ces articles, à l’exception d’un élément qui sera inclus dans les discussions portant sur la clause liée à la cessation d’emploi.

L’employeur fera parvenir au syndicat les versions finales en anglais et en français des articles 12 (griefs), 13 (arbitrage) et 14 (mesures disciplinaires) pour révision et commentaires; ces articles seront signés lors de la prochaine rencontre. Le syndicat consulte son équipe de négociation afin de confirmer les dates proposées pour des rencontres à partir du 22 août.  Les prochaines séances de négociation sont confirmées pour les 4 et 11 juillet. 

 

 *****

le 5 juin, 2012

Le point sur les négociations du 2 mai avec AMURE

Les parties se sont rencontrées le 2 mai.  Le syndicat a soumis quelques suggestions de changements et a donné son accord aux versions anglaise et française des textes des sept articles convenus depuis le début des négociations. Ces textes seront signés par les parties lors la prochaine rencontre. Les discussions se sont poursuivies à propos de la propriété intellectuelle et la conduite de la recherche, des activités syndicales, du comité de relations de travail et de la procédure de grief. Les parties se sont entendues sur les articles traitant de la propriété intellectuelle et la conduite de la recherche, les activités syndicales et le comité de relations de travail. Des échanges fructueux ont permis de faire des progrès notables dans la procédure de grief. Ce sujet sera repris à prochaine rencontre qui aura lieu le 16 mai.